French Collection #216[FRENCH] Cette semaine, nous allons physiquement plonger au cœur de l’univers Marvel Comics en explorant les origines et territoires de plusieurs personnages subterriens. La première mention d’un monde souterrain dans la continuité super-héroïque de l’éditeur Marvel Comics apparaît dès le premier comics du Marvel age. En effet, dans The Fantastic Four #1 (1961 Series) apparaît The Mole Man [Harvey Rupert Elder]. Il s’agit en fait de la première aventure des Fantastic Four au-delà de l’épisode retraçant leur origine.

French Collection #216Plusieurs bâtiments disparaissent de la surface de la Terre partout sur le globe. Et de ces gigantesques cratères surgissent des créatures monstrueuses. Mister Fantastic [Reed Richards] ayant déterminé le centre de ces phénomènes, The Fantastic Four se rendent sur la bien nommée Monster Isle. De là, ils pénètrent bien involontairement dans le royaume de Subterranea et rencontrent The Mole Man [Harvey Rupert Elder]. Ce dernier est un ancien ingénieur nucléaire de nationalité américaine. Ostracisé par la société du fait de son physique disgracieux, il décide de partir en expédition pour trouver le légendaire centre de la Terre (concept devenu extrêmement populaire depuis le roman Voyage au centre de la Terre suivi du, très populaire notamment aux Etats-Unis, cycle de Pellucidar d’Edgar Rice Burroughs) sur lequel il pourra régner sans subir la cruauté des autres.

Après avoir erré dans les endroits les plus inhospitaliers du globe, Elder découvrit enfin l’entrée de son royaume sur Monster Isle. Mais malheureusement un éboulement le rendit aveugle. C’est ainsi qu’il devint une « human mole. Mais très rapidement, Elder développa un sorte de sens radar (concept qui sera ensuite réutilisé par Stan Lee pour le personnage de Daredevil [Matt Murdock]) lui permettant de domestiquer les créatures monstrueuses qui peuple son royaume de Subterranea. Vaincu par The Fantastic Four, The Mole Man [Harvey Rupert Elder] détruisit complètement Monster Isle au moyen d’une bombe atomique. L’épisode d’introduction de The Mole Man [Harvey Rupert Elder] est comme il l’a déjà été souligné dans la droite ligne de la période Monster Comics d’Atlas Comics (ancienne dénomination de Marvel Comics).

French Collection #216Mais bien sûr, The Mole Man [Harvey Rupert Elder] reviendra rapidement affronter le célèbre quatuor en s’appuyant cette fois-ci à partir de The Fantastic Four #31 (1961 Series) sur ses sujets les Moloïds. Mais l’idée d’un monde souterrain devait vraiment plaire à Stan Lee & Jack Kirby. Il faut dire qu’ils s’inscrivaient dans une lignée historique datant de l’époque Timely Comics si nous nous souvenons de l’affrontement de The Angel [Tom Halloway] avec le monstre souterrain The Devils of Mist et sa bande de Ghouls ou encore plus emblématique, nous pouvons citer Rockman, Undeground Secret Agent qui vient d’une civilisation souterraine.

La prochaine mention d’un monde souterrain au sein du Marvel age sera dans The Incredible Hulk #5 (1962 Series) qui est l’avant dernier épisode du run initial du comic. Tyrannus est un citoyen de l’empire romain que certains considérait comme un sorcier. En fait, il s’agissait d’un scientifique dont les connaissances étaient très en avance sur son temps. Exilé par le grand Merlin (le créateur du Black Knight) à Subterranea, Tyrannus découvrit une race de Moloïds qu’il asservit et qui lui transmirent une technologie le rendant capable de conquérir le monde de la surface. Il y découvrit également la célèbre Fontaine de Jouvence que cherche désespérément le conquistador espagnol Ponce de Leon et qui explique la présence d’un romain au XXe siècle.

French Collection #216

Mais pour être sûr de réussir, il souhaite disposer de la puissance atomique américaine. Pour ce faire, il souhaite capturer Bruce Banner et utilisera la pauvre Betty Ross pour y parvenir. Bien entendu, Tyrannus ne pouvait savoir qu’en attirant Bruce Banner, il introduisait également The Hulk dans son royaume. The Hulk [Bruce Banner] semble condamnera le royaume de Tyrannus en détruisant des énormes piliers (un peu comme Samson dans l’ancien testament). Les scénarios à base de mondes souterrains ayant l’air de plaire au lecteur nous en trouvons un nouveau dans Tales of Suspense #43 (1959 Series), Iron Man [Tony Stark] va y rencontrer Kala, Queen of the Netherworld.

French Collection #216Tony Stark est pris au piège dans une sorte de diamant qui le conduit au centre de la terre. Là, il est accueilli par Kala, Queen of the Netherworld qui lui explique l’histoire de son peuple. La cité de Netheria faisait partir du continent d’Atlantis lorsqu’elle fut submergée par les eaux. Heureusement, son peuple s’était préparé à cette éventualité au moyen d’un dôme étanche et incassable. Ils continuèrent donc à vivre au fond de l’océan mais petit à petit la cité s’enfonçait dans le sol pour atteindre le centre de la terre qu’ils appelaient Netherworld.

Kala a fait capturer Tony Stark afin qu’il lui construise des armes pour envahir la surface et reconquérir la place qu’il leur revient. Malheureusement pour elle, elle découvrira que l’air de la surface provoque un vieillissement prématuré chez les habitants de Netherworld. En effet, ils doivent leur longévité au fait qu’ils recyclent leur air à l’infini. Cet argument scénaristique ressemble fortement à celui d’Edgar Rice Burroughs qui explique que le monde de Pellucidar ne vieillit pas car l’absence de soleil ne permet pas de « décompter » le temps.

Le monde souterrain ressurgit encore une fois très rapidement dans Journey into Mystery #97 (1952 Series). Bien qu’il soit exilé en Asgard, Loki décide une nouvelle fois d’attaquer son demi-frère le dieu Thor. Incapable de se rendre sur Midgard, il décide d’utiliser un de ses jouets qu’il a créé par amusement lorsqu’il a provoqué l’irruption d’un volcan éteint. Il lance donc The Lava Man contre son demi-frère qui s’en débarrassera sans grand soucis.

Selon la continuité Marvel officiel, Loki c’est fortement vanté (ce qui n’a rien d’incohérent avec le prince de la tromperie) var, The Lava Men est supposé avoir été créé par le démon Cha’sa’dra (un natif des Limbos) à partir d’habitants de Subterranea. Mais peut être l’un des deux princes du mal a copié sur l’autre ? The Lava Men reviendront plusieurs fois combattre les héros de la continuité super-héroïque Marvel. Ils seront placés ultérieurement sous le joug de Grotesk [Prince Gor-Tok], un personnage apparu dans X-Men #41 (1963 Series).

French Collection #216

Grotesk [Prince Gor-Tok] était le prince d’une race guerrière de Subterraneans qui a été anéanti par une explosion atomique souterraine (élément scénaristique déjà utilisé pour le peuple Atlante ou Hyperion). Rendu fou de colère et bénéficiant de superpouvoirs liés à son exposition aux radiations ils jurent de détruire la race humaine et affronte en premier The X-Men réussissant à tuer The Changeling qui se faisait passer pour The Professor X.

Décidemment, le sous-sol de la Terre de la continuité super-héroïque Marvel était très encombré. Cela mena à plusieurs intrigues impliquant des cross-overs. The Mole Man [Harvey Rupert Elder] entama ainsi une guerre contre Tyrannus pour conquérir la fontaine de Jouvence. Seront impliqué dans ce conflit The Hulk [Bruce Banner] ainsi que The X-Men.

French Collection #216

The Mole Man [Harvey Rupert Elder] fera ensuite équipe avec Kala, Queen of the Netherworld afin de conquérir le monde de la surface. Mais il sera trahit par son allié qui rejoindra les forces de Tyrannus. Cette multitude de royaume souterrain (et encore, nous n’avons pas évoqué The Savage Land de Ka-Zar [Kevin Plunder]) sera ultérieurement expliqué par une origine commune.

The Celestials créèrent sur Terre il y a des millénaires les races des Eternals & des Deviants (création de Jack Kirby). Ces derniers dont les mutations étaient le plus souvent hideuses se résignèrent à se réfugier sous terre. Ils agrandirent un réseau de cavernes souterraines pour créer Subterranea. Afin d’entretenir leur royaume, The Deviants créèrent de nombreuses races d’esclaves (peut-être à partir de créatures natives des cavernes). La première des races créée fut les Gortokians dont comme nous l’avons vu Grotesk [Prince Gor-Tok] est le dernier représentant. Mais du fait de leur caractère belliqueux les Gortokians se rebellèrent contre leurs maîtres et furent exilés.

The Deviants créèrent ensuite The Lizard Men [qui apparurent pour la première fois dans Tales to Astonish #24 (1959 series)], The Molans [qui apparurent pour la première fois dans Avenging Spider-Man #1 (2012 series)], les Tyrannoids & bien sur les Moloïds. Les Tyrannoids tiennent bien entendu leur nom de Tyrannus. Leur origine liée aux Deviants permettra aux scénaristes de Marvel Comics d’expliquer l’origine de la haute technologie qu’ils transmirent à Tyrannus. La chronologie liée aux Deviants donnera lieu à un run chez les Avengers au cours duquel le Deviant Brutus organisera une énorme guerre souterraine.

Décidemment, The Mole Man [Harvey Rupert Elder] a été bien mal inspiré de chercher Subterranea pour y trouver la quiétude. Les canyons urbains de New-York paraissent moins encombrés que les tunnels du monde souterrain (cela explique également la longueur encore une fois un peu inhabituelle de cette chronique).

En France, les premières apparitions de The Mole Man [Harvey Rupert Elder] attendront une bonne dizaine d’année pour atteindre le lecteur français. Quant à l’incursion d’Iron Man [Tony Stark], il faudra attendre les années deux mille et la publication de L’intégrale Iron Man par Panini pour la lire. En fait, les deux seules mentions d’un monde souterrain quasi contemporaines seront l’épisode de Thor publié dans Eclipso n° 45 et celui des X-Men dans Strange 1ère série n° 41. Quant aux implications de l’histoire des Deviants, la quasi-totalité est inconnue des lecteurs français.

[Jean-Michel Ferragatti]