Walking Dead S04E15[FRENCH] Après la claque de la semaine dernière, on pourrait presque croire que cette semaine Walking Dead lève le pied. C’est un peu le cas mais seulement par comparaison. En fait, c’est toujours l’Apocalypse Zombie et Glenn va passer un peu par toutes les couleurs en essayant de récupérer sa femme. Est-ce que l’espoir est permis ?

ESPOIR

Après avoir poussé certains personnages au fond du trou (au sens propre comme au sens figuré), le mot d’ordre de la semaine est en effet « espoir ». C’est tangible dès le pré-générique. L’espoir qu’au bout de la voie le Terminus est bien le sanctuaire annoncé, l’espoir que Glenn retrouvera Maggie, l’espoir que Rick mènera son fils vers un abri, l’espoir qu’Eugène sauvera le monde. Parmi les différents groupes qu’on observe cette fois-ci, on retrouve en effet le détachement de Glenn, déchiré entre deux buts différents. Pourtant les personnages commencent à s’apprécier les uns les autres et on prend plus la mesure d’Eugène et de sa personnalité assez bornée, son côté geek. Mais est-ce que ce groupe va rester uni ou au contraire se dire au revoir ?

Walking Dead S04E15

AU LONG DE LA VOIE

On ne voit que très brièvement Rick, Carl et Michonne, histoire de les situer dans l’espace, mais là aussi on peut voir à quel point l’ex-Shérif se reprend à espérer, à s’investir sur la petite unité qu’il mène. Finalement le seul qu’on voit continuer en « pilote automatique » est Daryl, privé de perspective et obligé d’avancer avec un groupe peu recommandable… A moins qu’il s’agisse d’un groupe qui ressemble tout simplement trop à Daryl. Là pour le coup c’est la tension qui domine, même si les choses les plus dures interviennent hors écran.

Walking Dead S04E15

LA LUMIERE AU BOUT DU TUNNEL ?

Forcément, cette fois ça marque le pas après l’épisode précédent. Mais les choses restent cependant soutenues et on a une ou deux fois l’occasion de se demander si un personnage secondaire ne va pas y passer. On peut aussi noter les efforts en matière de diversité de zombies (le cadavre qui vient se gratter la joue contre les barbelés, un autre dont le corps trouvé est traversé par la lumière…) et de scénographie. D’ailleurs cette fois encore c’est l’occasion de reprendre une logique « en trois dimension » qui anime le show particulièrement depuis le début de cette saison (avec le coup du toit du supermarché). Pour échapper aux zombies, il ne suffit pas de regarder autour de soi, devant ou derrière. Les zombies peuvent tomber d’un étage supérieur ou attendre au fond d’une fosse. Tout ça, en tout cas, converge dans une direction, la fin de saison… qui sera bientôt là. Après tout ce que les auteurs ont envoyé ces derniers mois, est-ce que la conclusion 2014 sera à la hauteur ? Réponse une fois tout le monde arrivé au terminus…

[Xavier Fournier]