Avant-Première VO: Review Kings Watch #1[FRENCH] Alors que l’humanité est prise d’une crise de prémonitions démoniaques, une poignée de héros éparillés à travers le globe décide de mener l’enquête, chacun ignorant apparemment que l’autre existe. Flash Gordon, le Phantom et Mandrake (sans oublier Lothar) reprennent du service. Ils sont Kings Watch, la « Garde Royale »…

Kings Watch #1Kings Watch #1 [Dynamite] Scénario de Jeff Parker
Dessin de Matt Laming
Parution aux USA le mercredi 11 septembre 2013

Dynamite est arrivé à réunir sous un même toit les licences du magicien Mandrake, de « l’Ombre qui Marche » surnommée le Phantom et enfin du héros de SF Flash Gordon. Les faire se rencontrer s’imposait donc. Et si certains d’entre vous se souviendront sans doute de l’antique dessin animé (et comic-book de Marvel) Defenders of the Earth, il y a avait de quoi espérer quelque chose de moins « gamin » : les mousquetaires de King Features rassemblés dans une seule série et sur un ton enfin plus sérieux. Et là-dessus pas de problème. Jeff Parker nous donne ici un numéro de démarrage qui tient un peu de Ghostbusters ou de Flashforward, avec des visions horribles qui troublent les gens. Mais je soupçonne que son expérience sur l’écriture des Agents of Atlas lui est aussi utile, tant il s’agit de réunir des concepts vintage en les modernisant. Et sur le plan scénaristique, s’il ne nous montre finalement pas grand chose des personnages, il semble que Parker trouve d’emblée le ton parfait…

Niveau visuel, il y a quelques compromis avec la modernité. Par exemple Mandrake en a terminé avec ses cheveux gominés et tirés en arrière pour une coupe de cheveux plus moderne. Mais ca ne choque pas trop. Par contre selon les ambiances Matt Laming n’est pas forcément toujours aussi à l’aise. S’il se tire pas trop mal des scènes urbaines, il est à la dérive dès qu’il s’agit d’aller se perdre dans la jungle. Mais D’abord le cheval du Phantom lui pose quelques soucis de gestion (les chevaux en mouvement c’est une horreur à dessiner) et ensuite on ne peut pas vraiment dire que la colorisation aide beaucoup le dessinateur dans ces moments. Globalement ce premier numéro de Kings Watch est intéressant, la prestation de Jeff Parker est prometteuse mais le dessin n’est pas forcément à la hauteur. Dommage, parce qu’il y aurait quelque chose à faire, un peu dans le genre de First Wave (et comme je le disais aussi un peu dans le genre Agents of Atlas)… Là dans l’état c’est sympa mais peut mieux faire quand même…

[Xavier Fournier]