Avant-Première VO: Review Robin Rises - Omega #1[FRENCH] Batman était sur la piste de la dépouille de son fils. Aidé par le monstre de Frankenstein, il affrontait Ra’s Al Ghul quand d’un seul coup les forces de Darkseid sont apparues. Et à partir de là toutes les alliances deviennent possibles. En ligne de mire ? Le possible retour de Damian Wayne, Robin !

Avant-Première VO: Review Robin Rises - Omega #1Robin Rises – Omega #1 [DC Comics]

Scénario de Peter Tomasi
Dessin d’Andy Kubert
Parution aux USA le mercredi 16 juillet 2014

Après plusieurs mois à avoir tourné autour de la question, le scénariste de Batman And Robin en vient donc à ce que tout le monde attendait depuis la conclusion de la série Batman Incorporated : la mise en place du retour de Damian. Mais pour autant Peter Tomasi est conscient que tout le monde n’est pas forcément « up to date » avec les événements et la première partie de ce numéro (un bon quart en fait) est consacrée à un flashback global qui remet dans le contexte aussi bien la naissance du garçon que les runs de Grant Morrison et de Scott Snyder. Près d’une dizaine de pages, cela peut paraître long mais en même temps c’est sans doute utile pour les gens qui n’ont suivi la chose que de loin. Bel exercice de style également pour mettre en perspective la mort précédente de Bruce Wayne, faire référence implicitement à Final Crisis sans pour autant en prononcer le nom (c’est vrai que là-dessus la chronologie de Batman est devenue un vrai casse-tête). Une partie de moi aurait préféré que le dessin soit assuré par l’artiste régulier de « Batman And… » mais, finalement, l’approche composite de Tomasi justifie totalement la présence d’Andy Kubert, le co-créateur de Damian, aux crayons.

« Nous sommes venus pour le Chaos » s’exclame un des personnages. Et c’est bien vrai. C’est une bataille chaotique mais bien pensée, où l’équipe créative anticipe au fur et à mesure les questions que l’on peut se poser. Et quand on en est à se demander pourquoi certains alliés de Batman ne sont pas de la partie, ils ne tardent pas à se matérialiser. Même si leur intervention ne donne pas forcément le résultat escompté. Scénaristiquement il y a sans doute une seule chose qui me dérange (mais ce n’est pas propre à Tomasi) : cette idée que l’on peut se permettre plein de choses avec les « faux gens ». C’est-à-dire que Batman, qui ne franchit d’habitude pas certaines lignes, se retrouve à trancher d’un coup de sabre les mains d’un para-démon. Alors OK l’enjeu est spécial, le rapport de forces est démesuré… Mais Batman trouverait normalement une autre situation que cela. J’aurais aussi aimé que Bruce fasse appel à quelques agents de Batman Inc. qui font toujours partie de sa « famille étendue ». Encore que sans doute Tomasi n’a pas voulu compliquer les choses au-delà d’un certain point. Et puis il lui reste d’autres chapitres. Mais globalement Robin Rises – Omega est pensé comme un bon point d’orgue, un nouveau niveau de tension et un bon prologue à l’arc qui démarre. Un très bon épisode.

[Xavier Fournier]