Oldies But Goodies: Brave & The Bold #85 (Août 1969)[FRENCH] Les épisodes de Brave & The Bold par Neal Adams ne sont pas vraiment méconnus. Celui-ci encore moins puisqu’il s’y déroule une métamorphose importante pour Green Arrow. Et pourtant divers éléments sont souvent passés sous silence, que ce soit la carrière politique de Bruce Wayne ou encore l’existence d’un curieux psychiatre qui aurait tout pour tenir une place bien particulière dans l’univers DC.

Brave & The Bold #85Six cases. C’est tout ce dont ont besoin le scénariste Bob Haney et le dessinateur Neal Adams pour mettre en place une réunion électorale et… un attentat. Le Sénateur (qui visiblement visait sa propre réélection) vient de se faire tirer dessus et tombe, blessé, dans les bras d’un de ses meilleurs amis : Bruce Wayne. Bon, vous le connaissez ce cher Bruce. Dès qu’il y a un danger il s’éclipse pour se changer en Batman à l’écart. Bien qu’à pied, le justicier chauve-souris a vite fait de traverser les toits du pâté de maisons et à rattraper la camionnette d’où le coup a été tiré. Hélas pour lui, une fois qu’il est sur le toit du véhicule, Batman se prend le bord d’un tunnel sur la figure… La camionnette s’éloigne et Batman s’écroule. Ayant repris sa tenue civil, Bruce se rue alors l’hôpital, au chevet de son ami blessé. Le Sénateur Cathcart est dans le coma, veillé par son fils Edmond. C’est à ce moment où le gouverneur appelle Wayne… En cette ère précédant l’invention du téléphone portable, Bruce est obligé de prendre l’appel dans le bureau des infirmières et on se demandera comment le Gouverneur a deviné où il trouverait Wayne, mais bon… Le politique informe alors que le Sénateur Cathcart avait préparé l’éventualité qu’un accident lui arrive… Et qu’inversement le Gouverneur a besoin que quelqu’un occupant ce poste de Sénateur vote la nouvelle loi anti-crime. Tout est prêt pour que… Wayne devienne Sénateur. Bruce proteste en expliquant que le fils de Cathcart serait sans doute un bien meilleur choix. Mais le Gouverneur rétorque qu’Edmond Cathcart est trop monopolisé par son travail de psychiatre. Là aussi on s’étonnera de la logique particulière de ce Gouverneur qui trouve qu’on ne peut déranger un psychiatre… alors qu’il veut confier le poste au multimilliardaire Bruce Wayne qui – même en ne tenant compte que de sa vie publique – ne doit pas être loin d’avoir un emploi du temps de ministre. Le Gouverneur insiste en expliquant que trop de mafieux du genre de Monsieur Minotaur seraient heureux que la loi ne passe pas… Bruce Wayne promet d’y réfléchir mais raccroche en étant déchiré par un dilemme… Comment pourrait-il être sénateur et en même temps enquêter sur ceux qui ont tenté de tuer son ami Paul ?

Malgré son nouveau costume, Oliver Queen s'interroge sur le devenir de sa carrière de super-héros...Au même moment un autre milliardaire est lui aussi face à un dilemme. Oliver Queen (Green Arrow dans le civil) est en train d’inspecter la maquette d’un nouveau projet : New Island, une sorte d’extension de Gotham en forme de presqu’ile artificielle, qui permettrait non seulement de mettre fin à la crise du logement mais aussi à sauver l’état de la banqueroute. L’ennui c’est que la société de Queen est mise en concurrence contre Argonaut Unlimited, une autre entreprise dirigée par un certain… Miklos Minotaur. Et si Minotaur l’emporte, Queen craint que son concurrent en profite pour gagner plus d’emprise sur la pègre locale mais aussi plus d’influences dans les hautes sphères du gouvernement. Puis pour se changer les idées Oliver Queen décide d’enfiler à nouveau son attirail de Green Arrow, qu’il n’a pas porté depuis un moment… En fait, comme il le remarque, il n’a même jamais porté ce nouveau costume. C’est en effet la première fois qu’on le voit dans son apparence telle que définie par Neal Adams avec la barbiche blonde (avant il était imberbe) et ses gants remontant jusqu’en haut des bras. Mais cette première risque d’être la dernière… Oliver se dit qu’il n’a pas été super-héros depuis un moment et qu’il est finalement plus utile à la société comme milliardaire philanthrope qu’en héros masqué. Peut-être devrait-il ne plus jamais sortir son arc et ses flèches… Mais le héros n’a pas l’occasion d’hésiter bien longtemps car il surprend un laveur de carreaux en train de s’introduire dans ses bureaux pour balancer… une grenade. Green Arrow a le temps de balancer la grenade à l’extérieur mais regarde, impuissant, le faux laveur de vitres prendre la poudre d’escampette. Green Arrow se demande alors s’il doit jouer au super-héros pour suivre l’enquête… Ou si Oliver Queen serait plus utile à l’avancement de son projet.

Pendant ce temps Bruce Wayne et Edmond Cathcart s’entraînent dans un gymnase et le fils du sénateur avoue alors à son ami qu’il est enchanté que Wayne ait été nommé à la place de son père. Bruce lui explique alors qu’il n’a pas encore accepté et Edmond est sidéré. Comment ? Bruce ne veut pas dépanner son père alors que tout repose sur lui ? Fait exceptionnel, Bruce avoue alors à Ed qu’il ne peut s’engager… car il est Batman ! Ce n’est pas tous les jours que Wayne avoue son identité secrète à un « civil » et on comprend qu’Ed doit vraiment être un proche… Chose encore plus étonnante on s’aperçoit dans les cases suivantes que les deux hommes sont un gymnase public, entouré d’autres personnes. C’est un grand risque que prend Batman. Et si quelqu’un écoutait ? Mais le scénariste Bob Haney a toujours eu une approche assez personnelle de la continuité, au point même que souvent les indexeurs pensent que ses épisodes de Brave & The Bold se déroulent hors continuité. Comme le costume moderne de Green Arrow fait ici sa première apparition et que par la suite il est apparu dans une horde d’épisodes de la Justice League ou même de Green Arrow, ca ne peut évidemment pas être le cas. Qu’importe, pour l’instant Bruce en est à discuter avec Ed… mais ce dernier, bien qu’intéressé par la révélation de l’identité secrète de Batman, doit prendre congé. On l’attend sur le site d’un autre projet défendu par son père, celui d’un projet immobilier proposé par (vous l’aurez deviné) Oliver Queen.

Bruce Wayne livre son secret : Oui, il est Batman...Edmond Cathcart et Queen survolent l’endroit des futurs travaux en hélicoptère mais Ed se demande à voix haute en quoi l’avis d’un psychiatre serait utile à un projet immobilier. C’est là que Queen avoue qu’il l’a attiré là avec une autre question en tête. Dernièrement il est déchiré par un problème. Doit il se concentrer sur son entreprise et mettre ainsi fin… à sa double vie de Green Arrow ! Oliver balance ainsi à Ed qu’il est l’archer masqué… Sacrée journée pour Cathcart, qui voit deux héros se confier à lui en quelques heures. Et là on ne peut que se demander qui est cet Edmond Cathcart dont on ne nous avait jamais parlé jusqu’ici  et qui semble bénéficier d’un tel capital de confiance auprès de deux membres de la Justice League ? La coïncidence est cependant énorme et Edmond médite à ce sujet dans son bureau, une fois la nuit tombée. Mais il y est surpris pas deux hommes venus l’enlever…

Quelques heures plus tard Green Arrow veut poursuivre sa discussion avec Edmond. Il utilise donc une flèche-cable pour se hisser dans le bureau du psychiatre où il trouve… Batman. Visiblement il y a eu lutte dans le bureau et les deux hommes n’ont pas une hésitation. Il y a eu enlèvement. Heureusement Batman sait (mais comment ?) où se trouve le magnétophone caché d’Edmond. Ils peuvent alors entendre la discussion qui a précédé l’enlèvement et, forcément, le nom de Minotaur est mentionné. A l’époque Batman et Green Arrow ne connaissent visiblement pas leurs identités respectives. En silence, chacun des deux est donc convaincu qu’Ed a été enlevé pour faire pression sur le projet qui le concerne à titre personnel. Et chez chacun des deux cette impression provoque des réactions Bruce Wayne prête serment et devient... le Sénateur Wayne !opposées. Bruce Wayne se rue pour accepter la position de Sénateur, histoire de ne pas céder devant Minotaur. Green Arrow, lui, est conforté dans l’idée d’être super-héros et se fait parachuter sur une île méditerranéenne qui  est le repère de Minotaur. Par chance il arrive au bon moment pour voir le yacht privé de son concurrent s’engouffrer dans un réseau de grottes. Avec une flèche, Green Arrow fiche un traceur dans l’embarcation. Double coup de chance puisque c’est bien à bord de ce bateau qu’Ed est retenu prisonnier. A l’intérieur Minotaur questionne le captif. Il a fait d’une pierre deux coups puisqu’il veut qu’Edmond lui révèle les plans politiques de Wayne mais aussi le projet de Queen.  Perdu dans les grottes, Green Arrow doit affronter diverses bêtes sauvages avant d’être rejoint par Batman (qui l’a suivit grâce à son émetteur de la JLA). Batman attrape une chauve-souris grâce à un batarang bien placé et lui accroche un émetteur en tablant que l’animal va trouver la sortie de la grotte. Rapidement, ils rejoignent ainsi le repère de Minotaur. Batman & Green Arrow peuvent alors laisser parler leurs poings… Ce qui n’empêche pas Minotaur de s’enfuir. De toute manière Batman fait remarquer à Green Arrow que Minotaur se trouve à l’étranger et qu’en tant qu’américain il ne peut qu’être arrêté sur le sol des U.S.A.

Green Arrow en action dans ce qui est à l'époque son tout nouveau costume et qui deviendra son uniforme le plus connu...Plus tard Minotaur apparait à une réception et y croise Oliver Queen, qui l’accuse d’avoir essayé de le tuer. Mais Minotaur rigole. Ils sont à l’étranger. Queen ne peut rien contre lui… Sauf que c’est à ce moment là que le milliardaire barbichu lui fait remarquer que la réception où ils se trouvent (à laquelle Queen a personnellement invité Minotaur) se tient… dans l’enceinte d’une ambassade américaine ! Minotaur est donc arrêté, non sans que Queen lui ait d’abord balancé un grand coup dans le visage. Mais l’histoire n’est pas pour autant terminée car au Sénat on vote la fameuse loi anti-crime… Et Batman est encore en costume, à l’extérieur ! Commence alors une course contre la montre. Le président de séance remarque l’absence du sénateur Wayne et commence à insister en le faisant appeler… Il s’en faut d’un cheveu mais Wayne passe le porche de la salle à la dernière seconde possible et vote. Grâce à sa voix, la loi est adoptée…

Peu de temps plus tard Edmond demande à Oliver Queen s’il a résolu son problème, s’il a décidé laquelle de ses identités il doit privilégier. Mais Queen lui répond que ce cas lui a démontré qu’il avait besoin de ses deux facettes. Plus tard, Edmond passe au manoir Wayne pour y apprendre que Bruce vient de démissionner de son poste de Sénateur. Non seulement la loi est passée mais Paul Cathcart est sorti du coma, prêt à reprendre le titre. Wayne explique qu’ainsi il pourra à nouveau se concentrer sur son activité de Batman. Encore plus tard, Edmond s’installe seul à son bureau, expliquant dans son magnétophone qu’après une telle aventure il va commencer à s’auto-hypnotiser pour oublier l’identité secrète de ces deux héros. Hum, mais s’il désire vraiment oublier, est-il prudent de se laisser un message enregistré où il explique tout ? Peu importe cette petite bévue scénaristique, le personnage d’Edmond Cathcart, psychiatre tenu en haute estime par deux super-héros disparaît ensuite dans les limbes de l’histoire des comics. Mais qui était-il donc pour qu’ils lui fassent autant confiance ? Et son autohypnose aura-t-elle tenue au fil des ans ? A moins qu’il ne retrouve sa bande enregistrée et l’écoute ? Il y aurait certainement des choses à faire avec ce psy ami des super-héros…

[Xavier Fournier]

P.S. : La semaine prochaine, retrouvez Oldies But Goodies pour une occasion très particulière…