[FRENCH] Loin, très haut en orbite de la Terre, Brainiac se prépare a « préserver » Metropolis, réduite à une taille microscopique. Un Superman débutant qui vient à peine de trouver sa tenue doit arrêter à tout prix le processus avant qu’il devienne irréversible. La fin du combat Superman/Brainiac marque aussi la fin des « origines » ou tout au moins de la fin de l’installation du héros dans sa nouvelle mythologie.

Action Comics #8 [DC Comics]
Scénario de Grant Morrison
Dessin de Rags Morales & Brad Walker
Sortie aux USA le mercredi 4 avril 2012

C’est la « lutte finale » entre Superman et le collectionneur de mondes, sorte de robot occupé à composer une arche de Noë cosmique avant l’arrivée d’une menace encore plus terrible (et qui reste à définir). Le compte-à-rebours est enclenché et il ne reste plus que quelques minutes avant que Metropolis mais aussi Lois Lane, Lex Luthor, Jimmy Olsen et d’autres se retrouvent coincés à une taille miniature. Bien sûr, vu qu’on par ailleurs déjà lu Justice League ou Superman, le suspens est mince : Il est évident que dans cette version l’entourage de Clark/Superman ne va pas rester dans cet état. Et que par ailleurs Brainiac va perdre. Mais au delà de la redite et de la bataille pas forcément très bien réglée, Morrison donne ici à Brainiac un intellect au sens réellement étrange et étranger, ajoutant dans les dernières cases un autre élément au folklore du Superman moderne.

Il y a quelque chose dans le déroulement de l’épisode qui traîne un peu en longueur jusqu’à ce qu’un deus ex machina sauve les choses (Brainiac ne semblant pas avoir de « back-up », c’est balot pour une entité de ce genre) mais finalement la potentialité de plusieurs éléments l’emporte. L’identité d’Icarus où le nouveau poste d’observation de Superman forcent la curiosité et l’intérêt pour la suite des opérations. Je pense que l’arc aura souffert d’avoir quelques fill-in venant s’insérer il y a quelques mois. Et il est clair que le décrochement de style entre Morales et Walker est un peu violent vers la fin. Mais on a vraiment la sensation d’assister à la fin des débuts de Superman et à l’ouverture d’une nouvelle phase de la vie du héros. Curieux de voir ce que tout ça va devenir une fois passée l’ellipse de temps…

[Xavier Fournier]