Avant-Première VO: Review Walking Dead #165

Alexandria est submergée par un véritable océan de morts-vivants, accélérant d’une part certaines alliances qui ne coulent toujours pas de source (Rick et Negan) mais aussi certains revirements (les Saviors). Tandis qu’une partie des héros tentent d’attirer au loin la horde, une certitude s’impose au fil des pages. L’action s’intensifie trop pour qu’un protagoniste important n’en paie pas le prix. Et c’est au tour de

Walking Dead #165 [Image Comics]
Scénario de Robert Kirkman
Dessins de Charlie Adlard
Parution aux USA le 1er Mars 2017

C’est un siège sans précédent que connait Alexandria. Sans précédent dans le comic-book en tout cas car, à certains égards, la pression de certains évènements fait penser à des choses vues pas plus tard que la saison dernière dans la version TV (l’invasion des rôdeurs, complétée par une technique coordonnée pour les éloigner). Mais depuis quelques épisodes, on a la sensation, à la lecture, que les choses se passent trop bien malgré le danger, que nos héros sont trop « techniques », trop expérimentés pour que la catastrophe ambiante n’ait pas des conséquences. On n’est pas vraiment inquiet en ce qui concerne Rick et Negan, dont l’alchimie est actuellement trop centrale pour être interrompue d’un coup. Par contre, très vite, les soupçons se tournent vers les gens postés à l’extérieur, ceux qui tentent de détourner les zombies. Un découpage volontairement saccadé accélère cette impression. Est-ce que l’heure est venue, à nouveau, pour l’un des personnages les plus anciens de la série ? Et si oui lequel, ou laquelle ?

« Oh shit. »

Il y a ce qu’on retiendra de la lecture au premier degré de la lecture de cet épisode, ce rebondissement qui fera qu’on se souviendra de Walking Dead #165 comme étant l’épisode où une certaine chose est arrivée. Mais en toile de fond, ce sont aussi les autres éléments dispersés dans le récit qui sont comme autant de pistes lancées pour définir le futur. Les interactions plutôt vives entre Rick et Negan, bien sûr, alors que certaines cicatrices ne sont toujours pas refermées. Mais aussi ce qui se trame du côté des Saviors et même l’évolution, quand bien même minime, de l’intrigue liée à la radio. Tout cela peut préparer des basculements aussi massifs que soudains, peut-être plus que le sacrifice probable d’un personnage classique de la série. Si bien que si l’épisode nous propose un contexte général qui peut effectivement sembler familier (après tout, lutter contre des hordes fait désormais partie de l’ordinaire, du quotidien des héros), ce sont les enjeux qui continuent d’évoluer. Rick Grimes n’a pas fini de refermer certaines blessures qu’une nouvelle va s’ouvrir…

[Xavier Fournier]
Comments: 0

Laisser un commentaire

error: Content is protected / Le contenu de ce site est protégé !!