[FRENCH] Le Vulture nouvelle version revient sur le devant de la scène avec l’aide de quelques autres protagonistes du méga-arc « The Gauntlet ». Et si ses premières apparitions jouaient surtout la carte du mystère, il semble bien que les scénaristes soient décidés à nous en dire plus. En tout cas petit à petit…

Amazing Spider-Man #623 [Marvel Comics] Scénario de Mark Waid et Tom Peyer
Dessin de Paul Azaceta
Sortie aux USA le mercredi 3 mars 2010

A raison de trois épisodes par mois, les intrigues filent vite… ou au contraire trainent parfois en longueur. Vues les habitudes des comics, on a l’impression que The Gauntlet dure depuis pratiquement un an vu le nombre d’épisodes concernés. Et puis non, finalement le laps de temps est bien plus court. Mais il certain que le Gauntlet, avec son côté « énumération de super-villains » systématique a tendance à s’user vite ou en tout cas à peu se renouveler. C’est pour cela que le peu d’interaction entre des protagonistes comme le Vulture et Electro sont bienvenus. Les pions sont sur l’échiquier et on commence à avoir la sensation que les choses avances. Surtout que cette fois (par opposition à la saga du seul Electro) Waid & Peyer se sont ménagés une plage d’humour (l’intervention de Simple Simon) et que le tout est quand même nettement plus agréable puisque ca ne se prend pas trop au sérieux. A moins que l’humour soit là pour contrebalancer le côté morbide du Vulture mais dans les deux cas, cela fonctionne bien…

On « sent » beaucoup plus la personnalité du Vulture que lors de sa première apparition et des éléments de sa vie passée commencent à refaire surface. Le cliffhanger final, par contre, on achète assez peu : Difficile de croire, en effet, que Marvel se séparerait comme cela d’un pion si traditionnel. Globalement tout va cependant dans le sens d’un « mieux ». Bref on se dit quand même qu’on est pressé que les différents villains du Gauntlet soient confrontés et qu’on passe, vite, à autre chose. Non pas que l’histoire soit mauvaise mais elle n’a déjà que trop duré (en un sens elle a été lancée lors de l’apparition de la fille de Kraven) et on ne sait toujours pas de quoi il retourne…

[Xavier Fournier]