Avant-Première VO: Review All-New X-Men #7[FRENCH] Le jeune Cyclops est livré à lui-même, dans un monde où il ne cerne pas tout les tenants et les aboutissants. L’occasion idéale pour une manipulatrice comme Mystique de semer le chaos. Encore que, finalement, la mutante bleue soit très sage par rapport à ce qu’on pouvait attendre, Bendis préférant profiter de l’occasion pour… papoter !

All-New X-Men #7All-New X-Men #7 [Marvel Comics]
Scénario de Brian Michael Bendis
Dessin de David Marquez
Parution aux USA le mercredi 6 février 2013

Il aura donc suffit de voir Cyclops au JT pour que Mystique comprenne – on ne sait trop comment ou pourquoi – la situation, ne s’imagine pas un instant qu’il pouvait s’agir du Cyclops normal rajeunit, d’un clone, d’une version alternative… Et décide de profiter de la situation. C’est incontestablement un point faible de l’épisode : il est construit un peu sur du sable, avec Mystique qui sème le trouble, ok, mais ne se sert pas vraiment de ses pouvoirs (à part un peu au début) pour manipuler le jeune Scott Summers. Pensez un peu aux dégats qu’elle aurait pu causer en apparaissant devant lui en (au choix) Cyclops adulte, Charles Xavier, Jean Grey adulte ou même Corsair. Non, là pour le coup quelque chose d’aussi spectactulaire n’intéressait pas Bendis qui préfère repartir vers ses vieilles manies et, essentiellement, un long dialogue (rassurez-vous on évite les pages avec des têtes copiées sur la case d’avant). D’un côté on pourra dire que Bendis a préféré ne pas partir dans la superproduction mais de l’autre, sérieusement, tous ces efforts de Mystique pour une simple discussion alors qu’elle ne sait pas si 2 minutes plus tard Scott ne va pas dire à Logan « Oh, ah fait, je viens de croiser cette femme qui… ».

L’autre point faible de l’épisode c’est que Mystique n’a pas l’air de s’inquiéter un instant des retombées de l’évènement sur elle. Parce que si elle dure (ou s’il venait à mourir) l’existence dans le présent de ce jeune Cyclops finira par créer un « passé alternatif » ou par remettre en cause les évènements passés. Par un principe de dominos la modification dans l’histoire des X-Men ne manquerait pas d’avoir des effets sur leurs ennemis et donc sur Mystique elle-même. Tout ça donne finalement un épisode assez mou, confus par endroit et pas spécialement nerveux. La chose aurait sans doute mieux fonctionnée si Cyclops était tombé sur un autre voyageur temporel comme Bishop ou un personnage tentant véritablement de manipuler l’espace-temps. En fait s’il y avait un rebondissement à la fin (genre cette Mystique n’était pas la vraie) tout fonctionnerait mieux. Un All-New X-Men en petite forme, malgré la tentative d’émotion à la fin entre Scott et Jean…

[Xavier Fournier]