Avant-Première VO: Review Green Lantern #49[FRENCH] Le séjour d’Hal Jordan a pris un tournant dramatique alors que la ville de Coast City est menacée par des terroristes et qu’un membre de sa famille a été déjà frontalement touché. Pendant ce temps, dans l’espace, quelqu’un observe de loin les actions de Jordan… mais se rapproche de plus en plus de lui.

Green Lantern #49Green Lantern #49 [DC Comics] Scénario de Robert Venditti
Dessins de Martin Coccolo
Parution aux USA le mercredi 3 février 2016

Je fais partie de ceux qui ont regretté que, de longue date, le côté vie humaine, vie civile d’Hal Jordan ait été totalement passé à la trappe. En gros, on peut remonter aux premiers épisodes du volume actuel, quand Sinestro était Green Lantern, pour retrouver les dernières traces d’une vie « normal » pour Jordan. Aussi la perspective de le voir débouler sur Terre n’était pas pour me déplaire. Encore que… Robert Venditti se concentre beaucoup sur la famille Jordan et sur le petit neveu d’Hal, ce qui a force donne l’impression de tourner en rond : « Salut, je n’ai pas de vie mais comme ma famille en a une, on va faire comme si ». Il y a beaucoup de personnages sur Terre qu’Hal pourrait (re)croiser et s’en tenir à « on a fait mal à mon neveu préféré » nous ramène un peu vers ce qui ne marchait pas vraiment dans le film Green Lantern il y a quelques années : collons un enfant, le héros aura l’air gentil. Bon d’accord, mais ensuite ?

« Sorry, Officers. I meant to just tie you up, but I’m a little unstable. »

Scénariste très inspiré sur X-O Manowar avec une approche très géo-politique des changements qu’impliqueraient la présence d’une technologie extra-terrestre sur Terre, Robert Venditti brille moins ici. En tout cas je m’attendais à le voir tirer quelque chose de plus ambitieux de cette idée de terrorisme à Coast City. Là, le manque de charisme de Sonar est béant et le méchant de service n’apporte pas grand-chose. Celui qui mène le numéro, c’est surtout le dessinateur Martin Coccolo, dont les effets de traitement sont assez intéressants, donnent des résultats assez dynamiques. Dommage que le scénario semble en service commandé, se projetant sans doute déjà vers le clash annoncé pour le #50, qui risque lui aussi de ne pas être simple à nous servir…

[Xavier Fournier]