[FRENCH] Si les trois titres lancés par Stan Lee chez Boom ont une base classique, il faut bien dire que leur développement a été freiné, malgré leur courte existence, par des hauts et des bas (changement d’ambiances, d’auteurs ou de dessinateurs). De ce fait, Starborn apparaît comme le plus régulier des trois, en particulier parce que, ce mois encore, Khary Randolph a assuré une réelle continuité graphique.

Starborn #3 [Boom!] Scénario de Stan Lee & Chris Roberson
Dessin de Khary Randolph
Sortie aux USA le mercredi 9 février 2011

Ce troisième épisode de Starborn continue la « formation » du héros, continuant de distiller de nombreuses informations sur l’enfance du personnage, ses origines et l’étendue de ses pouvoirs. En un sens c’est même son alliée/mentor Tara qui prend le dessus tant elle détient les clefs de tous les événements. De ce fait, le numéro est sans doute un peu « verbeux », appuyant beaucoup sur les dialogues et les flashbacks. Peu ou pas de sentiment tangible de menace (avant la fin), puisque les deux fuyards semblent plus intéressés par leur leçon d’histoire. Ce qui dans un autre sens est un mal nécessaire (il faut bien définir le périmètre de l’histoire) mais manque peut-être un poil de valeur ajoutée.

Celui qui donne de la personnalité à l’ensemble, pour l’instant, c’est assurément Khary Randolph, qui donne du caractère graphique à une histoire qui, sinon, serait un tantinet académique. On est encore dans l’arc initial de la série et dans ce qu’on peut considérer comme étant l’origine du héros, donc le tour du propriétaire est compréhensible en un sens. Mais il faudra vite trouver le petit plus scénaristique pour que la mousse prenne vraiment.

[Xavier Fournier]