Avant-Première VO: Review Amazing X-Men #8[FRENCH] Wolverine n’est jamais le dernier quand il faut rendre service à ses amis les plus proches au Canada. Mais le mutant malade, au bout du rouleau, est-il de taille quand il s’agît de faire face à un de ses ennemis les plus colossaux, le Wendigo, est qu’en plus cette fois il n’est pas seul ?

Avant-Première VO: Review Amazing X-Men #8Amazing X-Men #8 [Marvel Comics] Scénario de Craig Kyle & Chris Yost
Dessin d’Ed McGuinness
Parution aux USA le mercredi 4 juin 2014

On le savait dès l’annonce de cette série mais elle continue de le confirmer : Amazing X-Men est la série mutante qui recapture l’ambiance des années 80. Cette fois, Craig Kyle & Chris Yost, ne donnent pas dans la dentelle pour envoyer le message. Retour de Colossus, utilisation de membres d’Alpha Flight et de Wendigo(s)… On a l’impression de revenir à l’époque d’Uncanny X-Men #140. Et c’est… bien. Même si les choses ne sont pas à l’identique (SURTOUT parce que les choses ne sont pas à l’identique), si Storm est un peu plus intense et si Rachel n’était pas au programme à l’époque. Il y a un état d’esprit qui fait que, même quand on parle de monstres cannibales, ce n’est pas le dark et le crépusculaire qui l’emporte. En tout cas pas dans ce numéro.

Pour ce qui est des dessins, Ed McGuinness change d’encreur et donc d’encrage, ce qui fait que le trait est un peu différent. Au point que j’ai d’abord pensé voir quelqu’un qui dessinait comme McGuinness plutôt que McGuinness lui-même, si vous voyez la nuance. Mais dans la globalité, le souffle est là. Après le départ de Jason Aaron, j’étais franchement inquiet que la série perde vite de l’intérêt mais on voit bien, ici, que ce n’est pas le cas. Cela reste, à ce jour, une bonne série autonome pour laquelle on n’a pas besoin de lire une tonne de titres mutants. Bonne pioche, donc !

[Xavier Fournier]