Avant-Première VO: Review Archie #1

Avant-Première VO: Review Archie #1[FRENCH] Archie Comics continue la mue entamée ces dernières années en relançant son titre emblématique. A l’échelle de l’éditeur, c’est comparable en termes d’importance au reboot de DC en 2011. Si ce n’est que là, Archie est dans les mains expertes de Mark Waid et Fiona Staples.

Archie #1Archie #1 [Archie Comics] Scénario de Mark Waid
Dessins de Fiona Staples
Parution aux USA le mercredi 8 juillet 2015

Attention ! Si vous aimez les super-héros, la SF délirante ou les récits de guerre à la Garth Ennis, Archie n’est pas pour vous, c’est certain. Mais si vous êtes pour la diversité des genres et des thèmes dans les comics, ce qui passe du côté d’Archie cette semaine ne peut qu’aller dans votre sens, que vous soyez lecteur/lectrice ou pas de cette série. Archie est en effet relancé au numéro 1, avec un Mark Waid qui s’occupe de mettre au goût du jour cet éternel adolescent un peu coincé, dont une partie de la mythologie semblait restée coincée à l’époque des Beach Boys. L’Archie de Waid lorgne plus vers un Dawson, vers une comédie sentimentale adolescente… Mais c’est un peu comme on comprimait la narration d’un Shane Black avec l’univers propre au réalisateur John Hughes. Le fait que le personnage s’adresse au lecteur, brise le « quatrième mur » permet une connivence et, dans le même temps, ne délimite pas tout. On est au contraire conscient de choses qui échappent au héros, que ce soit la tentative de son ex de lui adresser la parole ou bien encore l’aide biscornue d’un personnage secondaire, véritable « Loki » de la série (capable d’agir mal mais pour les meilleurs raisons).

Bien que l’approche graphique de Fiona Staples fasse partie intégrante de ce relaunch, je m’attendais à quelque chose d’encore plus marqué, un peu similaire au choc visuel de la reprise de Conan par Becky Cloonan. En gardant des fonds très clairs et relativement dépouillés, Staples reste dans quelque chose d’un peu cartoon. Au final le nouveau cru d’Archie me semble avoir tout pour plaire au lectorat de Spider-Gwen. Non pas pour des acrobaties super-héroïques mais pour des références culturelles communes, un côté rénové et même un peu rock. A noter aussi que cet Archie Comics #1 contient un reprint de la première apparition historique du personnage et c’est plutôt bien pour montrer que si l’éditeur change les choses, il ne tourne pas le dos à ses racines… ou mesure le chemin parcouru, c’est vous qui voyez…

[Xavier Fournier]
Comments: 0

Laisser un commentaire

error: Content is protected / Le contenu de ce site est protégé !!