La saga des comics Un deuil dans la famille a marqué à jamais la longue carrière de Batman. La mort de Jason Todd ne fut pas anodine. En incluant les fans à l’événement, DC donna le choix à ses lecteurs de sauver ou de sacrifier le jeune acolyte de Batman. Dix ans après la sortie du film d’animation Batman et Red Hood : sous le masque Rouge, Batman : Un deuil dans la famille revient sur le sort tragique du second Robin. Et encore une fois, les fans ont le choix. Quel sort réserverez-vous à Robin ?

Surfant sur le succès de Black Mirror: Bandersnatch, Un deuil dans la famille utilise le concept d’interactivité. Le spectateur peut choisir le cours de l’histoire. Si les choix interviennent ponctuellement pour dévier le scénario, trois trames distinctes se révèlent être importantes.

BREF RÉSUMÉ

Tout d’abord, l’histoire la plus classique est un condensé de Sous le masque rouge. Dans cette version, Bruce Wayne/Batman raconte à Clark Kent/Superman les événements du long métrage. Comment Jason Todd est revenu d’entre les morts avec l’aide du puit de Lazare de Ra’s Al Ghul, sa vendetta envers Batman et le combat final incluant le Joker.  Rien de neuf. Et c’est dommage que cette version soit la seule proposée en version digitale. En effet, à l’inverse de Netflix, Warner Animation n’a pas intégré l’interactivité dans sa version digitale. Seul ce résumé de 20mn, auquel s’ajoute les quatre courts-métrages (dont nous reparlerons ensuite) sont inclus dans l’offre dématérialisée.

DESTINS ALTERNATIFS

Il faut donc se tourner vers le Blu Ray pour s’amuser à influencer la destinée du Jason. Pour ne pas trop en dévoiler, les choix sont multiples et certains donnent des scénarios inédits. Les scénaristes se sont amusés à sortir des références pour les fans fidèles du Chevalier Noir (le Batman Zur En Arrh, pour ne citer que ça). Les options étant faciles d’accès, on aura plaisir à relancer le film et choisir une autre direction pour nos héros. Si Jensen Ackles manque à l’appel, le reste du casting est bien celui entendu dans Sous le masque rouge. Une continuité vocales et visuelles est donc là pour immerger encore plus le spectateur et lui rappeler le (très bon) film précédent.

HÉROS SECONDAIRES

Ça faisait longtemps que DC Animation n’avait pas produit de courts-métrage mettant en scènes les héros moins connus de la firme. Depuis Catwoman (inclus avec Batman: Year One), on attendait avec impatience ces petits films qui sont parfois bien plus intéressants que les longs-métrages qui l’accompagnent. Cette fois-ci, pas moins de quatre héros sont mis en scène dans leurs propres aventures. Sgt. Rock, Phantom Stranger et Death lorgnent tous du côté de l’étrange et de l’épouvante, avec des créatures mystiques. Adam Strange garde son aspect science-fiction et nous transporte dans l’espace. Visuellement, leur style est très proche. Seul Phantom Stranger se distingue légèrement. De solides bonus qui complètent un titre principal plus faible que ces prédécesseurs.

S’il faut dans hésiter choisir l’option Blu Ray, Un deuil dans la famille est destiné à la fois à ceux qui connaissent bien le film Under the Red Hood ainsi qu’aux néophytes. L’interactivité est vraiment au rendez-vous et on s’amuse à guider le destin de Jason Todd.

Batman : un deuil dans la famille – Warner Home Entertainment – Disponible en Blu Ray et VOD le 21 octobre 2020

[Pierre Bisson]