[FRENCH] Depuis quelques semaines, nous avons beaucoup parlé des personnages secondaires, un peu insignifiants de la continuité super-héroïque de DC Comics en démontrant qu’ils pouvaient avoir un vrai intérêt scénaristique. Cette semaine, c’est un peu le contraire.

Les Challengers of the Unknown (cf. French Collection #88) sont apparus au début du silver age pendant une phase de création d’équipes d’aventuriers spécialisés chez DC Comics. Ce qui les différencie des autres équipes est qu’ils ont été les premiers et sont plus « généralistes » que les autres et qu’ils ont été créé par le légendaire Jack « King » Kirby (sur un concept initié avec Joe Simon) et lui ont sans doute servi d’inspiration pour les Fantastic Four.

Parti chez Marvel suite à un différend avec Jack Schiff sur un problème de répartition des revenus du comics trip Sky Master, ses créations sont données à d’autres équipes créatives. Les Challengers of the Unknown traversent alors plusieurs phases dont une de rapprochement avec des concepts plus super-héroïques et notamment un nouveau costume.

C’est pendant cette période et sous la plume de Bill Finger (co-créateur méconnu de Batman avec Bob Kane) qu’apparaît le sinistre Sponge Man !
Miklos est un pêcheur d’éponge qui vit en Floride. Il habite un petit appartement et est secrètement amoureux de sa voisine. Lors d’une de ses plongées il découvre une éponge étrange de forme humanoïde accroché à un rocher bizarre. Alors qu’il va s’en emparer, une murène surgit devant lui. Pour se protéger, il fait un écart et s’entaille avec l’étrange éponge.
Le lendemain, lorsqu’il se réveille, il a été transformé en Sponge Man ! Sachant que les Challengers of the Unknown vont tester des nouveaux scaphandres en Floride, il les contacte et leur raconte son histoire. Il a également découvert qu’en plus d’être transformé en éponge il avait acquis des superpouvoirs.
Les Challengers of the Unknown pensent que le rocher est une météorite qui a communiqué une énergie inconnue à l’éponge puis à Miklos à cause de sa blessure. Ils partent ensuite à la recherche d’un spécialiste pouvant lui venir en aide.

Mais Stacy, son voisin qui a tout entendu va le voir. Il lui explique qu’il connaît quelqu’un qui peut l’aider. Mais malheureusement il est à l’étranger et il lui faudra beaucoup de matériel couteux pour le guérir. Désespéré, Miklos se laisse convaincre d’aider Stacy à commettre des cambriolages en utilisant ses pouvoirs.

Sponge Man est capable d’absorber toute chose. Les couleurs, les sons et même l’énergie des gens. Il est ensuite capable de les relâcher comme une éponge. Son corps est également capable de grandir. Mais il ne souhaite que redevenir normal et en aucun cas faire du mal aux gens. Les Challengers of the Unknown comprenant qu’il a été dupé par Stacy lui démontre que ce dernier le trompe. Mais désespéré Miklos se met à errer sans but en absorbant toute l’eau à sa portée. Les Challengers of the Unknown comprennent que s’il n’est pas arrêté il va assécher la terre et tuer toute l’humanité.

Ils le précèdent et déversent des sédatifs dans un lac sur son chemin. Son corps ayant absorbé le liquide, il s’endort. Mais à ce moment, un feu se déclenche piégeant une petite fille. Réveillé par les of the Unknown, Miklos relâche l’eau contenu dans son corps et éteint l’incendie sauvant la petite fille. Comprenant qu’ils ont juste affaire à un homme désespéré, les Challengers lui proposent une nouvelle fois de l’aider. Mais Miklos refuse et décide de s’exiler au fond de la mer.

A la fin de Challengers of the Unknown #47 (1958 Series), ce personnage somme toute un peu ridicule est visiblement abandonné. Mais la couverture de Challengers of the Unknown #51 (1958 Series) prouve le contraire.

Les Challengers of the Unknown veulent visiblement sauver Sponge Man des Sea Devils (cf. French Collection #92). En fait, la couverture est très trompeuse car elle a été commandée bien avant que l’épisode ne soit écrit.

Des militaires américains sont en train de construire une base sous-marine. Pour préparer le terrain, ils effectuent plusieurs dynamitages. L’un d’eux est à proximité du refuge de Sponge Man qui est pris dans l’explosion. Il découvre également que ses amis les dauphins ont été tués par l’explosion. Il attaque les militaires et leurs installations. Les Sea Devils qui assurent la sécurité essayent de l’arrêter sans succès. Et ce n’est que parce que Judy lui rappelle sa charmante voisine qu’il les laisse en vie. Mais les Sea Devils ont reconnus Sponge Man et appellent les Challengers of the Unknown à la rescousse.

Les Challengers essayent de raisonner Miklos mais sans succès. Les Sea Devils attaquent avec Neptimus, leur robot géant sans succès. Sponge Man absorbant la chaleur arrive à geler Neptimus. Les militaires décident alors d’employer les grands moyens et d’abattrent Miklos. De dernier que la solitude à rendu à moitié fou commence à ravager la ville mais les Challengers arrivent à le neutraliser et à l’enfermer dans une cellule spéciale.

Mais une organisation terroriste nommée Scorpio qui a pour but de saboter la construction de la base sous-marine a compris tout le parti qu’elle pourrait tirer de la fureur de Sponge Man. Elle envoie Lisa, l’ancienne voisine de Miklos, qui est un de ses agents (le hasard fait tellement bien les choses). Elle arrive à le convaincre que les Challengers et les Sea Devils veulent le tuer et le délivre. Mais elle est démasquée et capturer. Mais elle a eu le temps d’envoyer un message à Scorpio.

Agent 1 décide de passer à l’action et lance une fusée qui doit détruire la base sous-marine malgré l’intervention des deux équipes. Mais le missile est intercepté par Sponge Man qui le renvoi au milieu des Challengers et des Sea Devils. Ces derniers essayent de le désamorcer car il contient un gaz toxique qui va tuer tous les habitants de la ville.

En entendant cela, le bon côté de Miklos ressurgit et il absorbe le gaz au moment de la détonation, se sacrifiant pour sauver ceux qui l’ont toujours aidé et mourir dignement.

Sponge Man ne sera plus jamais vu dans la continuité super-héroïque de DC Comics devenant ainsi un des nombreux contre-exemples de nos chroniques précédentes. Sans doute que son côté trop excentrique (Bill Finger est responsable d’une bonne partie des premiers ennemis de Batman) et sa mort visiblement définitif était trop à surmonter pour le faire revenir.
Peut-être aussi que malgré tout, les Editors ont malgré tout un sens du ridicule à ne pas dépasser.

En France, les deux épisodes des Challengers of the Unknown (1958 Series) où apparaît Sponge Man ont été publiés dans Spectre n° 4 et Eclipso n° 2. Sponge Man ayant même eu l’honneur de faire la couverture des deux comics américains, l’une d’entre elle a été reprise en France. Certains personnages moins fugitifs n’ont jamais eu cet honneur. Cela valait bien une chronique !

[Jean-Michel Ferragatti]