Avant-Première VO : Review New Avengers: The Reunion #1[FRENCH] Après Civil War et Secret Invasion, Marvel continue dans une certaine veine parano avec des conspirations à tiroirs et surtout une question lancinante qui est toujours en l’air: « En qui avoir confiance ? ». Jim McCaan s’intéresse plus particulièrement aux retrouvailles entre deux tourtereaux séparés depuis des années. Mais peuvent-ils recoller les morceaux dans un tel climat de non-confiance ?

New Avengers: The Reunion #1 [Marvel] Scénario de Jim McCann
Dessins de David Lopez
Sortie aux USA le 4 Mars 2009

New Avengers: The Reunion #1Bon, si vous lisez seulement la VF, ne dépassez pas cette ligne si c’est pour ensuite vous plaindre d’avoir été spolié. Impossible en effet d’évoquer la série qui va paraître mercredi prochain sans mentionner une conséquence de la fin de Secret Invasion: Mockingbird est revenue et elle n’est pas contente. Elle est même plutôt en mode Rambo, menant de manière à la fois incontrôlable et suspecte ses propres missions, sans en rendre compte à personne. Oui mais voilà, l’ex-agent du S.H.I.E.L.D. n’est plus tout à fait au courant de la technologie contemporaine. Autant dire qu’elle sans doute plus besoin d’aide qu’elle ne veut le reconnaître… Et son ange-gardien, qu’elle le veuille ou pas, c’est évidemment Clint Barton, alias Ronin, l’ex-Hawkeye. Marvel se lance dans une version super-héroïque (mais assumée) de Mrs & Mr. Smith au pays des masques et des capes…

La série commence plutôt bien, avec un seul bémol à la base : elle repose sur le fait que Mockingbird s’entendrait assez peu avec les New Avengers, comme si cela avait été montré dans la série-mère. Seulement dans la série New Avengers la jolie blonde a un temps de dialogue minimal, qui ne laisse donc pas transparaître cette situation. Passé cet « dos d’âne » au démarrage, le travail de Jim McCann (d’habitude chargé du marketing chez Marvel) donne un résultat assez bien senti, notamment pour ce qui concerne une discussion entre Clint et Captain America. D’autant qu’il semblerait que contrairement à ce que laissaient penser les couvertures, ce ne soit pas seulement une série Ronin & Mockingbird qui ne dit pas son nom mais que les Nouveaux Vengeurs soient appelés à y jouer un rôle (quand bien même mineur).

Globalement la lecture est sympathique (mais attention, ouch, New Avengers: The Reunion fait partie de ces miniséries vendues à 3,99$) avec seulement un petit souci de perspective (mais enfin il reste d’autres numéros pour rétablir la lacune): On n’arrête pas de nous dire que le temps a passé et que Mockingbird a changée, qu’elle est peut-être différente de la femme qu’a épousé Clint Barton. Bizarrement l’histoire ne semble pas prendre en compte que l’inverse est possible, que Barton n’est peut-être plus, non plus, l’homme qu’elle a aimé. Bien sûr le lecteur, qui a suivi les tribulations de Ronin, sait à quoi s’en tenir. Mais pas Mockingbird et voir les choses d’une autre perspective serait un plus. J’espère aussi qu’avant la fin de cette mini on aura droit à une discussion Mockingbird/Spider-Woman. Ca semble s’imposer non seulement en raison de la fin de Secret Invasion mais aussi parce que la femme-araignée a été alliée du S.H.I.E.L.D., ce qui dans le contexte présent a un certain poids. Un démarrage encourageant, donc, mais on tiquera quand même sur le prix. Payer 3,99$ pour un crossover, ça se discute. Pour une minisérie dérivée d’un titre à succès mais qui n’est pas centrale, c’est un peu beaucoup…

[Xavier Fournier]