Cette semaine, nous allons revenir sur l’étude d’une des séries de guerre les plus atypiques de la continuité super-héroïque DC Comics dans le sens où elle a pour fondamentaux le surnaturel. Comme nous l’avons vu dans French Collection #107, la série The Haunted Tank raconte les exploits de l’équipage d’un tank Stuart modèle M3 guidé par le fantôme homonyme du général de cavalerie des forces confédérées J.E.B. Stuart et du lieutenant Jeb Stuart Smith qui commande le tank.

French Collection #323

Mais dès le premier épisode, il est acquis que le fantôme du général J.E.B. Stuart n’est pas la seule présence surnaturelle impliqué dans la guerre puisque sa mission lui est confiée par le fantôme d’Alexander the Great. Il était donc logique que tôt au tard, The Haunted Tank son équipage ainsi que son esprit tutélaire soit confronté à des menaces surnaturelles adversaire mais également rencontrent des esprits alliés comme nous allons le voir.

Dans G.I. Combat #130 (1957 Series), alors que lui et son équipage viennent de détruite un tank ennemi, Jeb aperçoit le fantôme du général J.E.B. Stuart affronter le spectre d’Attila le Hun ! La mission du Haunted Tank est de sécuriser un pont nécessaire à l’avancement des troupes alliées. Lorsqu’ils arrivent en vue du pont, ils ont la surprise de le voir « occupé » par un avion de chasse ennemi qui arbore son symbole sur son fuselage. L’avion décolle très rapidement et les mitraille avant de décrocher. Mais deux tanks ennemis sont camouflés à l’autre bout du pont et The Haunted Tank est pris pour cible.

French Collection #323

Après avoir réussi à abattre les deux chars ennemis, il est de nouveau la cible de l’avion de chasse qui a visiblement réussit à refaire le plein de munitions. Le combat final se déroule donc entre les mitraillettes de l’avion et celle du Haunted Tank. Malgré un désavantage évident, ce dernier triomphe. Pendant tout le temps de l’affrontement physique entre The Haunted Tank et les forces ennemies, le fantôme du général J.E.B. Stuart a combattu sur le plan éthéré le spectre d’Attila le Hun et en triomphera parallèlement à celui de l’équipage qu’il patronne. Ce combat bénéficiera des superbes dessins de Russ Heath qui s’encre lui-même sur cet épisode, ce qui nous permettra d’admirer le talent de cette artiste à la fois sur les scènes de combats modernes mais également équestres.

French Collection #323

French Collection #323

The Haunted Tank avait déjà été « confronté » au surnaturel mais sans apparition de spectre même si l’ombre d’un grand guerrier planait sur l’épisode. Dans G.I. Combat #116 (1957 Series), Jeb Stuart échange avec le Captain Johnny Cloud The Navajo’s Ace à propos du fantôme du général J.E.B. Stuart en espérant avoir une oreille attentive. Captain Cloud possède lui aussi sa propre figure tutélaire indienne qui le prévient des dangers qui le menacent. Il lui indique d’ailleurs de se méfier des faucons qui se cachent dans le soleil. Et en effet, à peine à t’il décollé que deux avions ennemis le prennent en chasse. Après avoir abattu le premier, il n’arrive pas à faire décrocher le deuxième. Il plonge alors dans les hautes herbes ou se cache The Haunted Tank et réussi par une manœuvre audacieuse à faire écraser son ennemi sur le Stuart modèle M3 à la grande fureur de Jeb.

Le fantôme du général J.E.B. Stuart apparaît alors pour annoncer à son homonyme que leur journée n’est pas finie et que l’histoire se répétera et qu’il revivra une ancienne action. The Haunted Tank est alors attaqué par deux chars ennemis et utilise la fumée dégagée par le chasseur ennemi qui s’est écrasé sur eux pour prendre l’avantage et triompher. Peu après, alors qu’ils rentrent dans une ville à moitié détruite, The Haunted Tank et son équipage aperçoivent une demi-douzaine de chars ennemis. En infériorité numérique, ils réussissent à se dissimuler mais assistent médusés à une attaque frontale d’un tank américain qu’ils connaissent bien.

Il s’agit du tank commandé par Leo, un américain d’origine grec qui charge glaive au clair. Ils décident alors d’aller l’épauler mais lorsqu’ils arrivent, il ne découvre qu’une scène de carnage. Leo et son équipage ont réussis à défaire plusieurs de leur adversaire mais ont logiquement succombés. Mais la logique ne semble pas respectée cette fois-ci car Jeb se rend compte que son ami Leo est agonisant mais pas encore décédé. Il lui explique que Leo n’est qu’un diminutif et que son nom complet est Leonidas en hommage au général grec qui retient les perses au défilé des Thermopyles et qu’il est hors de question qu’il meurt avant d’avoir également tenu un défilé aux ennemis. Il persuade Jeb de le placer avec lui sur la tourelle de commandement afin de mener The Haunted Tank à l’attaque.

French Collection #323L’équipage élargi est rapidement confronté à une charge ennemie alors qu’ils se trouvent au milieu d’une rivière. The Haunted Tank va réussir à tenir de « défilé » jusqu’à épuiser ses munitions alors que plusieurs tanks ennemis sont encore opérationnels. Acculé, Leo décide alors comme dans la ville de charger à la mort malgré tout. Mais au même moment, l’escadrille du Captain Johnny Cloud passe au-dessus de la scène de bataille et bombarde les derniers chars ennemis. Jeb se rend alors compte que Leo a fini par rendre l’âme avec un sourire sur le visage. Il comprend alors que la prophétie du général J.E.B. Stuart faisait référence à la batailles des des Thermopyles qui vient de se rejouer symboliquement devant lui.

French Collection #323Alors qu’il discute de nouveau avec Johnny Cloud après la bataille ils comprennent qu’aucun des deux ne peut voir la figure tutélaire de l’autre et que chaque soldat peut en posséder une qui le guide jusqu’à sa mort, sous-entendant que Leonidas était guidé par son illustre ancêtre. Le dernier épisode que nous allons évoquer a été publié dans G.I. Combat #161 (1957 Series) et raconte l’histoire de Wolf von Todstrom (qui peut se traduire en français par le loup de la tempête de mort). Colonel de cavalerie, ce dernier est maintenant retiré dans son château après avoir été blessé au combat en Italie. Afin d’assurer la retraite de ses hommes, il ordonna la destruction d’une retenue d’eau sans savoir qu’il allait libérer l’esprit d’Alaric the Goth dont la tombe se situait à cet endroit.

Possédé par l’esprit du guerrier antique, Wolf von Todstrom est considéré comme fou par sa domesticité qui prend soin de lui dans son château de famille. A l’approche du Haunted Tank, le spectre d’Alaric the Goth réapparait et ordonne au colonel de reprendre le combat, ce que ce dernier refuse. Mais au même moment, une estafette de la Wehrmacht arrive au château pour lui annoncer la mort de son frère, le Major Eric von Todstrom lors d’un affrontement avec The Haunted Tank. Le colonel décide alors de venger la mort de son cadet et prend le commandement d’un détachement blindé.

Les deux tanks vont s’affronter sous une pluie diluvienne sur un chemin de montagne abrupte. Comme le premier épisode que nous avons évoqué, le fantôme du général J.E.B. Stuart va affronter le spectre d’Alaric the Goth pendant que les deux équipages des tanks s’affrontent physiquement. Malheureusement le Stuart modèle M3 a le dessous et ne devra sa survie qu’au sacrifice d’Arch Asher qui mourra dans les bras de Jeb en tentant en vain de lui laisser un message pour sa femme. Victoire amère pour Jeb qui perd un autre de ses amis d’enfance. En France, ces trois épisodes seront publiés dans les 1ère et 2ème versions du Petit Format N&B Brûlant de l’éditeur nordiste Artima – Arédit.

[Jean-Michel Ferragatti]