Une nouvelle année se termine pour la série Flash. L’ennemi de la Team Flash, Cicada, n’a pas réussi à réaliser son plan… pour l’instant ! Un dernière effort pour l’équipe qui en ressortira bouleversée.

« YOU’RE ALL DEAD »

Flash et ses coéquipiers ont failli arrêter le « big bad » de cette saison avant l’épisode final. Mais l’un des héros a compris que les choses ne semblaient pas être aussi simple que ça et que leur succès pourrait avoir des conséquences désastreuses. Il va donc falloir choisir entre deux maux même si les spectateurs verront les choses venir. Une histoire simple mais bourrée d’émotion.

« THAT’S WHY I CAME HERE »

Cette saison aura été marqué par l’arrivée du personnage de Nora West-Allen, la fille d’Iris et de Barry, voyageuse du futur venue aider son père à vaincre Cicada. Si rapidement le personnage est plus complexe qu’il n’y parait, ce n’est que dans la deuxième partie de la saison qu’on prend conscience de l’ampleur de ses secrets. Malheureusement, le personnage a joué trop vite au yo-yo ces dernières semaines, alternant entre aspect héroïque et maléfique. Cet épisode vient conclure (pour le moment) son arc narratif. Cette fin aurait-elle pu être différente ? Peut-être. Sachant qu’on joue avec les paradoxes temporels (et les Terres alternatives parfois), tout est possible. Rien que pour son interprète, Jessica Parker Kennedy, on a envie de revoir le personnage. La jeune actrice a apporté un coup de fraîcheur à la série, les autres stars étant moins prévisibles.

« YOU CAN’T SAVE HIM, NORA »

La précédente saison avait eu l’originalité d’utiliser un vilain principal (qui dure toute la saison) qui n’était pas un speedster/bolide. Pour rester intéressant, ce vilain, le Penseur, devait rencontrer des obstacles dans sa quête. Devenant sur un peu ennuyeux au fil des épisodes. Cette année, les scénaristes ont opté pour une double combinaison : un vilain méta-humain et un bolide. Et pas n’importe lequel puisqu’il s’agit d’Eobard Thawne, alias le Reverse-Flash, l’ennemi juré de Barry Allen/The Flash. Intervenant depuis le milieu de saison, Thawne (qui a l’apparence de Harrison Wells) manipule la pauvre Nora. Son plan final est ici révélé. Loin d’être extraordinaire, il a le mérite d’offrir de belles scènes d’action. Mais on a le sentiment d’un personnage gâché qui n’est là que pour le gimmick. Une sensation de trop peu, juste là pour amener d’autres pistes sur l’avenir de la série.

« INCOMING TIME FLUX »

Le futur de la Team Flash est néanmoins modifiée après cet épisode. La plupart des personnages subissent des changements personnels et/ou professionnels qui amèneront sans aucun doute des aménagements dans la dynamique du groupe. De plus, tout comme dans Arrow, la « Crise » est teasée. Bien moins présente que dans Arrow, ce n’est que quelques secondes qui annoncent l’arrivée du crossover de l’année prochaine. C’est bien normal quand on sait que les enjeux ne sont pas les mêmes pour les deux séries, Arrow s’arrêtant après cet ultime événement..

[Pierre Bisson]