Avant-Première VO: Review X-O Manowar #18[FRENCH] La Roumanie et les problèmes d’intégration ? Robert Venditti donne à la question un angle inédit alors qu’Aric et ses sujets réclament le royaume qui leur revient de droit. Enfin, ça c’est leur avis mais les grandes puissances du monde ne sont pas décidées à les laisser s’installer. Et ce n’est pas comme si le héros n’avait pas à affronter quelques pressions dans son propre camp.

X-O Manowar #18X-O Manowar #18 [Valiant] Scénario de Robert Venditti
Dessin de Lee Garbett
Parution aux USA le mercredi 16 octobre 2013

Robert Venditti continue de faire sur ce titre des choses sacrément intéressantes en poussant l’histoire bien au delà de la « simple » détention d’une armure d’origine extra-terrestre. Aric et ses ouailles sont revenus sur Terre et il y a un petit côté (mais, ouf, heureusement le « bon » côté) qui pourrait lorgner sur les 4400. Voici donc une communauté qui revient sur Terre mais que personne n’attendait et dont pas grand monde ne veut. Aric et les siens décident donc de s’installer en Roumanie et, ce faisant, réveillent les tensions entre les blocs. Car c’est un peu comme si Superman décidait de réclamer un pays. Et quand le Superman en question n’est ni lié à l’Est ni lié à l’Ouest, il ne manque pas de s’attirer des adversaires. Qui plus est même parmi les « revenants » tout le monde n’est pas forcément partant pour suivre la loi d’Aric. Au lieu de se comporter comme des barbares, certains ont en effet découvert que dans le monde moderne on n’est pas obligé se tuer au travail. Si Aric pensait récupérer des paysans et des soldats fidèles, ce n’est pas gagné.

Avec l’angle géopolitique, Venditti donne vraiment une autre dimension à sa série. Mais en ouvrant aussi un conflit interne, il gère une situation de déséquilibre qui fait qu’on sent qu’à tout moment la situation du héros peut basculer. Aux dessins le travail de Lee Garbett n’est pas inintéressant mais pas toujours bien servi par la mise en couleurs. Assurément c’est le scénario qui mène la barque ici et X-O Manowar, le navire amiral de Valiant, reste imprévisible. Et donc hautement conseillé.

[Xavier Fournier]