action267a.jpg[FRENCH] Superman a souvent mesuré sa force à divers colosses de l’Histoire et de la mythologie. Mais dans cet épisode, un Hercule roux (venue de la Grêce antique grâce à un voyage temporel) s’est mis en tête de déclarer sa flamme à Loïs Lane. Superman y gagnera peut-être un nouveau rival amoureux…

Une nouvelle fois, Lex Luthor se retrouve en prison. Il n’est décidément pas de taille à tenir tête à Superman. Mais du fond de sa cellule, il a fabriqué une machine à voyager dans le temps artisanale (qui tient plus de l’alchimie que de la science). Son plan ? Aller chercher de l’aide dans l’Antiquité. S’aidant d’une vieille gravure qui représente le demi-dieu Hercule lors d’une éclipse, Luthor arrive à déterminer la date exacte de l’éclipse. De cette façon il sait précisément où était Hercule ce jour-là. Il se sert de sa machine pour ramener Hercule au XX° siècle, dans sa cellule. Luthor a vite fait de raconter au héros, crédule, qu’il a été fait prisonnier par un roi tyrannique. Croyant faire une chose noble, Hercule aide alors Lex à s’évader.

action267.jpgC’est un Hercule atypique. Pas du tout le colosse brun (barbu ou pas) auquel DC et Marvel nous ont habitué à travers diverses incarnations. C’est un héros roux, habillé dans une peau de bête, la tête entouré d’une sorte de bandeau… Arrivé à son repaire, Luthor se comporte de manière princière avec son sauveur naif. Il lui offre à manger, l’initie à l’usage du cigare… Si bien que le héros mythologique n’a aucun doute sur la bonté de son « allié ». Et quand ce dernier lui demande un petit coup de main pour récupérer de l’or qu’on lui aurait dérobé, Hercule ne s’imagine pas un instant qu’il est en train de dévaliser la réserve nationale des USA…

Mais le plan de Luthor prend l’eau quand Hercule le surprend en train de communiquer avec ses hommes au moment où Superman attaque leur base. Le héros de l’Antiquité réalise qu’il a été trompé. Aussi quand Superman arrive, l’autre ne lève pas le petit doigt pour empêcher la capture de Luthor. Au contraire, même, il détruit une roche de kryptonite qui aurait été fatale à Supie.

Reconnaissant, Superman s’apprête à briser à la barrière temporelle dans l’autre temps, pour ramener Hercule à son ère. Mais ce dernier demande une faveur. Il voudrait rester et voir à quoi ressemble le XX° siècle. « Pourquoi pas ? » se dit Superman, qui décide qu’il faudra une identité secrête à Hercules. Pourquoi ? L’histoire ne le dit pas. Hercule n’a pas de proches qui mériteraient d’être protégé par son anonymat. Un « ami » de Superman, Clark Kent lui-même, récupère alors Hercules (devenu dans le civil « Roger Tate ») en lui promettant de le pistonner en tant que nouveau reporter au Daily Planet. Maintenant on serait curieux de savoir ce que vaut un rescapé de la Grêce antique devant une machine à écrire mais là aussi l’épisode ne le montre pas… Tout au plus demande t’il hors champ à Clark comment fonctionne l’appareil photo qu’il est supposé utiliser… De toute façon, « Roger Tate » n’a d’yeux que pour Loïs Lane, qu’il juge aussi belle qu’une déesse.

« Roger » n’a pas beaucoup de chance: son premier reportage est d’aller prendre en photo des bêtes sauvages dans un zoo… Bêtes qui s’échappent, le forçant â agir en tant qu’Hercule. A ce stade, il semble bien que Superman ait gagné une sorte de nouveau voisin super-héroïque. Pour ne pas attirer l’attention, Roger rentre au bureau en disant que rien ne s’est passé. Le rédacteur-en-chef, Perry White, lui demande alors de déposer un paquet à Loïs et « Roger » a une nouvelle fois le coup de foudre pour elle. C’est à ce moment là qu’une pièce géant de décoration se détache, manquant d’écraser Loïs. Roger la sauve en s’interposant. Reconnaissant, Loïs l’embrasse et Roger sombre encore plus dans des sentiments amoureux. Le soir même il la demande en mariage… Mais Loïs lui avoue n’être amoureuse que du seul Superman.

Jaloux, Roger déchire ses vêtements de ville et se présente à elle comme étant Hercule, l’homme le plus puissant de son ère. Loïs n’en a que fait. Tout au plus elle lui jure de ne pas trahir le secret de son identité secrête. Déçu, Hercule se lançe alors dans ce qu’on pourrait surnommer « 12 travaux » pour séduire Loïs. Mais cela ne marche pas mieux. Superman n’est pas seulement fort. Il aussi divers pouvoirs comme sa vision à rayons X ou le fait de voler. Hercule est bien obligé de reconnaître qu’il est dépassé. Il décide alors d’équilibrer les choses en voyageant jusqu’en Grêce. Là, il invoque les dieux de lui prêter leurs autres pouvoirs (ce n’est pas sans évoquer le pacte collectif qui donne ses pouvoirs au Captain Marvel de Shazam!). C’est en volant qu’Hercule retourne à Métropolis, bien décidé à détruire Superman pour avoir le champ libre avec Loïs Lane. Dans l’histoire, le dernier kryptonien a gagné un nouvel adversaire à sa taille, qu’on retrouvera des décennies plus tard dans le All-Star Superman de Morrison et Quitely.

Un petit mot sur une autre histoire qui termine le comic en question: une aventure de Supergirl. La Legion des Super-Héros lui propose de faire partie de leur équipe mais comme à ce moment-là Supergirl est sous l’effet de la Kryptonite Rouge, elle s’est transformée en adulte, Superwoman. La LSH ayant pour réglement de n’accepter aucun adulte, elle est donc refusée. Visiblement aucun des membres de la LSH n’a l’idée d’attendre quelques heures que l’effet de la Krytonite se dissipe et cette cruche de Supergirl, elle, y pense mais ne dis rien. Du pûr scénario machiste tout droit venu du Silver Age… Cela dit cette histoire simplette est plus importante qu’on ne pourrait le croire. Cette aventure impliquant la Légion des Super-Héros voit en effet la première apparition de Colossal Boy, Chameleon Boy et Invisible Kid, des légionnaires qui prendront par la suite une certaine importance dans la LSH (surtout les deux premiers).

[Xavier Fournier]


Collectorz.com Comic Collector