[FRENCH] Alors que les Avengers célèbrent l’inauguration de leur nouvelle tour, une énième incarnation du cartel international, le Zodiac, montre le bout de son nez. Mais le premier à leur mettre la main dessus n’est pas un membre très régulier de l’équipe. Au contraire il s’agit de Hulk… Est-ce que le monstre vert arrivera à prévenir les Vengeurs du danger ? Est-ce qu’Assemble méritait vraiment le lancement d’une série de plus ?

Avengers Assemble #1 [Marvel Comics] Scénario de Brian Michael Bendis
Dessin de Mark Bagley
Sortie aux USA le mercredi 14 mars 2012

C’est désormais une tradition : A l’approche d’un film « Marvel », l’éditeur ne manque pas de lancer une nouvelle série liée à la licence concernée, dans l’idée de profiter du buzz. Cette fois c’est donc au tour des Vengeurs, avec un line-up annoncé dès la couverture qui ne manque pas d’imiter le casting qu’on verra bientôt sur grand écran. A la lecture cependant, je pense que la série nouvelle a aussi sans doute (au moins indirectement) un autre but : Donner aux potentiels nouveaux lecteurs un titre autocontenu au moment où les autres séries seront bientôt occupées par Avengers vs. X-Men. Niveau adversaires, le Zodiac m’a toujours paru un des concepts les plus hazardeux, sachant qu’il faut toujours inventer 12 personnages et que par la force des choses seuls certains d’entre eux ont un peu d’espace pour s’illustrer. A ce stade il est trop tôt pour savoir si ce Zodiac-là réussira à captiver. Bendis se garde en réserve la source de leur pouvoir mais en même temps joue un air connu : la tirade (sur une solidarité entre les criminels) du leader, Cancer, évoque ainsi fortement les discours « fédérateurs » du Hood entre Secret Invasion et Siege. Trop tôt pour savoir où tout ça nous entraîne mais une chose est certaine : l’épisode se lit très vite et c’est bien le dessinateur Mark Bagley qui occupe le terrain (malgré une colorisation trop foncée à mon goût, qui a tendance à masquer le dessin).

La véritable curiosité de cet épisode est… qu’il spoile (même en VO donc méfiez-vous des lignes qui suivent). Oui, il se lit vite mais si on regarde certains détails on se rend compte que plusieurs choses ne collent pas. La plus évidente est le comportement du géant vert, très « classique », très « Hulk Smash » et donc différent de ce qu’on peut voir ces temps-ci dans Incredibe Hulk. Est-ce qu’on nous annoncerait à l’avance la prochaine phase de l’alter-ego de Bruce Banner où bien est-ce une simple erreur de coordination ? D’autres choses encouragent la première hypothèse. Par exemple si on s’intéresse à la scène de l’inauguration on se rend compte que… Black Panther est présent (?) là où les numéros récents d’Avengers le voyait refuser la place en faveur de son épouse… qu’on ne voit pas dans cet épisode. Thor est là lui aussi, signifiant son retour parmi ses alliés « mortels ». Et puis si on y regarde bien on s’apercevra qu’Hawkeye a changé à nouveau de compagne (regardez bien de qui il est inséparable, tandis que sa « nouvelle ex » l’observe de l’autre côté de la pièce). A partir de là on peut se demander ce que c’est que ce line-up qui ne semble pas exister dans la même chronologie que les autres titres. Serait-on déjà en train de nous montrer l’équipe telle qu’elle sera au lendemain d’Avengers vs. X-Men ? En tout cas le parti pris est curieux. D’autant que si on s’intéresse vraiment à l’histoire, il était possible de nous montrer les Vengeurs sans nous en révèler autant sur leur avenir proche. Passée cette « anomalie temporelle » la série aura encore des choses à prouver au prochain épisode…

[Xavier Fournier]