Avant-Première VO : Review Dark Reign Young Avengers #1[FRENCH] Ces derniers temps, les Young Avengers sont un peu dispatchés, voire absents du paysage. Alors, la nature et les éditeurs ayant horreur du vide, de nouveaux prétendants au titre de relève des Vengeurs tentent de se faire une place au soleil. Mais leur style est pour le moins… différent ! La mise en place de cette mini-série fait évidemment écho à la situation actuelle des Vengeurs mais, à partir d’une situation déjà vue, Paul Cornell et Mark Brooks signent un commentaire tout en finesse sur l’état actuel du Marvelverse.

[Marvel] Dark Reign Young Avengers #1
Scénario de Paul Cornell
Dessins de Mark Brooks
Sortie américaine le mercredi 13 mai 2009

Avant-Première VO : Review Dark Reign Young Avengers #1Assez étrangement, hormis les noms des personnages, ce premier numéro ne renvoie en rien aux annonces faites par Marvel lors du Comicon de New York, mais sans doute Paul Cornell préfère-t-il prendre son temps. Et grand bien lui fait ! Pour l’instant, nous avons donc le droit à une longue introduction des six nouveaux Young Avengers (mais, rassurez-vous, la dernière page est suffisamment prometteuse, même si attendue, pour éviter une exposition trop « scolaire »). Un certain nombre d’entre eux porte le nom d’anciens adversaires des Vengeurs, et ça n’est évidemment pas un hasard. En effet, il est difficile de qualifier les nouveaux venus de héros après avoir lu le carnage qu’ils provoquent pour arrêter quatre braqueurs. Entre maladresse et absence totale de conscience, ils trouvent assez rapidement une identité bien à eux. Et ça devient réellement intéressant au moment où Cornell justifie cette attitude comme un reflet de la situation actuelle de l’univers Marvel, « un monde où nous sommes dirigés par Barack Obama et Norman Osborn ». Un monde en nuances de gris, donc. Un monde sans repères, où il est difficile de s’y retrouver entre les multiples équipes de Vengeurs, et ainsi de suite. On attend bien sûr de voir où tout cela va pour se prononcer, mais, en l’état, DKRYA me rappelle un peu Avengers Initiative, dans son rôle de série « d’ambiance », qui fait écho à un contexte global sans en être une des pièces maîtresses. Au demeurant, ces nouveaux personnages ont l’air intéressants, et ont le mérite d’être bien « croqués » par le scénariste. N’allez pas en conclure que Mark Brooks serait en reste, bien au contraire. Peut-être a-t-il disposé de plus de temps qu’à l’accoutumée. Ou bien il s’agit d’une évolution personnelle. En tout cas, il se débarrasse de tous les tics impersonnels qui cantonnaient son dessin à des projets de commande pré-marketés en direction du public manga. Certains découpages sont encore un peu discutables, à mon sens, mais Brooks est clairement en train de franchir des paliers. En conclusion, on tient peut-être là un des futurs TPB les plus sympas de l’année, un peu comme l’avait été le premier run de Young Avengers en son temps.

[Antoine Maurel]