[FRENCH] Jeff Sinclair est un spécialiste du blanchiment d’argent. Et il est le meilleur de sa partie. Du coup on se l’arrache. Mais tout en étant efficace, Jeff n’accepte pas certains « bâtons merdeux ». Il a un certain code de l’honneur qui fait qu’il ne se mêle pas de certaines affaires trop sales. Mais bien sûr certains barons de la pègre ne l’entendent pas de cette oreille.

The Rinse #1 [Boom!] Scénario de Gary Phillips
Dessin de Marc Laming
Parution aux USA le mercredi 31 août 2011

Le scénariste Gary Phillips a la bonne idée de s’intéresser au crime organisé par la lorgnette du blanchiment d’argent, ce qui donne à son héros une certaine optique « à part ». Ce n’est pas le énième gros bras qui sort le flingue pour un oui ou pour un non. En fait le pragmatisme du personnage, Jeff Sinclair, est même ce qui donne du caractère à ce premier numéro, un peu dans la ligne de pensée du premier arc de Criminal. Boom! croit d’ailleurs assez aux chances de ce projet pour proposer le premier numéro de la série au prix « ami » d’un 1$ ! Difficile de dire pour autant si Rinse (qu’on pourrait traduire par « le rincage ») connaîtra le même succès que la série de Brubaker et Phillips. D’abord il y a un problème de « casting » qui fait que, si le héros est charismatique, le reste des personnages se révèle encore assez générique (mais c’est peut-être quelque chose qui va évoluer au fil des numéros).

Ensuite le dessin de Marc Laming est efficace, cohérent et un brin réaliste… sans se ménager de points d’orgue, ce qui fait que tout est un peu raconté avec une intensité égale, que Jeff Sinclair soit en train de se faire draguer par une fille dans un bar ou qu’il s’agisse d’une scène de poursuite. Celà dit, la technique a les avantages de ses défauts : c’est aussi une manière, peut-être, de souligner le côté mesuré du personnage. La technique narrative, cependant, pourrait cependant, peut-être, en déconcerter certains. Globalement ce polar commence pas mal mais me donner l’impression qu’il gagnera à être lu en TPB. Encore qu’au prix d’1$ l’épisode, ça vaut le coup d’essayer pour se faire une idée avant d’acheter, plus tard, le recueil…

[Xavier Fournier]