[FRENCH] Numéro très médiatisé (sans doute l’épisode mutant le plus médiatisé de ces dernières années), Astonishing X-Men #51 est le moment choisi pour un mariage au sein de l’équipe. Mais à la lecture des premières on commence par douter. Est-ce tout va vraiment se terminer par un happy-end ? Souvenons-nous du « presque mariage » de Wolverine dans les années 80. Qu’est-ce que le destin réserve réellement aux deux tourtereaux ?

Astonishing X-Men #51 [Marvel Comics] Scénario de Marjorie Liu
Dessins de Mike Perkins
Sorti aux USA le mercredi 20 mai 2012

La foison de communiqué qui aura entouré la sortie de cet épisode est à la mesure d’un certain retard pris par les comics en la matière. Tandis que les éditeurs (pas seulement Marvel mais aussi DC avec son Earth 2) en sont encore à se frapper sur la poitrine pour se féliciter d’oser représenter des relations homosexuelles, tout ça donne l’impression que c’est un évènement en soi… Alors que, bon, à la TV les soaps et différents feuilletons façon Côte Ouest sont passés par là depuis plus d’un quart de siècle. En un sens, c’est donc dommage non pas que Marvel produise cet épisode (entendons nous bien) mais qu’il suscite en lui-même un tel étonnement. Disons que le retentissement est à la hauteur du fossé qui reste à combler pour que les comics soit réellement synchronisés, au moins sur ce plan, avec la société d’aujourd’hui. Mais ceci n’est qu’une remarque générale, extérieure, sur le travail de Marjorie Liu qui lui reste très intéressant sur cette série. Liu est sans doute l’auteur qui se sera le plus, le mieux, intéressé à Northstar ces dernières années. Ne nous y trompons pas : Si le marketing de Marvel a bien vendu par avance ce numéro, c’est la scénariste qui s’occupe de trouver un intérêt réel à l’histoire et d’en faire autre chose qu’un gimmick artificiel.

On apprécie l’élégance avec laquelle Lie gère une certaine accélération des élèments (après tout, on avait laissé l’équipe au fond d’un égoût et voici qu’on se retrouve en pleine cérémonie de mariage). Elle ne tombe pas non plus dans l’angélisme et ménage la réaction de certains personnages pas forcément « pour » (encore qu’on aurait apprécié qu’un X-Men un peu plus notable soit utilisé en contre-poids, pour réellement ouvrir le débat). La vraie « news » sur Astonishing ces derniers temps ce n’est donc pas un mariage en lui-même mais le fait que la relation qu’il dépeint est bien gérée par la scénariste. A l’heure où tant de titres semblent avoir peur des unions durables, Marjorie Liu en place une au centre de sa série. Espérons qu’elle continuera sur cette lancée et qu’on ne lui retirera pas le titre d’ici un arc ou deux pour y glisser une mort éclair ou un pacte avec Méphisto !

[Xavier Fournier]