La Table Ronde : Captain America Reborn #5[FRENCH] C’est le jour de La Table Ronde ! Chaque vendredi, la discussion d’une partie de l’équipe après la lecture d’un comic-book paru le mercredi précédent aux USA. Autrement dit la retranscription d’une discussion façon « autour de la machine à café » sur ce que certains d’entre nous ont pensé d’un comic de la semaine. Aujourd’hui : Captain America Reborn #5. ATTENTION. SPOILERS WARNING : Ce débat concerne un comic-book qui a été publié aux US et, pour les besoins de la discussion, nous partons du principe que seuls ceux qui l’ont lu (ou ceux qui n’ont rien contre les spoilers) sont susceptibles de la consulter. Si vous n’avez pas encore lu l’épisode en question, pas de panique, attendez d’avoir pu le parcourir. Cette page vous attendra au même endroit… Si vous passez cet avertissement, c’est en toute connaissance de cause…

La Table Ronde : Captain America Reborn #5Xavier Fournier dit : Alors ? Quel est le constat des troupes concernant Captain America Reborn #5 ?

Pierre Bisson dit : Un numéro un peu creux.

Antoine Maurel dit : Bin déjà ma première question, c’est : c’était pas supposé être en 5 épisodes ?

Xavier Fournier dit : A la base si, 5, mais ils ont rallongé la sauce… Et effectivement c’est creux.

Antoine Maurel dit : Nous y voilà…Donc, effectivement, un numéro assez décevant, du fait qu’on attendait une conclusion et qu’il ne se passe rien.

Xavier Fournier dit : Mais le truc c’est que je suis pas sur qu’en 5 numéros ca aurait été plus intense…

Pierre Bisson dit : C’est clair.

Xavier Fournier dit : Le souci c’est qu’une telle partie du début de la minisérie a été passée à mettre en scène le coup de Cap « dérivant dans le temps » (soulignons que son corps n’est réapparu qu’au terme du quatrième épisode) que là d’un seul coup c’est comme s’il y avait un trop plein d’action, un « mince on approche de la fin, activez les Vengeurs et que tout le monde se tape dessus vite ».

Antoine Maurel dit : Il y a de très belles planches, cela dit…

Xavier Fournier dit : Globalement j’ai quand même l’impression que Bryan Hitch s’est plus éclaté sur Captain America Reborn que sur ses Fantastic Four récents. Le fait de pouvoir jouer sur les changements d’époques et sur des allusions à des designs d’autres artistes semble l’avoir un peu boosté.

Antoine Maurel dit : J’aime surtout commment rend son dessin encré par Guice
Je ne l’avais pas revu depuis je ne sais quoi encré par Neary.

Xavier Fournier dit : C’est sur Guice joue un role…

Antoine Maurel dit : Là il y a un dynamisme inédit chez lui, et je pense que Guice n’y est pas étranger…

Pierre Bisson dit : Oui, niveau dessins, c’est bien mieux que sur FF… ça vaut ses Ultimates.

Xavier Fournier dit : Ses Ultimates fonctionnaient encore sur une logique de « widescreen ». Là moins, mais c’est aussi le script qui dicte cette différence…*

Antoine Maurel dit : Les planches avec les compos « voyage mentalo-temporel » sont très réussies, je trouve. Mais le graphisme est clairement le seul point fort de l’épisode. Ca traîne, et surtout dans la mesure où l’annuel Newavengers est paru la semaine dernière…

Pierre Bisson dit : Le changement de nombre de numéros explique le décalage dans les autres séries où apparaît Captain America.

Xavier Fournier dit :
Oui y a de ca…

Antoine Maurel dit : On aimerait bien savoir ce qu’il en est du statut mental de Cap. Surtout qu’à un moment, Crane Rouge évoque le plan qui consiste à aller collecter les New Avengers pour le compte d’Osborn.

Xavier Fournier dit : Le truc sur cette histoire de « voyage mentalo-temporel », c’est que depuis le début de la série ca m’a semblé un peu « parachuté » dans l’histoire. Rien que l’idée de départ du Skull qui est de s’approprier le corps de Steve en le « stockant » dans le temps après au préalable avoir fait semblant de le tuer… Y a quand même plus simple… D’autant que le Skull, à la base, avait le cube cosmique pour transférer son esprit dans dans un méchant russe. Alors qu’il aurait pu transférer son esprit dans Cap depuis la fin du #1 de Brubaker… Là y a quand même un effet « grand détour »…

Antoine Maurel dit : Oui, ça sent l’arrangement ultérieur pour pouvoir faire une mini.

Pierre Bisson dit : Surtout que si c’est bien Steve qui revient au final, Crane Rouge ne disparaîtra pas
donc, à quoi sert ce « plan » ???

Xavier Fournier dit : Et ça n’a pas l’élégance du run de Brubaker sur la série régulière..

Antoine Maurel dit : …Là où Brub aurait p’tet pu le ramener dans lespages de la régulière.

Xavier Fournier dit : Quand ils ont tué Cap, j’avais fait le rapprochement avec sa « mort » telle qu’elle était montrée dans 1602. Et finalement je me dis que si un lien entre les deux projets avait été fait, j’aurais accepté la chose bien plus facilement.

Antoine Maurel dit :
Il se passait quoi, déjà, dans 1602 ?

Xavier Fournier dit : Cap apparaissait dans le passé après s’etre pris une balle et avoir été envoyé dans le temps pour etre sur qu’il reviendrait pas emmerder le gouvernement fasciste de son pays

Antoine Maurel dit : Ah oui, effectivement, un raccord eut été bien vu. Non, mais de toute façon c’eest le gros problème que j’ai avec la mini en général. Soit on est back to basics et ça vaut rien… Soit effectivement Crane est dans la tête de Cap et 5 numéros suffisaient, sans parler du souci de décalage éditorial.

Xavier Fournier dit : Si en toile de fond le seul point d’orgue du 5ème c’est Steve Rogers qui redevient maître de son propre corps, avec une fin ouverte genre « lisez le one-shot Who Will Wear The Shield ? », la mini aura l’air vide. En même temps faut pas être naïf, il est certain que le but c’est de ramener Rogers et puis point. Mais j’espère qu’on aura quelques surprises sur le sort des personnages annexes (comme Sharon ou le Skull par exemple) ou même « Bucky », même si les comics récemment parus nous laissent peu d’espoir de ce côté.

Antoine Maurel dit : Je suis d’accord avec toi, j’ai peur que même pour les persos secondaires, rien ne change…

Xavier Fournier dit : Autre rapprochement qui aurait pu avoir lieu: C’est marrant mais sur la scène de combat entre le Red Skull et Captain « Bucky », je me suis dis qu’ils auraient pu nous recaser quelque chose d’assez proche (en tout cas de plus proche) de l’affrontement entre les deux personnages dans Old Man Logan (la scène où le Red Skull crevait les yeux de Bucky).

Antoine Maurel dit : Oui, c’est juste. En même temps, le combat n’est pas terminé.

Xavier Fournier dit : J’ai quand meme assez peur que sur la fin ca soit vite expédié…

Pierre Bisson dit : Oui, et Bucky est déjà bien amôché

Antoine Maurel dit : J’ai du mal à croire qu’il ne jouent pas la carte du duel mental Cap/Crâne pendant un temps. Dans la régulière et/ou les NA.

Xavier Fournier dit : OU alors à la fin effectivement le Skull gagne et c’est ca le twist, l’univers Marvel croit au retour de Steve mais j »y crois pas.

Antoine Maurel dit : Voilà, on est d’accord. Ca sera toujours un numéro de trop dans la mini mais au moins elle servirait de prélude à un truc marrant.

Pierre Bisson dit : oui, je n’y crois pas non plus

Xavier Fournier dit : Y a un absent là dedans, c’est le Docteur Faustus, le mec qui avait amené le Cap des années 50 dans la série. Ses motivations restent floues, il s’occupent de manipulation mentale… Avec lui dans les parages la série serait moins prévisible…

Antoine Maurel dit : Moui, c’est vrai, même si le truc vit sans lui.

Xavier Fournier dit : Bref que je parle de 1602, d’Old Man Logan ou de Faustus, globalement ca me donne l’impression que cette série pourrait/devrait etre bien mieux que ce qu’on en voit…

Antoine Maurel dit : Y’a un peu de ça. On a l’impression que le délire formel « faire un épisode de lost avec Cap » a pris le dessus au début. Maintenant on en arrive au contenu, mais c’est pauvre. Ca se lit bien cela dit, Brub reste un excellent auteur.

Xavier Fournier dit : Peut-être aussi que tout simplement que ca souffre de la comparaison, qu’une mort est toujours bien plus dramatique qu’une résurrection dans les comics…

Antoine Maurel dit : C’est certain. Surtout que celle-là, de mort, était particulièrement bien foutue.

Xavier Fournier dit : Mais ici Brubaker me semble quand même en deça de ce qu’il fait sur le mensuel. A voir après ce qu’on en dira à la fin de la mini… qui risque quand meme de se faire attendre au fur et à mesure que Steve Rogers commence déjà à pointer le bout de son nez dans d’autres comics, à cause du décallage

Antoine Maurel dit : Oui, ça c’est un vrai souci.

Xavier Fournier dit : Ben… Oui et  non parce qu’on gros on savait qu’il revenait alors c’est pas tellement « spoiler »

Antoine Maurel dit : Y’a moyen que d’ici là on soit rencardés sur l’issue de la mini, rendant le dernier numéro totalement caduc.

Xavier Fournier dit : Mais c’est plus quand tu le vois à côté de Cap « Bucky » et que Siege se profile, que Steve est déjà à pied d’oeuvre..
Pierre Bisson dit : pour ma part, ce côté mort d’un héros, ça se rapproche de ce que la Distinguée Concurrence a fait avec Batman. Je ne peux pas m’empêcher de me demander pourquoi les deux héros ont connus des sorts si proches.

Antoine Maurel dit : Oui mais c’est quand même beaucoup moins bien mené, là.

Xavier Fournier dit : En fait chez DC c’est l’inverse. C’est la disparition qui est confuse, et du coup le retour promet (enfin en principe) d’etre fort en explication. C’est un peu ce qu’on disait tout à l’heure, la mort de Cap éclipse son retour. Ca me fait penser à ce dialogue de Batman et Superman dans Infinite Crisis, quand Batman dit à Supie que la dernière fois où il a inspiré des gens, c’est quand Superman était mort… Le cap « Bucky » était plus imprévisible, plus « sacrifiable », et là forcément le principe même du retour de Steve ressemble à une marche arrière…

Antoine Maurel dit : Ah non mais ça on est d’accord que si il y a retour aux sources sur Rogers, l’enjeu principal va être la transition avec Bucky…

Xavier Fournier dit : … Sauf si on a une surprise agréable au niveau des autres persos.

Pierre Bisson dit : Encore que, le Cap « Bucky » ait pris une certaine importance et a gagné ses fans qui crieraient au scandale s’il venait à disparaître

Antoine Maurel dit : Oui, il est bien le Cap Bucky.

Antoine Maurel dit : …Un genre de US Agent avec une légitimité.

Pierre Bisson dit : Et un meilleur tailleur.

Xavier Fournier dit : Mais va savoir comment va se finir Siege…

Antoine Maurel dit : Hahahaha, on sent l’expert.

Xavier Fournier dit : Parce qui sur la fin de Siege y a un missile à déminer et que les deux caps sautent ensemble sur la fusée…

Antoine Maurel dit : Oui, je parierais pas sur Buck, obviously.

Pierre Bisson dit : Ca serait drôle comme situtation…

Xavier Fournier dit : Disons que tant que je verrais pas l’annonce d’une série secondaire je serais sur mes gardes… Et non je ne trouverais pas ca drole si jamais on s’était fait fourguer 60 épisodes pour revenir au point de départ..

Antoine Maurel dit : Ah oui, ce serait bien dommage. D’autant que le Bucky moderne c’est un peu l’héritage d’un des meilleurs runs de ces 10 dernières années.

Xavier Fournier dit : Mais de la meme manière qu’on parlait du bien-fondé d’une mini Jewel la semaine dernière, un titre parallèle « Captain America Legacy » serait pas mal, quitte à faire entre le Cap des 50’s et USAgent dans la boucle…

Antoine Maurel dit : C’est vrai que ce serait cohérent avec ledit run.

Pierre Bisson dit : Il pourrait aussi faire une backstory sur les histoires de Bucky à travers les USA dans « Captain America ».

Xavier Fournier dit : Bref, je crois que Brubaker joue gros dans les semaines qui viennent. Ca va être soit le moment culminant de son run, soit la pièce montée qui dégringole…

Antoine Maurel dit : Oui, y’a plein de moyens de le garder dans la boucle. Mais pour répondre à Xav je ne pense pas, même si c’est un plantage, que ça effacera la qualité de son run. Mais ça en marquera la descente, ça c’est sûr.

Xavier Fournier dit : Je n’en sais rien. Je ne l’espère pas en tout cas.

Antoine Maurel dit : Bref, en conclusion, je ne pense pas qu’on puisse vraiment recommander ce comic-book cette semaine.
Xavier Fournier dit : Ah mais en meme temps c’est le piège…

Pierre Bisson dit : Non, le TPB aura plus de gueule.

Antoine Maurel dit : Je conseillerais d’attendre le TPB, essentiellement pour le graphisme.

Xavier Fournier dit : Oui c’est sur mais…

Antoine Maurel dit : Héhé, les grands esprits se rencontrent…

Xavier Fournier dit :… Vous ne pouvez pas d’une main vous plaindre de la désynchronisation du titre avec les autres comics qui risquent d’éventer la conclusion et en meme temps d’un autre coté conseiller le TPB… C’est pour ca que je parle de piege…

Antoine Maurel dit : Non, mais pour les gens qui ont pris les 4 premiers, c’est un no-brainer.

Xavier Fournier dit : C’est pas LE comic book de la semaine. Mais en meme temps je pense pas que les gens qui suivent aient vraiment le choix.

Antoine Maurel dit : Sinon, pour ceux qui voudraient prendre le train en route, y’a de forts risques que la conclusion soit éventée dans d’autres titres d’ici là.

Pierre Bisson dit : oui, c’est certain. Si tu as commencé au #1, ça vaut le coup de pousser jusqu’au #6 mais ce numéro ne m’a pas donné une envie folle de lire le #6

Antoine Maurel dit : Non, ça aurait du être le dernier, rappelons-le.

Xavier Fournier dit : C’est meme pas « ca vaut le coup », c’est un peu « c’est pas arrivé au #5 que tu va craquer et laisser tomber, restant avec une mini inachevée »

Pierre Bisson dit : …Oui

Xavier Fournier dit : En gros c’est « continue de manger, même si c’est un peu froid »

Antoine Maurel dit : C’est du racket, un peu, quand même…

Xavier Fournier dit :Je ne sais pas, le mot est fort. Disons que les gens qui font la série Cap en TPB ne devraient rien changer à leurs habitudes et que pour les autres c’est un « cap à passer » (sans jeu de mots)