[FRENCH] C’est le jour de La Table Ronde ! Chaque vendredi, la discussion d’une partie de l’équipe après la lecture d’un comic-book paru le mercredi précédent aux USA. Autrement dit la retranscription d’une discussion façon « autour de la machine à café » sur ce que certains d’entre nous ont pensé d’un comic de la semaine. Aujourd’hui : Green Lantern Corps #45. ATTENTION. SPOILERS WARNING : Ce débat concerne un comic-book qui a été publié aux US et, pour les besoins de la discussion, nous partons du principe que seuls ceux qui l’ont lu (ou ceux qui n’ont rien contre les spoilers) sont susceptibles de la consulter. Si vous n’avez pas encore lu l’épisode en question, pas de panique, attendez d’avoir pu le parcourir. Cette page vous attendra au même endroit… Si vous passez cet avertissement, c’est en toute connaissance de cause…

Xavier Fournier dit : OK, donc, Green Lantern Corps, la série soeur de Green Lantern…

Pierre Bisson dit :… par Peter Tomasi et Patrick Gleason.

Xavier Fournier dit : Tomasi qui est dans les derniers mois d’un très bon run de la série, bientot remplacé par Bedard… Il va me manquer Tomasi…

Antoine Maurel dit : Je ne lis pas le titre habituellement, mais oui, j’ai trouvé que Tomasi s’en sortait très bien. La série est donc logiquement plongée au coeur de la tourmente Blackest Night.

Pierre Bisson dit : …Enfin pas au coeur des évènements. Même si la bataille contre les Black Lanterns sont partout…

Antoine Maurel dit : Oui, c’est juste, le coeur du truc se situant plutôt dans la série-mère, Green Lantern.

Xavier Fournier dit : Disons qu’on voit partout le Black Lantern Corps mais que les autres corps (en dehors des tetes d’affiche genre Sinestro) sont plus dans la série Corps que dans Green Lantern tout court…

Antoine Maurel dit : C’est rythmé, il y a de l’émotion, les dialogues sont bons, et même quelqu’un comme moi qui n’a pas lu le crossover peut très facilement se raccrocher aux branches.

Pierre Bisson dit : En plus les évènements des précédents numéros sont plus ou moins expliqués par quelques lignes de dialogue. Donc très « reader friendly »…

Xavier Fournier dit : En même temps il y a un défaut propre à ce genre de série, où les personnages gesticulent dans l’espace pendant x numéros en se balançant des rayons, c’est qu’on perd un peu la notion d’endroit ou de chronologie. Mais c’est plus la série qui veut ca que les auteurs…

Pierre Bisson dit : yep

Antoine Maurel dit : Certes, perso ça ne m’a pas dérangé. Enfin c’est vrai que quand je vais lire un truc estampillé Green Lantern, je ne m’attends pas forcément à autre chose.

Pierre Bisson dit : Mais si, niveau chronologie la série est plus ancrée à Blackest Night que divers mini-séries portant ce label.

Antoine Maurel dit : Ah bin le contraire serait un comble. Blackest Night est quand même bien basé sur l’affrontement de différents Corps, non ?

Xavier Fournier dit : Un truc qui ne m’était pas venu à l’esprit avant mais je me demande si la Star Sapphire à la peau bleue, avec sa petite tiare rose et les oreilles en pointe est un clien d’oeil conscient à Matsumoto et au anime « Interstellar 555 » de Daft Punk….

Antoine Maurel dit : Ah oui, tiens c’est vrai que ça pourrait être ça.

Xavier Fournier dit : Enfin bon disons que la ressemblance est là..

Antoine Maurel dit : Sinon, sur le fond de l’épisode : les GL vont-ils récupérer Guy Gardner, qui a cédé aux sirènes de la colère, et s’est donc fait récupérer par les Red Lanterns ?
C’est amusant c’est un peu la même histoire que dans Green Lantern. MAis en mieux foutu ici, à mon humble avis. En tout cas, pour quelqu’un qui n’a pas trop lu le reste, je trouve que cet épisode présente bien les différents enjeux du conflit en cours. Cette histoire de différents Corps liés à différentes émotions est bien présentée.

Xavier Fournier dit : Un truc au niveau du scénar, c’est que l’effort généré par Tomasi pour nous prouver que ce n’est pas facile de ramener Guy en « non-rouge » est finalement explicité par un deus ex machina qui fait qu’on se demande ce que Mogo attends pour « désinfecter » tous les candidats potentiels…

Pierre Bisson dit : Oui, je me suis dit la même chose… Qu’as attendu Mogo tout ce temps…

Antoine Maurel dit : Oui, mais Mogo explique bien que son action n’est que du rafistolage. Et on peut aussi penser que puisqu’il absorbe la colère de Guy, s’il le faisait trop, ça pourrait aboutir à sa contamination.

Xavier Fournier dit : En fait, justement, à un moment j’ai cru que Tomasi mettait en place un renversement… Genre en essayant de guérir Guy Mogo allait s’infecter et tourner au rouge également…

Antoine Maurel dit : Pour être honnête moi aussi, je pensais que l’épisode allait se finir comme ça, avec Mogo qui digère mal la colère de Gardner, et les autres devant affronter une planète.

Pierre Bisson dit : Oui, pareil. Même si sa solution m’a plus satisafait que ce je pensais, au début, je pensais que Mogo allait essayer de gagner du temps.

Antoine Maurel dit : Bon on a tous eu la même intuition

Pierre Bisson dit : Mais pourquoi pas dans de futurs épisodes…

Xavier Fournier dit : En fait je pense qu’il y aura de toute manière des retombées, parce que tu te retrouve pas « frère de sang » avec une planète sans retombée… Y a un truc à la Philip Jose Farmer à creuser là…

Antoine Maurel dit : PAr contre du coup, Guy est toujours une bombe à retardement.

Xavier Fournier dit : Guy est TOUJOURS une bombe à retardement 🙂

Antoine Maurel dit : Oui, y’a de ça. Justement, c’est un des persos les plus sanguins.
Et, à cet égard, le Rouge lui va si bien…

Pierre Bisson dit : Je pense que la fin de sa cure sera vite expédiée

Xavier Fournier dit : Ben les solicits semblent l’augurer en effet…

Antoine Maurel dit : Comment ça ?

Xavier Fournier dit : Il est question pour bientot d’une mini dans laquelle Guy Gardner aura le beau role et sera toujours « vert », donc à priori y a pas trop de souci à se faire pour lui…

Antoine Maurel dit : OK. Mais bon, rien ne dit qu’il sera totalement désinfecté d’ici là… Ca pourrait faire une retombée intéressante en marge de Blackest Night. Blackest Night, qui s’achemine vers la fin, là, d’ailleurs, non ?

Pierre Bisson dit : D’ici deux mois je crois, la fin de BN

Xavier Fournier dit : Blackest Night va plus vers la fin que le début c’est sur  à priori il y en a encore pour un mois et demi ou deux mois… Pour Guy Gardner, pour être totalement désinfecté faudrait qu’il oublie toute colère et à part s’il retombait en mode « simple d’esprit » comme à l’époque des funny JLI, quand il avait la coupe au bol… Tiens d’ailleurs ce serait une idée ça… Le Guy simplet en Blue Lantern…

Antoine Maurel dit : C’est vrai ça, au juste, ça fonctionne comment le passage d’un Corps à l’autre ?  Enfin je veux dire, maintenant, ils vont switcher dès qu’ils seront sous le coup d’une émotion trop forte ?

Xavier Fournier dit : Le passage d’un corps à un autre ? Ils t’on rien appris en sixième ? 😉

Pierre Bisson dit : lol

Antoine Maurel dit : Je me demandais qui allait dégainer le premier… pourquoi je suis pas surpris ?

Xavier Fournier dit : Non en fait il suffit de se faire dominer par une émotion pour être recruté par les anneaux rouge, orange…

Antoine Maurel dit : Ah oui, donc c’est parti pour être le bordel ;D

Pierre Bisson dit : D’ailleurs, je suis curieux de voir ce que deviendront tous les membres des corps.

Antoine Maurel dit : Ouais, y’a un gros boulot de gestion post-crossover.

Xavier Fournier dit : Le vert c’est plus compliqué parce qu’il y a un nombre de GL limité par secteur… et les Black recrutent qui est mort, au hasard…

Antoine Maurel dit : Et ça va encore renforcer le côté Jedi des GL tout ça.

Xavier Fournier dit : Pas si Jedi que ca en fait puisqu’il n’y a pas le coté « deux camps »
le prisme des couleurs est plus étendu.

Antoine Maurel dit : Nan mais les Black et les Green sont pas gênants, ils ont une bonne logique, assez simple. Vous pouvez me jurer que les autres ne sont pas là pour faire du remplissage entre Green et Black ?

Xavier Fournier dit : Ben y a des trucs que je comprends sur les blacks… A savoir pourquoi certains mecs sont ressuscités mais pas d’autres…

Pierre Bisson dit : Oui, qui choisit les morts ?

Antoine Maurel dit : … Enfin je veux dire ils ont une vraie utilité ?

Pierre Bisson dit : oui

Xavier Fournier dit : Disons que chaque couleur a sa spécificité. De toute manière Blackest Night est très cohérent et j’entends par là le crossover « étendu », depuis la fin de Sinestro War compris… En gros sur deux ans DC s’est arrangé pour mener la barque sans trop s’égarer…

Antoine Maurel dit : Oui, c’est vrai que le fait d’avoir tout mappé dès la fin de Sinestro Corps était bien vu.

Xavier Fournier dit : Y a peut-être un ou deux tie-in par là qui sont moins inspirés, mais sur la quantité ca reste un exploit…

Antoine Maurel dit : OK. De toute façon c’est évident que dès que ce sera fini, hop : TPB !
Comem j’avais fait pour Sinestro Corps et je ne l’avais pas regretté.

Xavier Fournier dit : Ha alors là sur le coté TPB justement je suis curieux de voir…

Antoine Maurel dit : J’ai juste un peu peur du côté répétitif que j’ai constaté entre GL Corps et GL cette semaine.

Xavier Fournier dit : …Autant c’est sympa à lire en parution synchrone de différentes séries… Mais par exemple quand ils vont faire un TPB du Glcorps et un tpb de Blackest Night ET un autre sur GL tout court, ca risque d’être un peu saucissonné je pense. Ce sera moins reader-friendly je pense parce que justement faudra essayer de retrouver ce qui se passait entre les épisodes. Encore que « Corps » sera sans doute moins touché….

Antoine Maurel dit : Ah oui, j’espérais un gros TPB chronologique en fait. Mais il est temps que je me réveille.

Xavier Fournier dit : Oui, une sorte d’omnibus serait l’idéal…

Pierre Bisson dit : Pour Sinestro, ils avaient réunis les deux séries. Ils feront peut-être pareil ?

Xavier Fournier dit : Mais bon si tu réunis tous les épisodes concernés de BN, GL, GLC et les mini genre Blackest Night Flash, ca totalise vachement plus de pages…

Antoine Maurel dit : Oué, les minis sont p’tet pas si indispensables ? En tout cas, c’est bien pour DC ce que vous dites là. Au moins ils auront réussi leur gros event.

Pierre Bisson dit : attends, il n’est pas encore fini. Peut-être que la fin va être « bof »

Xavier Fournier dit : Ben je dis pas, ca se discute pour le coté indispensable. Mais si tu fais un omnibus tu republie tout ou rien… Et, oui, Pierre, il ne faut pas préjuger de la fin, d’une manière générale… Mais ca reste le crossover cosmique le plus abouti de ces dernières années, tous éditeurs confondus…

Antoine Maurel dit : C’est beau ce que tu dis… Bin, le truc aussi, c’est qu’on a un peu l’impression que ça modifie la physionomie de DC en profondeur.

Xavier Fournier dit : Ca, je ne sais pas…

Antoine Maurel dit : En gros, depuis Infinite Crisis, tous leurs events sont des trucs cosmiques.  Ca tire un peu l’ensemble vers la S-F.

Pierre Bisson dit : Mais après tout Green Lantern, c’est de la SF, donc c’est cohérent… Je pense qu’ils corrigeront quelques « bugs » comme le devenir d’Aquaman (un peu à la dérive depuis Infinite Crisis)

Xavier Fournier dit : Je dirais plus que ca tire partie de la physionomie en question. Du coup c’est un truc « natif »

Antoine Maurel dit : Là, où, avant, des choses comme Identity Crisis ramenaient au contraire l’ensemble vers quelque chose de très Terre-à-Terre. Mais il est vrai que c’est p’tet plutôt ça l’exception.

Xavier Fournier dit : Il y a de ca. J’adore Identity Crisis mais effectivement ca tire les persos vers un autre niveau de conscience de leur mortalité. C’est un peu l’alpha et l’omega étant Blackest Night…

Antoine Maurel dit : Ah oui, totalement. Mais, il y a encore quelques années, GL n’était pas aussi dominant dans le giron DC.

Xavier Fournier dit : C’est Geoff Johns qui l’a redoré à la force des biceps…

Antoine Maurel dit : Et c’est vrai qu’il faut lui reconnaître ça. Il est bon en architecte sur le long terme.  Comme on disait, le fait d’être en face d’un vrai « plan » rassure bien.

Xavier Fournier dit : Et Tomasi, pour revenir au sujet du jour, le complète assez bien.

Antoine Maurel dit : Oui, et en plus il est pourvu d’un talent de découpage et de dialogue qui fait cruellement défaut à Johns.

Pierre Bisson dit : Tu es dur avec Johns…

Xavier Fournier dit : D’autant que ca se discute là aussi. Faisons une parabole : Je veux bien que Tomasi ait des sièges d’une plus belle couleur mais c’est Johns qui a construit la voiture et qui la conduit, y pas photo… Le passage entre GL et GLC ces derniers temps a été assez organique. Ca donne par moment l’impression de lire un bimensuel GL. Et c’est pas plus mal…

Antoine Maurel dit : Certes, mais ça me le fait à chaque fois. Maintenant, j’en arrive même au stade où, même quand je n’ai pas vu que c’était lui qui écrivait, je le reconnais tellement je trouve les dialogues plats et trop unifiés dans le ton. Après, je suis d’accord qu’il a l’air d’être un bon architecte global. En fait, il remplacerait DiDio que ça gênerait pas.

Xavier Fournier dit : Le truc c’est que Geoff Johns est tout simplement le scénariste le plus prolifique de la génération en cours. Alors forcément on en identifie plus les gimmicks qu’un Tomasi…

Pierre Bisson dit : Aussi prolifique qu’un Bendis ?

Antoine Maurel dit : Mais y’a même pas de gimmicks…

Xavier Fournier dit : Plus que Bendis.

Antoine Maurel dit : Son écriture est plate et sans saveur. C’est bien ça que je lui reproche. Bendis est perclus de gimmicks, mais au moins ça donne un goût, même si, depuis le temps, on sait à quoi s’attendre.

Xavier Fournier dit : Bah écoute, peut etre que les dialogues de Bendis et des Avengers au fond de la Terre Sauvage t’on laissé un souvenir éternel mais à choisir entre des héros qui parlent comme Tarantino mais qui n’avancent qu’une fois tous les ans et ce qu’on voit chez DC en ce moment… Moi, mon choix est fait…

Pierre Bisson dit : Pareil. Vive Geoff Johns !

Xavier Fournier dit : Ce qui ne veut pas dire que tout Bendis est à jeter, y a plein de truc bien chez lui. Mais sur ce point..

Antoine Maurel dit : Sauf que, parfois, Bendis a du fond en plus d’une forme savoureuse et maîtrisée.

Pierre Bisson dit : L’avantage de Geoff Johns sur BN (en tout cas c’est mon impression), est qu’il profite à fond des diverses mini-séries pour expédier des choses qui ne figurent pas dans Blackest Night (la série).

Xavier Fournier dit : Tomasi, je pense que ses mérites autonomes étaient plus marqués sur ses excellents épisodes de Nightwing ou même sur Outsiders..

Antoine Maurel dit : Je ne sais pas trop pourquoi la discussion a pris ce tour, mais c’est rigolo, c’est vrai qu’en ce moment les big2 ont chacun pour architecte un type diamétralement opposé à l’autre.

Pierre Bisson dit : Là où chez Marvel, t’as l’impression qu’il n’y a pas de communication durant des events…

Xavier Fournier dit : Je sais pas si y a vraiment un effet « deux architectes opposés ». J’aurais plutot tendance à dire que l’univers des comics marche à deux vitesse : création/destruction, blanc/noir… dans une démarche cyclique. En gros les héros en prennent plein la gueule pendant x mois puis on nous fait un retour de baton old school et ainsi de suite. Et dans le cas de Marvel et DC le cycle est juste pas synchronisé sur le même top.

Antoine Maurel dit : Et ça, tant mieux, à la limite. Mais je parlais plus de l’opposition entre un type qui, clairement, gère très bien le fond, mais pas du tout la forme, et un profil opposé.

Xavier Fournier dit : Donc monsieur le néophyte en termes de GLC, au finish est-ce que les aventures futures de Guy Gardner et consort t’intéressent ?

Antoine Maurel dit : Oui, il est à noter qu esi je ne suis pas d’habitude la série GL et ses dérivés, c’est plus par manque de temps qu’autre chose. Là, oui, je trouve ça intéressant et bien mené, donc si j’en ai l’opportunité, oui, je suivrai volontiers les aventures de Guy le Jardinier. Mais je vais plutôt commencer par me faire Blackest Night…