Avant-Première VO: Review Justice League 3000 #13[FRENCH] Tandis que Blue Beetle et Booster Gold sont désormais des citoyens de l’an 3000, la Justice League du futur s’en va rencontrer une mystérieuse « reine des neiges »… qui tique quand elle commence à reconnaître certains noms d’anciens co-équipiers

Justice League 3000 #13Justice League 3000 #13 [DC Comics] Scénario de Keith Giffen & J.M. DeMatteis
Dessins d’Howard Porter
Parution aux USA le mercredi 7 janvier 2015

D’abord, il y a le dessin bien fouillé d’un Howard Porter. Il peut être très variable d’un numéro à l’autre mais dans cet épisode (et celui qui a précédé), il est vraiment au top de sa forme, cela saute aux yeux. Et puis il y a les scénaristes qui eux aussi s’éclatent doublement. Normal : ils récupèrent graduellement les commandes de certains de leurs personnages fétiches. Leur écriture de Booster Gold et Blue Beetle fait d’autant plus plaisir à voir, à lire, qu’il n’y a pas d’histoire de reboot, que ce sont bien ceux qu’ils utilisaient quelques années plus tôt (à se demander, d’ailleurs, si Justice League 3000 ne va pas déboucher sur Convergence en fin de compte).

Pour l’instant, les mésaventures de Ted Kord et de son ami sont néanmoins clairement séparées de celles de la League, qui de son côté est sur le monde de Camelot. Giffen & J.M. DeMatteis font des choses assez intéressantes avec une Wonder Woman manipulatrice et déterminée ainsi qu’une Flash hyperactive. Mais si le groupe est ignorant des deux nouveaux arrivants du XXI° siècle, il va bien se retrouver face à l’héritage de la Justice League International. Inutile de le cacher puisqu’elle est sur la couverture : Ice est également de la partie. Mais c’est une Ice pour laquelle bien du temps s’est écoulé. Elle semble bien plus cynique. Et ce ne sont pas des personnages comme « Superman 3000 » qui vont lui faire voir le super héroïsme sous un beau jour. Clairement la série a trouvé un second souffle. Par contre, je ne suis pas très fan du contexte de Camelot et, par extension, des éléments de Fantasy, qui ne me semblent pas bien construire ce monde futur. Mais comme la série repose surtout sur des caractères, ce n’est pas forcément un gros problème…

[Xavier Fournier]