Cinquième année pour Arrow. La série doit reconquérir son public. Après deux saisons en demi-teinte, les créateurs ont choisi de revenir au fondamentaux : un héros solitaire, qui tente de faire régner la justice dans sa ville. Mais est-ce vraiment la meilleure manière de procéder ? Et si la solution était une autre équipe aux côtés du héros. Cet épisode va répondre à cette question.

PRÉCÉDEMMENT DANS ARROW

La semaine dernière, Arrow revenait en force. Oliver Queen, notre héros, avait beaucoup à faire. Maire de Star City depuis 5 mois, il n’en oubliait pas pour autant son autre « métier » : arrêter les criminels sous le masque de Green Arrow. Aidé simplement de Felicity (et de Curtis Holt de temps en temps), il est revenu à ses fondamentaux : la justice à tout prix, même tuer ! Eh oui, on nous avait promis un retour aux sources et en bien des points, la série évoque certains aspects de la première saison. La semaine dernière, Oliver alias Green Arrow ne voulait pas de coéquipier. Depuis le départ de Thea et Diggle, Oliver ne veut plus imposer sa quête à personne. Il s’en veut encore pour la mort de Laurel Lance aka Black Canary. Il se remet à utiliser des méthodes expéditives et n’hésite pas à décocher ses flèches dans le coeur de ses adversaires. Son rôle de maire n’est pas si simple non plus. Le crime organisé sévit de plus belle et surtout la bande de Tobias Chruch (Chad Coleman transfuge de Walking Dead). Ce dernier ne recule devant rien, il va même jusqu’à kidnapper le maire pour tendre un piège à Green Arrow… Oliver s’échappe lors d’une scène qui rappelle la scène d’enlèvement du premier épisode de la saison 1 avec un moment « choc ». Avec en plus un flashback sur l’initiation d’Ollie au sein de la Bratva, une ambiance plus sombre qui présageait d’un bon début de saison.

arrowS05E02_06

UNE CLOCHE SONNE, SONNE…

Cette semaine, Oliver se rend compte que la menace croissante lui impose de recruter une nouvelle équipe. Felicity s’est chargée de trouver pour lui les membres de la « Team Arrow 2 » : Wild Dog, un jeune homme affublé d’un masque de hockey, Evelyn Sharp qui avait repris le rôle de Black Canary suite à la mort de Laurel et Curtis qui veut pouvoir se défendre et défendre sa ville. Green Arrow a un simple exercice : faire sonner la cloche qui se trouve derrière lui. Autant dire que les recrues n’arrivent pas à atteindre leur objectif ? Le justicier masqué a-t-il eu une si bonne idée ? Surtout quand un nouvel ennemi se profile : Ragman. Ce personnage issu des comics possède un costume de haillons mystique qu’il contrôle à volonté. De la magie ? Oui, oui, Arrow reste un show de super-héros et les pouvoirs étant présents dans les autres séries DC, il était idiot de l’éliminer définitivement du monde de Arrow. Mais Ragman est-il un véritable vilain ? Un retournement de situation pourrait bien faire de ce protagoniste un élément-clé de la série dans les semaines à venir. Wild Dog est également un personnage intéressant. Certes le héros existe dans les comics, mais quand on le voit, on pense obligatoirement à Casey Jones dans les Tortues Ninja que Stephen Amell (Oliver Queen/Green Arrow) a joué dans le film Ninja Turtles 2 sorti cet été, même si DC Comics a bien créé son Wild Dog depuis les années 80.

arrowS05E02_03

PENDANT CE TEMPS-LÀ…

L’autre spécificité de Arrow, c’est les flashbacks retraçant les cinq ans d’exil d’Oliver. Cette année, il se trouve en Russie. C’est l’un des souvenirs que tout le monde attendait. Oliver a déjà évoqué son passé au sein de la Bratva, un groupe ultra secret russe. On va enfin apprendre comment il a été initié. Contrairement à l’année dernière, ces flashbacks s’intègrent très bien au scène dans le présent. Et cette semaine le montre d’autant plus. À votre avis, où Oliver a-t-il appris l’épreuve de la cloche ? Ce séquences ne sont pas les seules à faire dévier les spectateurs de l’intrigue principale. Vous n’avez pas oublié John Diggle ! Ce dernier a réintégré l’armée à la fin de la saison 4. Il vit sa propre aventure à l’autre bout du globe. Patriote jusqu’au bout des ongles, il va remettre ses idéaux en question après ce qu’il lui arrive dans ce deuxième épisode. Un bon moyen de raccrocher les wagons dans les semaines à venir. Et il ne faut pas oublier l’arrivée de Prometheus, le « big bad » de la saison. Rien à voir avec le vilain des comics. L’un des grands mystères consiste à deviner qui se cache sous ce masque…? Avec l’impact de « Flashpoint » sur le monde de Green Arrow déjà évoqué dans l’épisode de The Flash de cette semaine, n’importe qui peut être Prometheus… Ah oui, Felicity a un nouveau petit copain flic. Est-ce lié ?

arrowS05E02_04

Cette cinquième saison est pleine de promesses. Avec seulement deux épisodes, la série est remontée d’un cran. Attention, ce n’est pas simplement parce que c’est plus violent. C’est surtout une reconstruction du show. Mais il faut espérer que les auteurs ne réutiliseront pas pour autant les ficelles des (excellentes) deux premières saisons.

[Pierre Bisson]

Arrow– saison 1 / Disponible dès le lendemain de la diffusion US en version originale sous-titrée sur MyTF1 VOD et sur l’iTunes Store.