[FRENCH] Sous ses airs de mini-série, Young Avengers Presents est surtout une suite de one-shots. Le personnage central et les auteurs changeant à chaque épisode, la récolte a été irrégulière mais c’est la formule qui veut ça. Néanmoins l’épisode final affichant les noms de Matt Fraction et d’Alan Davis, on ne risquait pas de se tromper en prévoyant qu’il sortirait du lot. Et c’est effectivement le meilleur des six.  Pas de tremblement cosmique ou de changements fondamentaux mais une histoire cohérente et sympa.

Young Avengers Presents #6 [Marvel Comics] Scénario : Matt Fraction
Dessin : Alan Davis
Sortie aux USA le 25 juin 2008

Comme dans la plupart des numéros précédents, cet épisode permet à l’un des Young AVengers de rencontrer un mentor ou un personnage important pour lui. Mais c’est la dimension humaine qui prédomine dans cette histoire. Certes, c’était déjà le but dans certains des épisodes des mois derniers mais là où la plupart des autres auteurs « essayaient de faire », Matt Fraction le fait, en commençant par un rencart (ou pas, c’est ouvert à discussion entre deux des Jeunes Vengeurs). La synergie entre Fraction et Davis est parfaite, donnant une juste dose d’humour pour ne pas verser dans la pantomine. Comme c’était prévisible, Ronin veut savoir ce que vaut la nouvelle Hawkeye et lui a réservé un défi. Si elle échoue, elle devra cesser d’utiliser les armes et le nom d’Oeil-de-Faucon. Mais ceci se passe en parallèle avec les relations qu’entretient Kate (Hawkeye) avec certains de ses co-équipiers. Depuis les derniers temps de la défunte série Young Avengers, elle était en effet au centre d’un triangle amoureux formé avec Patriot et Speed. Et là, l’épisode commence alors que Patriot est prêt à arriver à ses fins. Mais chez Marvel les choses se passent rarement comme prévu…

Un seul problème au passage (mais il n’est pas propre à Fraction, je ne sais pas bien qui a commencé): tout au long de cette mini-série les différents scénaristes ont semblés incapables de se mettre d’accord sur l’état des Young Avengers en tant qu’équipe. Dans certains épisodes Statute est toujours dans le camp des pro-registrations. Il y a même un épisode où elle et Vision sont obligés de se rencontrer en cachette et où elle doit tout faire pour ne pas le dénoncer. Tandis que dans d’autres numéros (et c’est le cas ici) les Young Avengers vivent au grand complet (Stature y compris) dans un même QG, ne respectant visiblement pas le « Registration Act ». Ou alors il y a deux Stature et l’une d’elles est un Skrull mais j’ai plutôt l’impression qu’on est dans une bonne grosse erreur de coordination éditoriale.

C’est un détail, cependant, et ce Young Avengers Presents #6 (sans être l’épisode de l’année) respecte totalement les personnages impliqués, que ce soit Clint Barton, Kate Bishop, Speed ou le reste des Young Avengers. Si finalement le créateur des Young Avengers ne revenait jamais écrire la fameuse future série « ongoing », Matt Fraction vient de passer haut la main son examen de repreneur éventuel de la série. Quand à Alan Davis, il est bon, ça n’a rien d’une surprise et on ne peut qu’espérer que Marvel continuera de l’utiliser dans ces séries…

[Xavier Fournier]