[FRENCH] Les évènements d’Avengers vs. X-Men passés (mais pas oubliés), Jason Aaron lance les X-Men de Wolverine (les seuls qui restent pour l’instant) dans une nouvelle phase de leur existence. Deux épisodes à peine et les intrigues fusent. Une série toujours aussi dingue, où même les vannes sont d’actualité !

Wolverine & The X-Men #19 [Marvel Comics] Scénario de Jason Aaron
Dessins de Nick Bradshaw
Sorti aux USA le mercredi 31 octobre 2012

Il n’y a pas de jour normal à l’académie Charles Xavier. Sans perdre de temps on découvre donc une nouvelle attaque sur les jeunes mutants de Wolverine. Mais l’école est elle-même surprotégée. Ce n’est que le préambule à la journée de recrutement d’un nouveau prof pour l’établissement. Et là, du coup, Jason Aaron s’en donne à coeur joie avec des guests pas du tout à leur place dans une école. Typiquement, c’est l’occasion de montrer la densité de cette série, où l’auteur refuse de jouer la montre. On pourra comparer par exemple Wolverine & The X-Men #19 avec le recrutement de Squirrel Girl dans New Avengers, qui avait bouffé l’essentiel d’un épisode. Là, ce n’est très certainement pas le cas puisqu’en dehors de cette intrigue on retrouve aussi d’autres élèves de l’école portant secours aux victimes de Phoenix, la tentative d’Angel de retrouver sa fortune ou encore une scène étrange avec Husk. En prime, Aaron se paye le luxe de faire une vanne « boursière » sur le rachat de Disney… Le joue même de l’annonce du rachat de Lucasfilms ! Si ça, ce n’est pas de la synchronicité…

Et puis il y a Nick Bradshaw aux dessins qui continue de faire des merveilles, donne sa typologie, sa particularité à la série peut-être plus encore que lorsque Bachalo la dessinait (ca n’a rien à voir avec le niveau, assurément supérieur, de Bachalo mais Bradshaw se nourrit de toutes les ambiances que lui donne Aaron). En fait, la réussit vient du fait que le dessin lui aussi est dense, que Bradshaw sait remplir ses cases de foules d’élèves ou de personnages secondaires. Visuellement ou scénaristiquement, Wolverine & The X-Men continue de brasser non seulement de l’action mais aussi de l’humour, de faire vraiment avancer les personnages. Qu’on y colle ou non un sticker Marvel NOW!, le titre ne lache rien…

[Xavier Fournier]