[FRENCH] Les X-Men s’étant offert un nouveau numéro 1 sur fond d’invasion vampirique, Wolverine repart lui aussi avec une nouvelle numérotation. Mais la toile de fond est dans ce cas beaucoup démoniaque. L’âme de Logan est tombée en Enfer… Et son corps terrestre joue pendant ce temps les exécuteurs pour le compte des puissances démoniaques… Quand le « Meilleur dans sa partie » travaille pour les forces obscures, ses anciens amis ont du souci à se faire…

Wolverine #1 [Marvel Comics] Scénario de Jason Aaron
Dessins de Renato Guedes
Sortie aux USA le 1er septembre 2010

Wolverine est un tueur qui œuvre généralement pour le camp du bien. Selon ce qu’en disaient les Vengeurs à l’époque de son recrutement dans l’équipe, il est un peu le type qui va faire les sales besognes que les héros se refusent à faire. Il va là où les autres ne veulent pas aller. Mais quand cette arme vivante se retourne, change de camp, c’est la catastrophe. Les lecteurs d’Enemy of The State se souviendront des dégâts. Cette fois, si la situation est différente, elle a des relents du storyline de Mark Millar et John Romita Jr. Un Wolverine aux yeux rouges attaque à tout va ses anciens alliées, toutes griffes dehors… mais avec en plus des pouvoirs « augmentés », qui semblent sortis de l’Exorciste. Dans les premières pages j’ai eu un peu de mal à intégrer l’histoire, sachant que finalement elle correspond principalement au « pitch » qui nous avait été annoncé, sans sembler réellement donner de valeur ajoutée, de rebondissements…

Même si ce démarrage est un peu laborieux, c’est mal connaître Jason Aaron que de penser qu’il ne s’est pas gardé quelques surprises en réserve. A commencer par ceux qui se mobilisent pour sauver Wolverine et ceux qui lui sont chers. Parmi ses « amis » sur qui Logan peut compter (bien malgré lui), on notera la présence d’un personnage peut-être un peu surprenant mais avec lequel Aaron a déjà pris plaisir à jouer. Cette nouvelle série Wolverine a assurément encore des choses à prouver mais on est quand même à des années lumières du X-Men #1 sorti il y a quelques semaines. Le gros problème restant la durabilité de l’histoire. Avec 92 apparitions et quelques au sein des Avengers ou des X-Men, on a du mal à croire que Wolverine pourrait durablement rester « possédé ». Mais pour l’instant l’écriture n’est pas désagréable et l’histoire intéresse. On verra pour la suite. A noter également une saga qui démarre en back-up, consacrée au Silver Samurai et dont le graphisme, par Jason Latour, m’a assez intrigué…

[Xavier Fournier]