[FRENCH] Déjà, quand un représentant vient sonner à votre porte en vous promettant monts et merveilles, le premier réflexe est souvent de se méfier en se demandant ce qu’il veut vraiment vous vendre. Transposez-ça dans un monde où les zombies rôdent et où les survivants n’ont plus de raison de faire confiance et vous comprendrez que Rick acceuille d’une manière bien particulière ceux qui arrivent en prétendant tendre main. C’est qu’il va falloir montrer patte blanche.

Walking Dead #93 [Image Comics]
Scénario de Robert Kirkman
Dessin de Charlie Adlard
Sorti aux USA le mercredi 25 janvier 2012

Depuis des années Kirkman travaille le personnage de Rick en en faisant un personnage qui a perdu pratiquement tout son potentiel d’espoir et de confiance. Il attend forcément le pire de ce qui est nouveau ou inconnu. Et force est de constater que le déroulement de l’intrigue lui aura fourni assez de raisons pour douter de son prochain. Alors quand quelqu’un arrive le sourire aux lèvres en se présentant comme étant envoyé par une communauté plus large, un peu comme un retour à la civilisation, la réaction de Rick est forcément contradictoire. Croire un inconnu sur parole ? Hors de question. Il va donc monter une stratégie pour que l’autre camp se démasque et révèle ses véritables intentions. Mais dans le même temps le petit village se sent de plus en plus pris au piège. Les munitions se font rares. Le collectif n’arriverait sans doute pas à résister à une attaque frontale d’une meute de zombies ou d’un gang. Alors que faire ? Forcément aller de l’avant… reste à savoir dans quelle direction.

Avec Walking Dead #100 qui est désormais en ligne de mire, Robert Kirkman ose jongler avec une des constantes fondamentales de Walking Dead. Que l’action se passe sur la route, dans une ferme, dans une prison, dans une petite ville… Walking Dead a toujours raconté le combat d’une petite bande de survivants coupés du reste du monde. D’ailleurs en un sens on nous a toujours dis que le reste du monde n’existait plus. Et voici qu’apparaît cet inconnu qui, peut-être, le représente ce reste du monde. Ou en tout cas une communauté qui serait assez grande pour bousculer la donne, lancer le signal d’une reconstruction… ou d’une nouvelle débacle. Kirkman sait toujours bien jouer sur les bons ressorts pour qu’on ne puisse savoir à l’avance ce qui va se passer dans la scène suivante. Qui plus est Rick continue de grandir comme un personnage de plus en plus complexe. On n’aimerait pas faire partie de ses adversaires… mais le sort de ses amis ne fait pas spécialement plus envie… et dans le même temps on ne peut pas lui jeter la pierre tant on ne peut que comprendre ses raisons. Est-ce que Walking Dead est à l’aube d’une nouvelle phase, moins axée sur le « survivalisme » d’une petite bande ? Kirkman et Adlard jouent aux montagnes russes avec les nerfs des personnages et des lecteurs. Et si, passé la colline, se trouvait le salut ? Allez savoir…

[Xavier Fournier]