French Collection #36[FRENCH] Poursuite de l’étude de la Collection Fantôme 1ère série non numérotée des Éditions Mondiales avec le fascicule « Le Vengeur Écarlate ». Crimson Avenger est le plus ancien héros masqué de la continuité super-héroïque de l’éditeur DC Comics et y tient de ce fait une place un peu à part. Publié en octobre 1938 dans Detective Comics #20 (soit 6 numéros avant que Batman ne fasse sont apparition dans le titre) il manque le titre de plus ancien héros masqué de l’histoire du comic de près de deux ans. En effet, le premier héros masqué de l’histoire du comic est The Clock (cf. French Collection #17).

Le Vengeur Ecarlate

Crimson Avenger est une déclinaison du concept de la culture populaire qui précéda l’essor du comic, le pulp (ou roman populaire). Les pages des pulps sont remplies de héros masqués qui opèrent en marge de la loi. Certains auront des carrières très éphémères tandis que d’autres connaitront de grands succès. C’est le cas du Green Hornet, célèbre patron de presse sous l’identité de Reid Britt qui la nuit tombé lutte contre le crime, en se cachant derrière un masque vert, avec son célèbre chauffeur asiatique Kato en patrouillant à bord de sa voiture Black Beauty et en utilisant un pistolet à gaz soporifique.

Crimson Avenger est lui un célèbre patron de presse sous l’identité de Lee Walter Travis qui la nuit tombé lutte contre le crime, en se cachant derrière un masque rouge, avec son célèbre chauffeur asiatique Wing en patrouillant à bord d’une voiture et en utilisant un pistolet à gaz soporifique (ainsi que deux colts peacemaker modèle 45).

Le Vengeur Ecarlate 2

Il est possible d’immédiatement voir que les deux personnages sont quasiment identiques. Les deux seules différences viennent de l’absence de gadget / armement de la voiture de Crimson Avenger et du fait que The Green Hornet est le neveu du célèbre Lone Ranger (ce qui s’explique par leur créateur commun). Point que les créateurs du Crimson Avenger ne pouvait décidément pas reprendre.

Comme son modèle, Crimson Avenger combat le crime tout en étant pourchassé par les autorités. Mais au fur et à mesure que la mode des super-héros s’affirmera, DC Comics essayera de faire basculer nombre de ses premiers personnages dans ce courant créatif. C’est ainsi que Crimson Avenger abandonnera son masque et son imper pour revêtir un costume rouge et jaune (Wing portera un costume jaune). Le personnage ne connaitra pas de grand succès en solo mais intégrera avec son sidekick l’équipe des Seven Soldiers of Victory (chronologiquement la deuxième équipe de la continuité super-héroïque de DC Comics).

Le Vengeur Ecarlate 3

Comme de nombreux personnages, Crimson Avenger cessera d’être publié vers 1945 avant de revenir dans un cross-over avec la Justice League of America dans le numéro 100 de la série qui présentait un cross-over avec la Justice Society of America. Les deux groupes partent à la recherche des membres disparus des Seven Soldiers of Victory afin de les aider à vaincre un de leur vieux ennemi, Iron Hand. Les Seven Soldiers of Victory ont en fait été dispersés dans le temps et c’est Doctor Fate, The Atom et The Elongated Man qui retrouve un Crimson Avenger amnésique qui se prend pour le dieu du soleil des incas dans la ville qui deviendra Mexico. Une fois réunis les Seven Soldiers of Victory construisent un bâton de Nebula (qui leur avait déjà servi à vaincre le Nebula Man dans le passé) et aident à vaincre Iron Hand. Mais dans le combat, Wing est tué.

Le Vengeur Ecarlate 4

Visiblement affecté, Crimson Avenger prend sa retraite. Il reviendra dans DC Comics Presents #38 où il se sacrifiera en faisant exploser un bateau plein d’explosifs qui menaçait Gotham City. Son souvenir reste présent car à chaque intronisation d’un membre, la Justice League of America son premier costume est exposé pour rappeler qu’il était le premier héros masqué de leur histoire.

A la mort de Crimson Avenger, les deux colts peacemaker modèle 45 sont devenus la possession d’une jeune afro-américaine. Jeune fonctionnaire de la justice, Jill Carlyle a perdu un procès contre un prévenu assurément coupable. Ayant obtenu les deux colts peacemaker modèle 45 du Crimson Avenger elle abattit le criminel et devint ainsi un instrument du Spirit of Vengeance. Maudite, elle est condamnée à poursuivre et tuer les criminels qui ont pris une vie innocente. La marque de sa malédiction est un impact de balle saigné sur sa poitrine.

Personnage très énigmatique, elle dispose d’une puissance considérable. Elle est capable de se téléporter et de devenir intangible (pour approcher ses victimes). Ses deux revolvers ne ratent jamais leur cible, ne sont jamais à cours de munition et son capables de blessé même Superman. Elle fut pendant un temps alliée de la Justice Society of America.

En France, le Crimson Avenger originel a eu un seul épisode publié dans la Collection Fantôme 1ère série non numérotée des Editions Mondiales dans le fascicule « Le Vengeur Ecarlate ». Bien que la traduction littérale soit exact, à l’intérieur du fascicule le personnage est appelé « L’écarlate » tandis que Wing conserve son nom. Le personnage disparaîtra ensuite des pages des publications françaises pour malheureusement jamais y reparaître.

[Jean-Michel Ferragatti]