Avant-Première VO: Review Titans #19[FRENCH] Après avoir scénarisé un Blackest Night: Titans très satisfaisant, le scénariste J.T. Krul est de passage sur la série régulière. Mais alors que l’équipe s’est effondrée sur elle-même ces derniers mois, que le titre est dans l’attente de sa nouvelle creative team régulière et que par ailleurs Blackest Night continue par ailleurs, l’auteur est obligé de faire avec le peu dont il dispose…

Titans #19 [DC Comics] Scénario de J.T. Krul
Dessin de Angel Unzueta
Publié aux USA le mercredi 11 novembre 2009.

Titans #19Damned! Il s’était bien débrouillé, J.T. Krul, sur le tie-in lié à Blackest Night, en donnant un coup de projecteur sur des personnages peu utilisés comme Hawk & Dove. En sachant, donc, qu’il n’avait pas accès à l’équipe des Titans (un peu explosée de part et d’autres ces derniers temps), j’espérais qu’il nous montrerait d’autres aspects méconnus de l’équipe. Mais il n’est visiblement pas aisé de gérer les choses alors que l’avenir de la série reste flou. Du coup le scénariste se rabat sur un épisode « spotlight » reposant sur Red Arrow et là, malheureusement, le compte n’y est pas. D’une part parce que faire reposer sur les épaules du seul Red Arrow (personnage que d’autres séries continuent encore de nous montrer comme un membre de la JLA) un épisode de Titans, c’est déjà un peu léger en soi. D’autre part parce qu’on nous renvoi au thème déjà maintes fois abordé de Red Arrow en jeune père célibataire essayant d’élever comme il se doit sa fille. Le problème, c’est que ce genre de scène là on y a déjà eu droit dans la précédente série Titans (celle d’avant le relaunch de Teen Titans) et lors du passage de Red Arrow dans la JLA. Si ce n’était du fait que Lian, la fille de Roy, est dessinée un peu plus grande qu’à l’époque, cet épisode aurait aussi bien pu paraître en 1999…

Il y a assez d’anciens Titans dans la nature pour remplir des épisodes solo de façon intéressante et surtout plus novatrice (Que devient Red Star en russie, par exemple ?). Les pistes étaient nombreuses (par exemple s’il fallait utiliser Lian, il aurait été intéressant de placer Damian Wayne, par contraste) mais là on se fait refiler un épisode au goût de fill-in, qui plus est dans une série où, un an et demi après le lancement du titre, il n’y a déjà plus de souffle ou de ligne directrice. Alors oui bien sur d’un côté le destin des Titans se joue par ailleurs dans Blackest Night tandis que par ailleurs Titans attends sa nouvelle formule pour s’élancer dans une nouvelle direction. Mais enfin là pour l’instant ce n’est pas tellement les auteurs qui me semblent en cause (Krul écrit du mieux qu’il peut un fill-in avec le peu de personnages qu’on lui laisse) mais bien l’éditorial. Publier un épisode aussi dénué d’importance, qui fait autant « déjà vu », c’est un peu comme si on arrivait devant une boutique et qu’on trouvait une pancarte marquée « fermé pendant les travaux ». Décevant.

[Xavier Fournier]