[FRENCH] Tandis que le fiston de Wolverine a du plomb (ou presque) dans la tête, Logan y voit l’occasion d’un nouveau départ… Remettre les compteurs à zéro avec sa progéniture serait possible ? C’est assez flou mais le mutant griffu est prêt à tout risquer pour cette mince petite chance. Seulement il sait qu’il n’est pas forcément le bon modèle. Reste un choix : retrouver les X-Men et leur demander de l’aide… Tout en soulevant quelques secrets sur son arrivée dans l’équipe.

Wolverine: Origins #28 [Marvel] Scénario de Daniel Way
Dessins de Mike Deodato
Sortie aux USA mercredi prochain (24 septembre 2008)

Depuis qu’il a rencontré Daken, Wolverine se sent responsable de ce que son fiston est devenu. Pas seulement pour l’avoir laissé dans les mains d’un ennemi mais aussi pour ce qu’il est, pour la nature qu’il a sans doute donné à ce fils. Hors, à la fin de l’épisode précédent, la confrontation de famille a pris une configuration pour le moins différente. Daken a été endommagé et ne se souvient plus… de rien en fait. Y compris de qui est Wolverine. Ce dernier espère alors un nouveau départ, tout en étant conscient que – healing factor familial oblige – ce répit ne sera que passager. La seule solution serait de trouver quelqu’un qui puisse aide Daken et ça, Wolvie est convaincu de ne pas en être capable. Il lui faudrait Charles Xavier mais pour ce qu’il en sait, le télépathe chauve est décédé. Reste, en désespoir de cause, à aller taper à la porte des X-Men, l’équipe qui a en quelque sorte su guérir Logan. Pourront-ils en faire autant pour Daken ?

Pour l’instant on n’en est pas là mais le voyage (qui occupe le plus clair de l’épisode) permet surtout à Wolverine de se souvenir de son arrivée à l’école de Xavier et, au delà, de son fameux premier combat avec Hulk. Mike Deodato assure aux dessins mais j’aurais aimé un clin d’œil rétro et l’utilisation du costume « old school » (celui avec les oreillettes courtes) de Wolverine pour aller au fond du délire. Cela dit le combat Wolverine/Hulk/Wendigo nous vaut quelques belles pages. Sur la fin de l’épisode on retourne un peu à l’atmosphère d’espionnage qui habite souvent la série. Et même une scène qui a certains relents du Black Panther de Christopher Priest. Les intrigues s’emboîtent comme des poupées russes (même si par moments ce qu’implique Daniel Way sur le passage de Logan au Département H n’est pas totalement clair, surtout par rapport à Alpha Flight) et on de demande un peu qui est l’agent double de qui. Le tout sert de prologue au mini-crossover « Original Sin » avec X-Men: Legacy (autrement dit Logan ne devrait pas tarder de croiser Charlie) et ses implications sont intrigantes. Avec Origins on s’attendait à pouvoir boucher les trous de mémoire de Logan. Voici que maintenant il apparaît qu’il faudra ré-explorer ce qu’on croyait savoir d’une partie de son histoire largement chroniquée. Il faut voir où tout ça nous mènera mais pour l’instant cela pique la curiosité, c’est certain.

[Xavier Fournier]