Avant-Première VO: Review Earth 2 #25

Avant-Première VO: Review Earth 2 #25[FRENCH] La Terre est sur le point de tomber dans l’escarcelle de Darkseid (ou en tout cas de ses forces, vu que le maître d’Apokolips brille par son absence). Si Green Lantern, Flash et Hawkgirl tentent de régler la question de l’armée qui s’en prend au monde entier, reste quand même un obstacle de taille, qui porte un logo « S » en rouge et noir. Est-ce qu’un autre kryptonien peut faire basculer les choses ?

Earth 2 #25Earth 2 #25 [DC Comics]
Scénario de Tom Taylor
Dessin de Nicola Scott
Parution aux USA le mercredi 2 juillet 2014

Tom Taylor répond ces temps-ci à l’une des critiques que l’on pouvait lui faire depuis sa reprise de la série. C’est-à-dire sa marginalisation des personnages introduits avant son arrivée sur le titre. Cette fois, Green Lanter, Hawkgirl et Flash sont largement mieux servis. Alan Scott, en particulier, devient le maillon important de la chaîne, le seul qui semble en mesure de sauver la Terre. Ce qui pose par conséquent la question de savoir qui sauvera Alan Scott lui-même. On appréciera de voir enfin les deux « générations » de la série enfin collaborer vraiment ensemble. De manière inattendue mais logique, Taylor semble aussi positionner Flash dans la perspective d’un futur événement cosmique. Moins laborieuse que l’origine du nouveau Batman, celle du nouveau surhomme fait quand même un peu artificielle et forcée (cette idée du quatrième vaisseau est elle aussi téléphonée). Ceci dit, comme pour Batman, c’est un simple passage imposé, Taylor étant surtout intéressé par le face-à-face actuel. J’apprécie aussi le travail de l’artiste Nicola Scott, bien que je continue à penser qu’elle n’est pas toujours bien servie par la mise en couleurs.

Par contre, je suis plus partagé sur tout ce qui touche au Superman qu’on ne voit pas sur la couverture. D’un côté, c’est bien de voir que, lorsque quelqu’un tombe du côté obscur, ce n’est plus un bisounours et qu’on ne peut plus faire demi-tour passé un certain point. Mais par ailleurs et à force égale, je trouve qu’il y a ces dernières années une entreprise générale pour « noircir » Kal-El qui fait que, vu son geste, j’ai l’impression de revivre la scène finale du combat dans Man of Steel. Que personne ne soit à l’abri, c’est bien. Que certaines barrières soient franchies sans la moindre introspection, c’est moins habile je trouve. En tout cas, il semble que le prochain épisode promette une mise au point ou un retour de manivelle.

[Xavier Fournier]

Be Sociable, Share!