Avant-Première VO: Review Captain Marvel #1

Avant-Première VO: Review Captain Marvel #1[FRENCH] Kelly Sue Deconnick et Captain Marvel reprennent du service cette semaine. A quoi bon relancer une série si c’est pour conserver le même auteur me direz-vous ? La scénariste donne ici la réponse qui convient : en profitant de l’expérience de la série précédente tout en se permettant désormais d’aller explorer de nouveaux territoires.

Avant-Première VO: Review Captain Marvel #1Captain Marvel #1 [Marvel Comics] Scénario de Kelly Sue DeconnickAvant-Première VO: Review Captain Marvel #1
Dessin de David Lopez
Parution aux USA le mercredi 12 mars 2014

La dernière série en date de Captain Marvel (Carol Danvers) m’avait assez peu convaincu, avec d’emblée un discours féministe daté dans sa forme et pas son manque de subtilité. Kelly Sue Deconnick y allait avec des ficelles un peu grosses. Mais sur la fin du titre elle autrement trouvé ses marques, trouvé ses aises avec le personnage et son entourage. Cette fois c’est donc un nouveau numéro #1 mais ce n’est pas pour autant une boucle, ce n’est pas encore et toujours la même chose. La scénariste forme un combo assez efficace, naturel, avec le dessinateur David Lopez. Ensemble, ils trouvent un ton, une énergie. Là où au début de l’autre série il fallait tout reconstruire, K.S. Deconnick peut bâtir des choses sur son expérience… Tout en se gardant un droit d’inventaire, en ne s’empêchant pas d’envoyer Carol vers de nouveaux horizons.

La décision est sans doute motivée par d’autres facteurs liées aux Guardians of the Galaxy mais qu’importe. Ici les auteurs font de ce choix quelque chose qui émane réellement de Carol Danvers, qui ne fait pas téléphoné, qui tient à une réelle envie d’espace. Et ça marche d’autant plus que c’est carrément la place d’une héroïne nommée Captain Marvel. Tout ça donne un élan qui – en un sens – ce n’est pas sans évoquer ce qui se passe avec le Daredevil de Mark Waid, qui garde la même créative team mais change totalement de contexte. Ici c’est la même chose (si ce n’est, bien sur, qu’il ne s’agit pas d’aller sur la Côte Ouest). Il y a une envie d’aller de l’avant qu’on a déjà pu éprouver sur d’autres titres Marvel Now ou All-New Marvel Now. Kelly Sue Deconnick réussit amplement la mue de son héroïne et le renouveau de la série. Et David Lopez donne à tout ça le style qui convient, à la fois semi-réaliste, dynamique et fun…

[Xavier Fournier]
Comments: 0

Laisser un commentaire

error: Content is protected / Le contenu de ce site est protégé !!