Avant-Première VO : Review Nova #24[FRENCH] La meilleure armée de l’univers ne représente pas la même chose selon que la volonté qui la dirige est bienveillante ou au contraire tyrannique. Richard Rider, qui était jusqu’ici le dernier survivant du Nova Corps, vient de voir son rêve (la reconstruction de cette force intersidérale) tourner au cauchemar alors que le Worldmind, désormais dénué de tout sentiment d’humanité, a décidé de prendre les choses en main. Heureusement pour le héros, il s’est trouvé un autre sponsor…

Nova #24 [Marvel] Scénario de Dan Abnett & Andy Lanning
Dessin d’Andrea Divito
Sortie américaine le 29 avril 2009.

Nova #24Dans la série « Je me mêle de tout », le Worldmind pousse ses forces à intervenir dans un différent entre les Shi’Ar et les Kree (« différent » que les lecteurs connaissent sous le nom de War of Kings). Et franchement, vue sa puissance de feu que pourrait craindre le tout nouveau Nova Corps ? Peut-être tout simplement de tomber sur plus fort et plus expérimenté… Ce qui ne tarde pas à arriver car quand on parle des Shi’Ar, la garde impériale n’est jamais très loin. Robert Rider (petit frère du « Nova classique ») et ses collègues ne vont pas tarder à trouver la leçon un peu dure, surtout que leur base-mère, Nu-Xandar est ailleurs en train d’enrôler d’autres mondes… D’ailleurs au passage, c’est un point qu’on peut regretter: que parmi toutes ses nouvelles recrues il n’y ait pas quelques aliens connus de l’univers Marvel. Mais bref, loin de là, Richard Rider s’est refait une santé en héritant des pouvoirs de Quasar et une dynamique étrangement familière s’installe, avec le fantôme de Wendell Vaughn qui le « hante » et le conseille, un peu comme un Worldmind de substitution…

La bataille des Nova Corps contre les Impériaux occupe le plus clair de l’épisode et on regrettera peut-être de ne pas avoir un peu plus Richard mais il est évident, avec la conclusion, que le mois prochain il devrait reprendre la vedette (à défaut de ses pouvoirs d’origine). Dan Abnett et Andy Lanning écrivent un Nova Corps qui (au lieu de faire « clone » du Green Lantern Corps comme par le passé) à quelques relents de l’armée républicaine de Star Wars qu’on transforme petit à petit en armée impériale sans qu’elle s’en rende compte. On regrettera d’ailleurs que les ramifications de ce retour en force des Nova soit limité à ce seul titre (j’aurais été curieux d’en voir certains se manifester dans les aventures des Guardians of The Galaxy ou même des Starjammers, allez pourquoi pas un sur le monde de Skaar), ce qui en limite un peu la portée de l’événement… Numéro de transition, Nova #24 n’est pas forcément très « reader friendly » (mais bon c’est comme prendre un train en marche, quelques épisodes après le début de l’arc il ne faut guère s’en étonner) mais amorce la résolution ou tout au moins place les pions en vue de cette dernière. Le mois prochain, on devrait passer aux choses sérieuses visiblement…

[Xavier Fournier]