[FRENCH] Après une pause due aux fêtes de Thanksgiving, Arrow revient en pleine forme ! Cet épisode nous présente Helena Bertinelli, plus connue sous le nom de Huntress par les lecteurs des comics DC. Co-écrit par Geoff Johns (Green Lantern, Justice League…), l’héroïne arrive-t-elle à s’intégrer dans l’univers d’Arrow ?

Oliver voit sa mère victime d’une fusillade sous ses yeux. Il se rend vite compte qu’elle n’était pas la cible. L’homme assassiné est lié à la mafia de Starling City et plus particulièrement au « parrain » Frank Bertinelli. Notre héros fait la rencontre de la fille de ce dernier, Helena, dont il tombe vite sous le charme. Mais la jolie demoiselle cache un secret : elle cherche à venger la mort de son fiancé et à faire enfermer son père pour ses crimes. Ollie va devoir choisir entre son sens de la justice et ses sentiments naissants. De son côté, Tommy Merlyn continue de séduire Laurel Lance. Cependant, Merlyn Senior (dont l’identité est enfin révélée) lui met des bâtons dans les roues…

L’HEURE DE LA CHASSE

Geoff Johns signe le scénario de cet épisode. Comme pour ses précédentes histoires pour la sérié télé Smallville, Johns a l’honneur d’introduire un personnage des comics dans la série. Les origines de la belle Helena diffèrent de leurs versions papier. Dans les comics, Helena est la fille d’un parrain de la maffia. Vers l’âge de dix ans, elle voit toute sa famille se faire assassiner (à cause d’un gang rival). Adulte, elle devient Huntress (La Chasseresse) pour se venger. Dans Arrow, elle reste la fille d’un roi de la pègre, mais elle n’assiste plus au massacre de sa famille. Son fiancé se fait descendre par son père. Elle cherche ensuite à faire payer son père. Je n’arrête pas de comparer Arrow à la saga Batman de Nolan. C’est drôle de voir que le scénariste ait choisi un personnage du Bat-universe. L’actrice Jessica DeGouw remplit sa tâche mais ne se démarque pas vraiment.

JUSTICE

Oliver s’interroge encore sur ses actes en tant que justicier. Pour lui, il ne s’agit pas de violence et revanche personnelle. Il fait ça pour sauver sa ville. Sa rencontre avec Helena  remet en question sa mission. Après tout en quoi est-il différent d’elle et de sa « vendetta » ? Il tue et blesse tout ceux qui s’interposent entre lui et sa croisade. Il tente de la convaincre de changer, mais n’essayait-il pas plutôt de se convaincre lui-même du bienfait de ses actes ? Le rapprochement de ces deux êtres, profondément changés après une tragédie, est normal et naturel. Certains dialogues sont néanmoins un peu stéréotypés et on y reconnaît la « patte » de Geoff Johns.

SECRETS DE FAMILLE

La famille est une nouvelle fois au cœur de l’intrigue. Les Bertinelli, les Queen et pour la première fois : les Merlyn. On découvre enfin qui est le père de Tommy. Même si la surprise n’est pas si surprenante que ça… On ne peut se demander si ce Merlyn ne serait pas le vilain présent dans les comics. L’avenir nous le dira. Les Queen ont toujours des problèmes de communication. Thea se rapproche doucement de la vérité. « Speedy » risque de vite percer le secret de son frère.

L’épisode souffre d’être qu’une première partie. L’aspect héroïque du personnage est à peine effleuré. La seconde partie, la semaine prochaine, devrait nous faire entrer dans le vif du sujet…

[Pierre Bisson]

ARROW disponible sur l’iTunes Store (US), Amazon Unbox et sur le site de la CW.