Avant-Première VO : Review Blackest Night #4[FRENCH] Quatre épisodes que le compte-à-rebours est enclenché. Quatre épisodes que les morts reviennent, armés de terribles anneaux, trucidant les nombreux héros qu’ils croisent. Tout ça, bien sûr, à un sens. Il y avait forcément quelqu’un derrière Blackhand ou Scar. A mi-chemin de la minisérie, il était temps d’introduire celui que, dans le monde des jeux vidéos, on appellerait sans doute le « Big boss du niveau »…

Blackest Night #4 [DC Comics] Scénario de Geoff Johns
Dessin de Ivan Reis
Parution aux USA le mercredi 28 Octobre 2009

Blackest Night #4Si vous vous intéressez ne serait-ce qu’un peu aux comics VO, vous savez forcément qui est le grand méchant de Blackest Night, DC ayant décidé de « téléphoner » son identité quelques mois plus tôt en le plaçant carrément sur la couverture d’un Previews. Mais, admettons que vous ne lisiez pas Previews et/ou que vous ne commandez pas de comics VO. Je tairais donc le nom de la superpuissance qui se cache derrière les anneaux noirs. N’empêche que comme c’est la grosse révélation de ce numéro, elle arrive ici un peu éventée. Au moins, si on sait « qui », il reste encore à découvrir le « pourquoi » et le « comment »… Pour ma part, je ne vais pas bouder mon plaisir : En voyant arriver une batterie noire dans Green Lantern #25 il y a presque deux ans, je m’étais dit que cela ne pouvait guère insinuer que la relance du personnage concerné et même je l’espérais, tant il semblait qu’il y avait des choses à faire.

Si ce rebondissement est par la force des choses un peu atténué, il faut créditer Geoff Johns avec une faculté certaine à multiplier les Black Lanterns tout en prenant soin de ne pas être répétitif. Ainsi la situation de(s) Firestorm(s) et cette de(s) Atom(s) est radicalement différente même si toutes les deux elles découlent de cette invasion des super-morts-vivants. Même Flash à l’air d’être appelé à une fonction bien particulière. Pour l’instant, l’ensemble continue d’avoir une excellente tenue, même si, forcément, on aurait voulu un peu plus que ce que nous avait déjà promis le Previews de cet été.

[Xavier Fournier]