[FRENCH] Captain America Reborn s’achève et… vous n’allez jamais deviner la fin ! Comment ? Si ? Vous êtes déjà au courant ? Cet ultime épisode pêche évidemment par son timing retardé mais, bon, il fallait s’y attendre. Cet écueil annoncé n’est cependant pas le seul truc qui cloche.

Captain America Reborn #6 [Marvel]
Scénario d’Ed Brubaker
Dessin de Bryan Hitch
Sortie aux USA le mercredi 27 janvier 2010

A la fin de Captain America Reborn, cela ne surprendra personne d’apprendre que Captain America revient. Et d’ailleurs c’était en quelque sorte marqué dessus depuis l’annonce de la série. On imaginait mal que dans un projet estampillé « Reborn » le héros ne revienne pas à la vie. Donc la problématique de savoir que d’autres séries ont déjà pris les devants n’existe guère en soi. Le problème se situerait plutôt dans l’annonce de Marvel de transformer une mini-série prévues en 5 épisodes finalement en 6, en expliquant que sinon la chose aurait été creuse. On ouvre le sixième et dernier épisode, on cherche les scènes annoncées comme riches qui nous épargneraient une fin creuse et convenue… Et on ne trouve pas grand chose, il faut bien le dire. Et pourtant la base est là. On sent bien que Brubaker place de nouveaux pions en prévision des actes suivants celui qui aura été consacré au Red Skull. On voit des traces, des bouts de choses dont on se dit qu’avec une autre scénographie ils auraient été plus percutants (ce qui arrive à Sin ou encore les bribes d’informations ramenées par Steve Rogers).

Malheureusement Brubaker et Hitch ont préféré sortir les violons (et sans doute arracher une larme émue à quelques fétichistes de Cap). Du coup la place est donnée à des pleines pages « Ã©mues » avec le premier tandem des deux caps ou encore une apparition sirupeuse devant la foule qui, gasp, tombe en béatitude de retrouver « son » Cap. Quand à savoir comment la foule sait que c’est le vrai Cap cette fois-ci plus qu’il y a quelques épisodes dans la série régulière (quand c’était la version des 50’s)… Ou encore expliquer pourquoi le logo du « A » change autrement que par caprice de l’équipe créative… Bref, Captain America Reborn #6 n’est absolument pas un mauvais comic-book. C’est juste très convenu, avec assez peu de surprises mises en évidence. Il manque quelque chose de plus punchy sur la fin pour nous réveiller. Au final on ne peut guère que se dire que Reborn était un passage imposé, que désormais la saga est terminée et qu’il faut désormais passer à autre chose de plus frais…

[Xavier Fournier]