Avant-Première VO: Review Nova #1[FRENCH] Avant Nova c’était Richard Rider. Après qu’on ait fait la connaissance d’un nouveau Nova pendant Avengers vs. X-Men, voici le moment où le héros vole de ses propres ailes dans une série à son nom. Mais le débutant peut-il rivaliser avec l’ombre d’un héros né dans les années 70 ???

Avant-Première VO: Review Nova #1Nova #1 [Marvel Comics] Scénario de Jeph Loeb
Dessin de Ed McGuinness
Parution aux USA le mercredi 20 février 2013

J’ai fait la connaissance de Richard Rider dans les années 70, dans le premier numéro du Nova de Lug. Cette version Marvel de Green Lantern (pouvoirs hérités d’un alien, référence à un corps…) trouvait son originalité dans la personnalité de Richard, qui était un peu comme un Peter Parker des seventies. En plus à l’époque Richie était à peine plus vieux que moi et c’était un personnage auquel je pouvais m’identifier, qui était « abordable ». Du haut de cette expérience voici donc le moment où je devrais vous dire qu’il n’existe qu’un Nova pour moi et que Jeph Loeb est vraiment très méchant de l’avoir remplacé par un personnage de son cru, Sam Alexander. Ce serait oublier un peu vite que Loeb n’est absolument rien pour la mort de Richard Richer à la fin du crossover Thanos Imperative il y a quelques années. Mais ce serait aussi totalement passer à côté du sujet… A savoir que ce premier numéro de Nova version Sam Alexander est assez intéressant et poignant pour qu’un vieux fan du premier héros se dise… Ok, ca fonctionne, voyons voir la suite…

Sam Alexander n’est pas Richard Rider mais Loeb applique une logique finalement assez proche de celle de Marv Wolfman, avec un jeune héros qui serait un peu le Peter Parker de son époque, qui vivrait dans une condition misérable. Avant de se ruer dans des combats et des exploits super-héroïques le scénariste prend la peine d’installer son personnage et de créer une dynamique très intéressante entre le père et le fils, un peu à mi-chemin entre ce qu’on a pu voir avec le Blue Beetle moderne de DC Comics et le Invincible de Marvel. Quelques années plus tôt le père Alexander a peut-être été membre du Nova Corps… Ou bien c’est un alcoolo de première. Forcément comme on a pu voir Sam Alexander en costume dans AvX on se doute bien de l’issue de tout ça mais la situation, sur le plan humaine, est intéressante. Loeb construit aussi des choses sur la mythologie des Nova et explique la différence de casque, ce qui fait que les puristes pourront souffler : Sam ne remplace pas vraiment Richard, il est l’héritier d’une autre branche du Corps. S’il y a un détail un peu curieux dans cet épisode, c’est plus la référence chronologique qui laisse à penser que les Guardians of the Galaxy existaient déjà il y a 17 ans ou tout au moins que Gamora et Rocket Raccoon faisaient déjà équipe (alors qu’à priori avant de rencontrer Adam Warlock Gamora était l’assassin principal de Thanos) mais peut-être que tout ça a un sens (voyage temporel ?). Au final, non, on ne voit pas Sam Alexander en action dans ce premier numéro, assez joliment dessiné par McGuinness. Mais le personnage est construit de manière assez sympathique. Oui, j’aimais bien le premier Nova. Mais vu qu’il n’est plus là autant que quelqu’un prenne la suite et le jeune Sam semble avoir du potentiel… Loeb semble bien plus inspiré que pour son Red Hulk ou le calamiteux X-Sanction…

[Xavier Fournier]