Avant-Première VO: Review X-Termination Alpha[FRENCH] Les intrigues d’Astonishing X-Men, X-Treme X-Men et Age of Apocalypse (soit quelques-unes des séries mutantes les moins porteuses) se rejoignent pour former X-Termination… Et on peut dire qu’il y a du ménage dans l’air. La saga semble destinée à faire le ménage parmi les titres alternatifs pour pourrait également intéresser les lecteurs d’Uncanny X-Force V.1 puisqu’il est question du devenir de Kurt Wagner…

X-Termination AlphaX-Termination Alpha [Marvel Comics] Scénario de David Lapham, Greg Park, Marjorie Liu
Dessin de David Lopez
Parution aux USA le mercredi 20 mars

Le Nightcrawler d’Age of Apocalypse avait prévenu. Il ne fallait pas le prendre pour un « Elfe ». Finalement il trahit la précédente Uncanny X-Force au moment du combat final… Et c’est quelque chose que Wolverine n’est pas du tout, mais alors pas du tout, décidé à accepter. Il organise une chasse à l’homme alors que Kurt Wagner est sur le point de rentrer sur son monde d’origine. Sauf que bien sûr les ressortissants de l’Age of Apocalypse ne sont pas au courant des méfaits du téléporteur. Et quand les Astonishing X-Men débarquent en réclamant justice, les choses deviennent vite houleuses, à plus forte raison quand un troisième groupe de mutants s’en mêle…

Dans le genre « détruisons ce qui n’a pas marché », X-Termination se pose un peu là. S’il n’y a qu’un mutant pour l’instant qui joue les martyrs, histoire de lancer le crossover, il est évident dès les premières cases qu’il s’agit de négocier la fin de titres comme X-Treme X-Men et Age of Apocalypse, qui n’ont pas trouvé leur public. Et les dialogues de David Lapham laissent peu de trace au doute tant il est question dès le début d’expérience ratée, qu’il faut maintenant détruire. On appréciera de voir aborder une des dernières intrigues restantes après l’Uncanny X-Force de Remender (à savoir le sort de ce Nightcrawler) mais assez vite l’empilement de mutants et peut-être aussi le manque d’humour (les personnages d’AoA se prennent quand même beaucoup au sérieux, comme la réaction de Jean quand on lui parle des actions de Kurt) plombent un peu l’ensemble. Quand on voit comment une foule de personnages peut-être gérée avec panache par des Jason Aaron et Nick Bradshaw dans Wolverine & The X-Men, on se dit qu’il manque un peu de piquant à X-Termination. En même temps Marvel a au moins le mérite de chercher un bouquet final à des séries en voie de disparition. Mais pour l’instant je ne suis pas certain d’avoir envie de me taper la fin de ce crossover… Peut-être tout au plus pour savoir ce qu’il adviendra d’une Dazzler ou du Nigthcrawler d’Aoa. Mais sans plus…

[Xavier Fournier]