[FRENCH] Cette dixième et dernière chronique sur l’univers Tower Comics est consacrée aux ennemis des T.H.U.N.D.E.R. Agents qui ne rentraient pas dans les catégories que nous avons étudié précédemment. Nous commencerons néanmoins par un personnage associé aux Warlords (Cf. French Collection #136). Dans Dynamo #1 nous découvrirons The Amazing Andor. Les subterraneans ont kidnappés un bébé humain et vont lui faire subir toutes sortes de traitements jusqu’à sa pleine croissance. Ces traitements font augmenter ses sens, sa vitalité et sa force. Il deviendra réellement un surhomme. Les traitements physiques seront également assortis de traitements psychologiques de manière à le faire détester la race humaine et à garantir son obéissance aux subterraneans. Mais les capacités d’Andor dépassent de loin les capacités humaines puisqu’il est capable de télékinésie ou de super-vitesse.

Mais bien entendu, les plans des subterraneans ne se passeront pas comme prévu. Lors de sa première mission à la surface, il rencontrera Kathryn « Kitten » Kane du T.H.U.N.D.E.R. Squad et lui sauvera la vie de manière impulsive. Car bien entendu, au fond de lui-même, reste loyal à la race humaine. A la fin de l’épisode (inédit en France), il se libère de l’influence des subterraneans et s’enfuit à la surface.

Après leur défaite dans T.H.U.N.D.E.R. Agents #8, les subterraneans ne resteront pas totalement inactif et nous les reverrons de temps à autre dans les aventures des T.H.U.N.D.E.R. Agents. De même, Andor reviendra dans le numéro suivant où il « affrontera » Lightning [Virgil « Guy » Gilbert]. Devenu ouvrier dans une fonderie, Andor veut mener une vie « normale ». Mais un Warlord réussira à prendre son contrôle à distance et le forcer à s’saccager la fonderie. T.H.U.N.D.E.R. dépêchera sur place Lightning [Virgil « Guy » Gilbert] qui n’arrivera pas à l’arrêter dans un premier temps. L’épisode est riche puisque Andor se voit proposer de rejoindre Spider. Dans un deuxième temps, Lightning [Virgil « Guy » Gilbert] arrivera à délivrer Andor de l’influence du Warlord et les deux neutraliseront les agents de Spider. Andor refusera de rejoindre T.H.U.N.D.E.R. et décide de poursuivre les Warlords pour échapper totalement à leur influence.

Nous le retrouvons dans T.H.U.N.D.E.R. Agents #10 dans l’arctique à la poursuite du dernier subterranean. Ce dernier arrive à piéger Andor et à en prendre une nouvelle fois le contrôle. Il le fera cette fois-ci affronter NoMan [Anthony Dunn] avant de disparaître (définitivement ?) dans un accident d’avion.

Mais tous les adversaires ne seront pas aussi complexes, ni liés aux Warlords, mais très classiques. C’est ainsi que NoMan [Anthony Dunn] affrontera Vibraman dans T.H.U.N.D.E.R. Agents #3. Il s’agit d’un expert en acoustique qui décide de prendre une identité criminelle pour faire du chantage aux Etats-Unis. Personnage similaire à Ulysses Klaw (adversaire des Fantastic Four), il ne réapparaitra pas ultérieurement.

Certains autres personnages plus emblématiques reviendront dans une deuxième vie. C’est ainsi qu’Iron Maiden reviendra dans T.H.U.N.D.E.R. Agents #4 sans être aux ordres des Warlords. Elle est délivrée de la prison dans lequel elle végète par les hommes de Dr. Death qui se servira d’elle pour capturer Dynamo [Len Brown]. Maître d’une société secrète arabe dont le quartier général est dissimulé dans le désert, il ne laissera lui aussi que peu de traces.

Comme nous l’avons déjà indiqué (cf. French Collection #134) Menthor [John Janus] affrontera plusieurs adversaires possédant des pouvoirs similaires aux siens. Cette avalanche de personnage avec des pouvoirs mentaux affaiblira d’ailleurs le personnage qui sera sacrifié du fait de son manque de popularité. Nous pouvons citer parmi ces adversaires The Great Hypno, The Entrancer ou Zizaqz. Comme nous l’avons également déjà indiqué, beaucoup des T.H.U.N.D.E.R. Agents seront confrontés à leur double. C’est ainsi que Dynamo [Len Brown] affrontera son double aux ordres du Mastermind dans T.H.U.N.D.E.R. Agents #5.

D’autres adversaires biens plus anodins seront également vus dans les comics Tower. C’est ainsi que NoMan [Anthony Dunn] affrontera Tarantula, un homme aigri par le fait qu’il soit né avec quatre bras (un peu comme le Mole Man également adversaire des Fantastic Four).

La thématique arachnéenne reviendra de manière beaucoup plus structuré comme nous l‘avons vu dans le début de cette chronique. En effet, si Spider fait sa première apparition dans une aventure consacrée à Andor, elle reviendra de nombreuses fois.

Organisation criminelle typique des comics, le parallèle avec l’Hydra qui affronte Nick Fury & The S.H.I.E.L.D. est évident, Spider cherche à éliminer le T.H.U.N.D.E.R. qui est le dernier obstacle à sa domination mondiale.
Toute la mythologie de l’organisation repose sur la symbolique de l’araignée et c’est ainsi que les uniformes de ses membres arborent une araignée pectorale et qu’ils utilisent une araignée géante mécanisée pour attaquer New-York. Mais la caractéristique principale de Spider est comme l’A.I.M. (qui est un autre adversaire de Nick Fury & The S.H.I.E.L.D.) d’utiliser des technologies novatrices pour atteindre ses objectifs.

C’est ainsi que Spider utilisera Rocky Stone comme cobaye pour tester leur transformateur, une machine qui augmenta sa masse corporelle pour le faire devenir plus dense, lourd et fort. De la même manière, Spider réussira à créer les Speed Demons, des agents qui possèdent des capacités équivalentes à Lightning [Virgil « Guy » Gilbert].

Spider s’articule donc vraiment comme le double négatif de T.H.U.N.D.E.R. et restera comme le dernier adversaire significatif de la ligne Tower qui clôture également notre chronique de la semaine mais également la série consacrée à l’univers de T.H.U.N.D.E.R…

[Jean-Michel Ferragatti]