[FRENCH] A l’aube d’Avengers vs. X-Men, deux mutants surpuissantes arpentent dans des positions radicalement différentes. La Scarlet Witch tente d’exister par elle-même loin d’une équipe, les Avengers, où elle ne trouve plus sa place. A l’inverse Hope Summers fait bel et bien partie des X-Men. Mais ça ne veut pas dire qu’elle ne fait pas peur aux gens qui l’entourent…

Avengers vs. X-Men #0 [Marvel] Scénario de Brian Michael Bendis, Jason Aaron
Dessin de Frank Cho
Sortie aux USA le mercredi 28 mars 2012

Ce numéro s’articule en deux histoires courtes, toutes deux dessinées par Frank Cho mais chacune scénarisée par un auteur différent. Le premier, Brian Michael Bendis, retrouve ainsi un personnage qu’en d’autres temps il a sacrifié pour secourir les Avengers : la Scarlet Witch, fraîchement sortie des évènements de Children’s Crusade. Et… c’est une très bonne surprise. Plutôt que partir dans des non-dits mystérieux sur fonds de silhouettes de Phoenix, Bendis s’intéresse ici à la dimension humaine. Wanda a été grandement dédouanée de ses actes dans House of M mais elle est dans une logique d’expiation, s’enfermant dans la solitude. Et c’est assez bien vu que les deux personnages qui lui tendent la main soient des femmes Vengeurs qui n’ont pas spécialement souffert d’House of M et qui ont également connus leur traversée du désert. Et au moment où on se dit que c’est bon, qu’on a compris, que l’ardoise a été lavée et que Wanda va reprendre sa place, le couperet tombe, là aussi avec une dimension humaine. C’est bien et en une petit histoire l’auteur replace beaucoup de choses dans le contexte.

Jason Aaron choisi l’optique opposée (volontairement ou pas, je ne sais pas, mais en tout cas ça tombe fichtrement bien). Les X-Men ne veulent pas lâcher Hope, inquiets qu’elle puisse être la nouvelle Phoenix. Et celle-ci n’a qu’une envie : se barrer pour opérer seule. S’en suit une scène de combat assez martiale où on ressent sans peine qu’elle est la fille adoptive de Cable. On a presque mal pour les « pauvres » seconds couteaux sur qui elle tombe. Encore que je me demande si le combat ne livre pas un important indice concernant l’apparition du Phénix autour d’Hope. Qui est connue pour imiter les pouvoirs de mutants. Ce qui fait que je me demande si en fait quand elle vire façon « Phoenix Force » elle n’est pas plutôt en train « d’imiter » un(e) mutant(e) à proximité. Nous verrons. Ce qui est certain, c’est que bien que ces deux histoires ne nous fixent pas forcément sur la qualité des épisodes à venir d’Avengers vs. X-Men, ces deux préambules plus intéressants à eux seuls que toute la série Avengers: X-Sanction. On se demande même, après lecture, pourquoi ce n’est pas Aaron qui s’est chargé d’X-Sanction. Un bon prologue. On verra ce que donnera la suite, mais voici deux histoires qui ne changent pas le monde mais ont de la personnalité…

[Xavier Fournier]