Ce week-end avait lieu la première édition de l’année 2019 du fameux salon Paris Manga & Sci-Fi Show. Comme d’habitude, les amoureux des manga, des comics et de la science-fiction déambulaient dans les allées du Parc des Expositions, Porte de Versailles. L’occasion de croiser des stars et d’assister à des conférences.

Pour les fans de SF, ce qui est pratique avec le Paris Manga & Sci-Fi Show, c’est qu’il y a un programme équilibré sur le week-end et que par conséquent si l’on est libre qu’un des deux jours, on peut facilement se rattraper sur le jour restant. En particulier du côté de la grande scène, propices aux interventions liées aux séries TV, où les diverses conférences et rencontres sont décalquées le samedi et le dimanche. Les organisateurs ont joué une nouvelle fois sur l’alternance entre actualité et nostalgie puisque on pouvait y voir des acteurs des séries Gotham et Supergirl mais aussi de séries plus « old school » comme Buffy contre les Vampires. L’occasion pour certains visiteurs de se sentir un peu « vieux » en entendant la nouvelle génération déclarer dans les allées : « Lui, il jouait dans la série que regardaient mes parents… ». Les acteurs semblent bien s’amuser quand ils viennent en France. Moins de pression, peut-être ? En tout cas, le cast de Buffy a mis l’ambiance, notamment James Marsters (Spike) qui a même fait un showcase de ses chansons sur la scène. Le duo Cory Michael Smith et Robin Lord Taylor, respectivement le Riddler et le Pingouin de Gotham, ont soufflé les bougie d’un gâteau aux couleurs de la série pour fêter la dernière saison. Enfin, Tyler Hoechlin, malgré quelques problèmes de micro, a répondu aux nombreuses questions des spectateurs, à la fois fans de Supergirl (série où il incarne Superman) et de Teen Wolf.

Les lecteurs de comics ne sont pas en reste. Contrairement au panel séries TV, ici pas de doublon ! Presque chaque artiste a le droit à son moment de gloire sur la scène. On en a appris un peu plus sur le travail de Robert Atkins, David Baldeón, Fernando Dagnino ou encore Tyler Kirkham. Ryan Ottley, qui a dû annuler à la dernière minute, était remplacé au pied levé par Viktor Kalvachev, avec son propre artbook. Sans oublier un invité discret mais fascinant, Phil Noto ou des « locaux de l’étape » tels que Julien Hugonnard-Bert ou Eric Van Elslande. Tout au long du week-end, les différents intervenants du Comics Forum sont revenus sur des sujets en liens avec l’actualité des super-héros : les 80 ans de Marvel, Captain Marvel, les super-héros d’Afrique et des focus sur le monde de Batman (qui lui aussi fête ses 80 ans) avec des conférences sur Bill Finger, Nightwing et Dick Grayson. A noter une conférence très remarquée (parmi la vingtaine d’intervention de cette scène « comics ») de l’universitaire Mélanie Boissonneau, sur les différences de traitement entre super-héros et super-héroïnes à l’écran (en particulier sur un comparatif de l’arrivée sur Terre de Superman et Supergirl), démontrant que le progrès avait plutôt été du côté de Jessica Jones (série actuellement en fin de vie chez Netflix). Côté présence des femmes dans les comics, l’initiative Wimmen’s Comix (financé en ce moment via Ulule) a été mise en avant par Marie-Paul Noël. (courrez participer au projet, si ce n’est déjà fait).

Si les saisons du Paris Manga & Sci-Fi Show proposent de plus en plus d’activités au fil du temps, certains problèmes inhérents au lieu restent permanents. On regrette les bruits parasites des diverses activités collées les unes aux autres. Tout comme les fans délurés qui déambulent à la queue leu leu dans le Comics Forum en chantant… ou plutôt en hurlant, sans le moindre respect des autres personnes. Il faudrait peut-être créer des mini-espaces clos, au détriment de la facilité d’accès aux animations. La prochaine édition de Paris Manga se déroulera le premier week-end d’octobre.

[Pierre Bisson]