shields01e01_entete[FRENCH] Fort du succès du film Avengers en 2012, Joss Whedon s’est vu confier les rênes d’une nouvelle série TV dérivée de l’univers ciné Marvel (MCU). Pour des raisons logistiques (budget, agendas des acteurs…), les Vengeurs ne sont pas les héros de ce feuilleton. Le réalisateur (et chef du projet) utilise le lien unissant tous les films Marvel : le S.H.I.E.L.D. avec le retour de… l’Agent Coulson ?! Mais il n’était pas mort ?

Un an après les événements d’Avengers, le monde n’est plus le même. L’humanité a été confrontée aux super-soldats et aux dieux nordiques. Pour réglementer tout ça, il existe une organisation secrète : le S.H.I.E.L.D. Avec l’apparition de super-humains, les dirigeants du S.H.I.E.L.D. décident de créer une équipe hors du commun. L’Agent Coulson (toujours interprété par Clark Gregg) va recruter au cours de cet épisode cinq des meilleurs espions. Coulson, bras droit de Nick Fury, avait connu une fin tragique dans le film des Vengeurs. Un mystère entoure son retour… On découvre de nouveaux agents qui ne sont pas forcément très bon pour travailler en équipe. Parmi eux, l’Agent Ward (Brett Dalton) une « version Marvel » de James Bond, le duo de jeunes recrues Fitz (Ian de Caestecker) et Simmons (Elizabeth Henstridge) et l’as du pilotage Melinda May (Ming-Na Wen). La « hackeuse » Skye (Chloe Bennet) va donner du fil à retordre au S.H.I.E.L.D. Acceptera-t-elle de rejoindre le groupe ? Ils devront s’entendre pour arrêter Mike Peterson, un père de famille incapable de contrôler ses pouvoirs naissants.

ÉQUIPE GAGNANTE

shields01e01_03

On ne change pas une équipe qui gagne ! Joss Whedon, devenu le « gourou » du MCU depuis le succès d’Avengers, a rapidement eu les mains libres pour revenir à la télévision. Il a demandé à ses fidèles collaborateurs Jed Whedon (son frère) et Maurissa Tanchaoren de l’aider à développer cette série au concept innovant. En effet, Agents of S.H.I.E.L.D. a pour but de servir de fil rouge entre les futurs films Marvel (déjà planifiés jusqu’en 2018 !). Il fallait donc utiliser un personnage phare du MCU : l’Agent Coulson. Apparu dès Iron Man 1, l’acteur Clark Gregg a joué dans tous les longs-métrages Marvel Studios. Sa mort est même à l’origine de la formation des Vengeurs. Mais alors comment peut-il être dans S.H.I.E.LD. ? C’est un secret que les créateurs de la série n’ont pas l’intention de nous révéler tout de suite. Une seule phrase « Il ne doit jamais savoir » prononcée par Maria Hill (Colbie Smulders faisant une apparition entre deux épisodes de How I met your mother) évoque ce curieux retour d’outre-tombe.

PETITS NOUVEAUX

 shields01e01_05

Cet épisode pilote annonce une bonne série. L’atout du programme, c’est son casting. En plus des « anciens » (Gregg et Smulders), de petits jeunes envahissent l’écran. Deux d’entres eux sortent du lot : Brett Dalton et Chloe Bennet. Le premier joue un « top » agent. Une sorte de James Bond parfois gaffeur. La jolie Chloe Bennet est à la fois l’atout charme et humour du S.H.I.E.L.D. Leurs certitudes partent en morceaux quand ils découvrent les super-humains et l’étendue des conséquences. Face à eux, le duo Fitz et Simmons sont les « geeks » de service. Tous les deux sortent de l’adolescence et redoublent d’effort pour rester à la hauteur… même s’ils sont des surdoués ! Enfin l’agent May joue un peu le rôle de « maman » (Coulson étant le « papa »). Cet agent de bureau reprend du service sur le terrain à contre-cœur. Elle a un passé commun avec Coulson qu’on découvrira au fil de la saison. On retrouve l’actrice Ming-Na Wen (le Dr. Chen dans Urgences durant plusieurs années), un visage familier parmi tous ces « jeunots ».

IDENTITÉ SECRÈTE

shields01e01_04

L’un des secrets le plus mieux gardé durant la pré-production de la série fut l’identité du personnage joué par J. August Richards (l’un des protagonistes de Angel du même Whedon). Aujourd’hui, on sait qu’il s’appelle Mike Peterson. Même pour les fidèles lecteurs de Marvel Comics, ce nom n’évoque pas grand chose. Pourtant, il existe dans les comics : c’est le meilleur ami de Slapstick (un des membres de New Warriors). Sans pouvoir dans les aventures sur papier, Peterson est ici l’un des surhumains émergents. Ne pouvant pas être un mutant doté du facteur-X (les X-Men étant la chasse gardée de la Fox), les scénaristes utilisent des éléments déjà présents dans le MCU… et c’est brillant ! La création du personnage permet également d’introduire un groupe de vilains (qui sera sûrement la menace de la série). De là à ce que l’A.I.M ou l’HYDRA reviennent via le petit écran il n’y a pas qu’un pas… Et c’est là que Marvel est plus fort que DC. Car si dans Arrow, on voit débarquer des héros du DCU, on ne croisera pas un Superman ou un Batman (du moins pour le moment). Dans Agents of S.H.I.E.L.D., les scénaristes n’ont pas cette limite et utilisent des images mettant en scène Thor, Iron Man, Captain America et Hulk, recyclées des films. Nulle doute que d’autres héros majeurs débarqueront dans la série TV avant de migrer vers le grand écran.

Ce premier épisode, tant attendu, est une agréable surprise. On retrouve tous les éléments de la recette « Whedon » : humour, action, suspens et surnaturel. On espère que les développeurs auront le succès de Buffy et non de Dollhouse.

Pierre Bisson