Avant-Première VO : Review Angelus #1[FRENCH] La nouvelle dépositaire du pouvoir de l’Angelus fait l’objet d’une minisérie lancée avec l’équipe créative habituelle de Witchblade (normal puisque l’héroïne a acquis ce pouvoir des suites du crossover War of the Witchblades). Que réserve donc l’avenir à la version 2009-2010 de l’Angelus. Pas forcément de bonnes choses si la jalousie de certaines rivales l’emportait…

Angelus #1 [Top Cow] Scénario de Ron Marz
Dessins de Stjepan Sejic
Sortie aux USA le mercredi 16 décembre 2009

Angelus #1L’Angelus, c’est le pouvoir de la lumière divine qui repousse depuis des millions d’années la puissance des ténèbres. Passée une incontournable introduction à l’ambiance biblique, les tenants et les aboutissants de la mini sont établis. On pensait que les forces de l’Angelus étaient maintenant dirigées par Danielle, la nouvelle élue à leur tête. En fait, il n’en est rien. Tout reste théorique et dans les faits l’ambition de Sabine (personnage qui avait déjà animé « War of the Witchblades ») reste entière. Et si pour devenir la prochaine Angelus il fallait se débarrasser de la nouvelle… Ce serait loin d’être un problème. Assez vite ceux qui ont apprécié soit War of The Witchblades soit la présence de Danielle comme Witchblade remplaçante trouveront leurs marques dans ce nouveau titre. Si vous voulez vous mettre à l’univers Top Cow, par contre, on vous dirigera plutôt vers les TPB de Witchblade tant Angelus est avant tout une extension de ce que Ron Marz et Stjepan Sejic ont pu faire sur le mensuel ces dernières années.

Que ce soit l’équipe habituelle de Witchblade qui s’occupe d’Angelus est en tout cas pour les habitués un bonus, qui permet de se sentir toute de suite à l’aise dans l’histoire, puisqu’elle est la continuation directe des événements récents. Plus largement, ceux qui apprécient Danielle comme personnage auront l’occasion de la voir sans qu’elle ait à partager la pagination avec la Witchblade classique. Du coup la place consacrée à la vie privée de l’héroïne est revue à la hausse, à plus forte raison puisqu’elle est prise dans un véritable tourbillon. Danielle n’est plus la Witchblade en titre, certes, mais avec cette mini Marz et Sejic nous prouvent que ce n’est pas pour autant qu’elle va devenir la cinquième roue du char dans l’univers Top Cow.

[Xavier Fournier]