[FRENCH] Les Ultimates accusent encore le coup après Ultimatum mais les menaces, elles, ne marquent pas la pause. Jeph Loeb et Frank Cho relancent « leurs » Ultimates, qui bizarrement ne savent pas ce que font au même moment les Ultimate Avengers de Mark Millar (ou inversement). Mais il y a cependant un net « mieux » comparé à « Ultimates 3 ».

Ultimate Comics New Ultimates #1 [Marvel Comics]
Scénario de Jeph Loeb
Dessin de Frank Cho
Sortie aux USA le mercredi 3 mars 2010

Pas tellement impressionné par les précédents essais de Jeph Loeb en ce qui concerne ses Ultimates et pas totalement convaincus par les Mighty Avengers de Frank Cho (qui étaient très jolis mais qui avaient quelque chose de guindé) c’est avec quelques réserves que je me lançais dans la lecture de ces New Ultimates. D’autant que la tâche ne m’était pas facilité par une scène d’intro où Captain America et Hawkeye discutent et où on peine à raccrocher les événements par rapport à ce qui se passe dans Ultimate Avengers. Et pourtant on ne peut pas dire que Loeb fasse son truc dans son coin sans faire attention à la production des copains. Les références à Ultimates vol.2 sont nombreuses (les Ultimate Defenders, Loki…) et finalement la sauce prend. En tout cas elle prend plus que sur Ultimates vol.3 même si le scénariste garde quelques marottes (SA version de Valkyrie ou encore l’idée d’imposer Black Panther sans vraiment nous donner de matière première). Et puis on appréciera qu’enfin quelqu’un se décide à faire quelque chose de Zarda (même si tout le monde semble avoir oublié ses tendances « vampiriques » – elle tuait absorbait la vie d’une femme – dans Supreme Power). Même si la lecture de Ultimate X #1 m’a été plus agréable, je ne peux néanmoins pas dire que New Ultimates soit la cata scénaristique qu’était le Vol.3. Soit Jeph Loeb s’est un peu repris soit des éléments de son histoire ne transparaissaient pas dans la mise en image de Madureira…

Et pour Frank Cho j’ai un peu l’impression réciproque. A savoir que soit il a appris de ses Mighty Avengers en termes de gestion d’une équipe de super-héros, soit le scénario de Jeph Loeb lui va mieux (il faut dire aussi qu’on lui a ménagé une apparition de Ka-Zar et de Shanna , eut égard à une précédente mini que Cho avait fait pour le sous-label MAX). Alors oui certains démons de Loeb sont encore en place (par exemple l’irruption de divers personnages comme s’il s’agissait de diables qu’on sort de la boite), certaines scènes sont parfois un peu vite expédiées (celle du Valhalla, par exemple) alors que d’autres tombent à plat (la conclusion, par exemple, n’est pas vraiment ce que j’attends d’un cliffhanger à la fin du #1 d’une nouvelle série) mais globalement, même si ce n’est pas le meilleur comic-book de la semaine ce n’est pas non plus le « machin » dont j’avais peur. Dans l’état, l’idée de lire la suite ne m’est pas « pénible ». Il est même possible que les choses soient en train de s’installer et que le #2 accède à une sorte de « vitesse de croisière ». Mais on jugera bien sûr sur pièce…

[Xavier Fournier]