Avant-Première VO: Review Superior Spider-Man #2[FRENCH] Le nouveau Spider-Man a des vues sur Mary-Jane Watson, laquelle ne se doute pas de la substitution. Bien décidé à conclure, le protagoniste de la série va donc donner rendez-vous sur rendez-vous à la jolie rousse, avec une seule idée en tête. La faire passer à la casserole. Dan Slott aborde pleinement une question que beaucoup craignaient depuis Amazing Spider-Man #698. Mais est-ce qu’il ira jusqu’au bout ? La réponse est dans l’épisode…

Superior Spider-Man #2Superior Spider-Man #2 [Marvel Comics] Scénario de Dan Slott
Dessin de Ryan Stegman
Parution aux USA le mercredi 30 janvier 2013

Avec un faux Peter Parker dans la nature, bien décidé à profiter de la vie de l’authentique, les anciennes petites amies du héros sont particulièrement exposées. A plus forte raison si l’une d’entre elles est un top model qui craque depuis des années sur Spider-Man. C’est sans doute un des aspects potentiels qui a le plus horrifié les lecteurs depuis l’inversion des rôles. Cette pauvre Mary-Jane tomberait dans les bras d’un imposteur ? Plutôt que de jouer au chat et à la souris, Dan Slott a choisi d’épagner les nerfs du lectorat et de régler la question tout de suite. De quelle manière ? C’est tout le propos de ce numéro mais de manière surprenante l’actuel Spider-Man va s’en effectivement s’en tirer de manière « supérieure » par rapport à son prédécesseur. Cependant la façon d’exprimer cette supériorité est inattendue.

La manière dont l’imposteur s’installe dans la vie de Parker est croustillante. On s’amusera, par exemple, du recrutement de son nouvel assistant, qui va tout à fait avec le choix que peut faire un savant fou. Une chose est sure : le scénariste ne cherche pas à gagner du temps, à faire traîner les choses en longueur. Au contraire il aborde les implications et les réserves naturelles pour ce genre de situation. Ainsi de plus en plus de gens s’étonnent du comportement nouveau de celui qui fut l’amical Spider-Man. De son côté Ryan Stegman donne singulièrement l’impression de trouver ses marques sur la série. Superior Spider-Man continue d’être une remise à plat de la réalité de l’homme-araignée, avec la vedette de la série qui a une double capacité. Si d’une main il est clair qu’il sème le chaos dans la vie de Parker de l’autre il y apporte aussi de l’ordre, comme la conclusion permet de l’illustrer. Reste à savoir où nous mène la situation à la Ghosts mais les auteurs n’ont pas l’air vouloir se dérober. Les choses devraient donc rapidement évoluer…

[Xavier Fournier]